Les pièces d’or australienne

En 1996, la célèbre Perth Mint d’Australie émettait la première pièce d’une série de 12 consacrées au calendrier lunaire chinois, les Lunar. Au rythme d’une par an, elle s’assurait ainsi auprès des collectionneurs d’une fidélité annuellement réitérée. Car c’est bien à ces derniers que s’adresse cette série de très jolies pièces d´or, puisqu’elles sont frappées en nombre limité à 30.000. Cette volonté d’en entretenir la rareté dès le départ ne peut évidemment que pousser les collectionneurs à une ruée sitôt leur sortie, puis à en soutenir le cours. La finesse du dessin et la qualité de la frappe sont également pour beaucoup dans l’engouement manifesté par les amateurs.

Le calendrier chinois, qui trouve son origine il y a plus de 4500 ans,  prend pour symboles des animaux, dont chacun des douze parraine une année aux natifs de laquelle il apporte les caractéristiques qui lui sont associées. C’est ainsi que se succèdent le cochon, le chien, le coq, le singe, la chèvre, le cheval, le serpent, le dragon, le lapin, le tigre, le bœuf et le rat.

pièces d´or australienne

Chacune de ces pièces d´or voit son avers présenter un portrait de la reine Elisabeth II d’Angleterre, ce qui est une obligation requise par la loi australienne. Sur les pièces d´or, la reine prend d’ailleurs de l’âge au fil des portraits officiels publiés par la Palais de Buckingham.

Le cycle d’émission des pièces d´or a commencé en 1996 avec des pièces en or 24 carats à quatre 9 d’une once, et c’est le rat qui a lancé la série. Bien protégées dans leur boîtier en acrylique, les autres membres de la ménagerie se sont succédés jusqu’en 2007 avec le cochon. Devant le succès de la première série, une deuxième a été lancée en 2008. Toutes ces pièces d´or ont cours légal, les pièces d´ord’une once ayant une valeur faciale de 100 dollars. Il existe aussi des pièces d´or d’une demie, d’un quart, d’un dixième et d’un vingtième d’once, de deux et 10 onces et même d’un kilogramme.

En 1999, sont apparues les Lunar en argent, toujours à quatre 9, déclinées en une demie, une, deux, cinq et dix onces ainsi qu’un demi-kilo et un kilogramme. Les dessins des animaux ne sont pas les mêmes que ceux des Lunar en or.

Une particularité de ces pièces d´or est la possibilité offerte par Perth de continuer à frapper des pièces des années précédentes, jusqu’à obtention du nombre fatidique annoncé pour le modèle concerné: pour les Lunar or d’une once, c’est 30.000 exemplaires et, tant que cette limite n’est pas atteinte, on peut encore passer commande de pièces antérieures. Le premier à l’avoir atteinte est le dragon, sans doute à cause de la force du symbole qui se dégage de ce mythe.  La limite est beaucoup plus élevée pour les sous-multiples, et dix fois supérieure en ce qui concerne les Lunar argent. Les pièces d´or plus grosses n’ont pas reçu de nombre limite d’émission, car leurs prix élevés les prédestinent  davantage aux investisseurs qu’aux collectionneurs.

 

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.