Des WC en or de plusieurs millions d’euros, une œuvre d’art, volés

Il s’agissait sans aucun doute des toilettes les plus chères au monde… Elles étaient fabriquées en or massif 18 carats. Mais ce n’est pas tout, les WC en or était en réalité aussi une œuvre d’art ! Baptisées « America » par l’artiste Maurizio Cattelan, elles ont donc attirés la convoitise…

Les WC en or, une œuvre d’art atypique

L’art contemporain, l’art conceptuel est parfois un art dont le sens est parfois bien difficile à comprendre. La performance artistique. Quelle était donc la finalité d’une telle œuvre d’art créée par Maurizion Cattelan ? Pourquoi un WC en or, dont la valeur brute c’est-à-dire rien que pour le précieux métal serait estimée entre 4,5 et 5 millions d’euros ? Valeur qui aurait donc encore été supérieure lors d’une vente aux enchères. Et son nom ? America »…

L’artiste italien Maurizion Cattelan aurait voulu créer une œuvre égalitariste sans que nous comprenions vraiment son explication… Si tout juste quelques personnes auraient pu acheter une telle œuvre, c’est vrai que tous les visiteurs pouvaient utiliser les latrines dorées lors de l’exposition. Sous réserve d’avoir réservé, trois minutes par personnes étaient ainsi octroyées. Et oui, car ces WC en or, avec chasse-d’eau, cuvette et lunettes fabriquées dans le précieux métal était complètement fonctionnel et raccordées à la plomberie du palais. Lors de la première exposition qui a eu lieu à New York, 100 000 personnes approximativement les auraient utilisées.

Le nom donné à cette œuvre « América » semble quant à lui être une critique directe au mode de vie de l’Oncle Sam, où tout peut s’acheter. Et finalement l’artiste aurait peut-être voulu associer cette richesse à des nécessités les plus basiques. Où plus simplement encore faire remarquer qu’aussi haut que l’on soit assis ou aussi richement, au final, on reste assis sur ses fesses.

Enfin, ces WC en or font bien évidemment référence, sont un clin d’œil à Marcel Duchamp et à son urinoir, « Fontaine ». À la différence près que l’urioir en question était en porcelaine. Œuvre qui a complètement et irrémédiablement bouleversé la manière d’appréhender l’œuvre d’art.

Les WC en or dérobé au palais de Beinheim

Œuvre d’art contemporaine, polémique… Le fait est que l’artiste lui-même a l’espace d’un instant oublié que ces fameux toilettes étaient des WC en or ! Ce qui n’a de toute évidence pas échappé aux voleurs.
Car il nous semble en effet peu probable qu’ils aient dérobé cette œuvre pour y faire leurs besoins quotidiens. En effet, ce n’est de toute évidence pas la performance artistique qui a attiré les malfrats. Ni même l’utilité de l’objet en soi. Mais bien les lingots qui se cachent derrière.

Étant donné que le vol a été effectué mi-septembre, il est désormais peu probable que les WC en or soient retrouvés. Les latrines ont en effet certainement été fondues par les voleurs. Estimés entre 4 et 5 millions d’euros (tout dépend du cours de l’or), ils n’ont de toute évidence pas conservé les toilettes en l’état pour y faire leurs besoins…

Précisons encore que le cambriolage a provoqué de nombreux dégâts matériels au palais. Étant connectée au réseau, le vol de la cuvette dorée à plusieurs millions d’euros aurait également provoqué une importante inondation.

Conclusion

Que vous la considériez comme une œuvre d’art ou pas, les WC en or de Maurizion Cattelan ne sont certainement plus de ce monde aujourd’hui. Il nous reste à espérer qu’elles auront profité à des personnes dans le besoin…

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.