Mais qu’est-ce donc qui fait le prix du diamant ?

Un diamant est éternel, affirme une publicité sur les murs de nos villes. Est-ce son inaltérabilité qui fait donc le prix du diamant ?

Il est vrai que son éclat perdure pendant de longs siècles, mais cette durée de vie est largement égalée par bien des roches sur terre, parfois âgées de milliards d’années. Cette qualité n’est donc pas une explication suffisante.

Est-ce donc plutôt sa beauté qui fait monter le prix du diamant au sommet de la pyramide des valeurs ?

Son éclat, le scintillement dont ses facettes savent nous éblouir à la moindre lumière, et la manière dont il met en valeur la dame qui le porte sont des éléments qui ont bien entendu leur importance.

Cependant, les diamants de synthèse existent, ils sont très beaux, et leur prix n’atteint pas celui des diamants naturels. Nous touchons bien là du doigt l’élément essentiel constitutif du prix du diamant: la rareté.

Comme bien d’autres marchandises, sitôt qu’une pénurie se dessine par rapport à la demande, le prix s’envole.
diamant-prix-300x230Les diamants naturels sont en effet chose très rare.

On ne les trouve sur terre qu’en quelques endroits particuliers, et ils sont disséminés au sein d’une gangue abondante qu’il faut extraire et traiter pour en isoler les pierres précieuses.

Les mines de diamant sont donc des installations de tri comportant de grosses centrifugeuses capables de prendre en charge des centaines de tonnes de minerai et une deuxième étape par lit de graisse ou par fluorescence, et elles ont évidemment un coût.

Le prix du diamant est aussi régi par l’étape suivante, qui est la taille.

Ce minéral étant le plus dur existant à l’état naturel sur terre, il est de ce fait très difficile à découper et à polir pour en obtenir les belles facettes qui le rendent si beau.

Seule la poussière de diamant permet de le polir, assistée depuis peu par des lasers.

La taille est réalisée par des ouvriers hautement qualifiés, dont le salaire vient encore faire grimper le prix du diamant.

S’y ajoutent encore les frais de commercialisation, depuis le diamantaire jusqu’au joailler détaillant qui en garnira sa vitrine.

Cela dit, on ne devrait pas parler du prix du diamant, mais de celui des diamants, car il existe de nombreuses qualités de cette pierre, en fonction de quatre critères principaux: son poids (bien évidemment), sa clarté (plus ou moins bonne selon le nombre d’inclusions et de défauts internes), sa couleur (des impuretés métalliques lui donnent souvent une coloration plus ou moins recherchée), et enfin la taille (c’est-à-dire la forme que le tailleur à décidé de lui donner: elle a une grande importance sur l’effet produit).

On comprend donc bien que, pour déterminer le prix du diamant que vous avez en main, il soit préférable de faire appel à un évaluateur, qui possède l’expérience et les instruments de mesure nécessaires pour mener à bien cette estimation pas toujours facile, en commençant par vous apporter la certitude que vous êtes bien en possession d’un diamant véritable.

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.