La suspension momentanée des ventes de Lunar Dragon argent

L’Australie frappe depuis 1996 une série de splendides pièces en or et en argent représentant des animaux, la fameuse Lunar, qui s’inspire du zodiaque Chinois.

Douze animaux y sont représentés, avec une finesse qui a fait le succès de ces pièces.

Un succès si fort que la Perth Mint australienne vient d’annoncer, le 5 septembre dernier, la suspension temporaire des acceptations de commandes de pièces en argent de ½, 2 et 5 onces « Année du Dragon » 2012.

La raison donnée par l’Hôtel de la Monnaie est le nombre sans précédent d’ordres sur ces pièces, qui dépassent les capacités de production de l’usine.

Cette interruption va permettre à l’usine de reformer des stocks et de satisfaire les commandes déjà passées, et la Perth Mint assure qu’elle n’a rien à voir avec une pénurie d’argent-métal, dont elle affirme posséder un stock abondant.

Leur intention est de reprendre la production aussitôt que possible en commençant par la ½ once, sans doute par des livraisons de petites quantités, peut-être même à l’unité.

La réaction de certains acheteurs est bien évidemment un appel à une production augmentée, à l’instar de la Chine qui, poussée par la demande, a accru sa production de Panda de 600.000 à 3.000.000 d’unités. Mais la politique de la Monnaie australienne a toujours été de limiter la production de ces belles Lunar afin de leur garantir une prime élevée, ce que les collectionneurs apprécient, et ce qui explique en partie l’afflux de commandes. Mais la Perth Mint redoute de perdre sa crédibilité si elle augmente ses capacités de production.

pièces d'argentUne autre demande lui est faite, qui consiste à publier le nombre de pièces frappées au fur et à mesure de leur production, de telle sorte que les acquéreurs intéressés puissent savoir si le quota est bientôt atteint, ou s’ils peuvent encore attendre que leurs finances se reconstituent. Les moyens informatiques actuels, il est vrai, permettent aisément cette publication.

La réponse, négative et alambiquée, révèle surtout une gestion à l’ancienne, ce que les critiques adressées au site de commandes online mettent davantage en lumière. L’informatisation n’était pas une priorité pour la Perth Mint, qui préfère se préoccuper de la frappe de pièces de qualité. Mais Ron Currie, le directeur des ventes, annonce un gros effort de leur part pour l’amélioration de ce service.

Les discussions animées sur le blog de la Perth Mint font ressortir le désir des collectionneurs de voir perdurer la qualité des pièces, et la décision qui a été prise de ne livrer qu’une seule pièce par commande va permettre de satisfaire le plus possible de vrais amateurs, et de limiter l’influence des investisseurs qui profitent de la pénurie de Lunar Dragon pour revendre très cher sur E-Bay des pièces achetées en grande quantité

Sources:

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.