Le processus de traitement du diamant brut

Lorsqu’on procède à une extraction de diamant, on obtient déjà un « vrai diamant ».

Toutefois, il est encore classifié comme un diamant brut tant qu’il conserve sa forme initiale, qu’on ne manque pas de considérer comme un état encore plus ou moins indompté.

Il faut, alors, comme tous les autres gemmes, l’affiner, aiguiser sa spécificité, faire valoir sa beauté pour en faire sortir à la fin un diamant de rêve.

Pourquoi traiter les diamants ?

Transformer un diamant brut en un diamant pur et taillé n’est pas chose facile. Le traitement est une phase incontournable avant d’utiliser un diamant.

diamant-brut-300x201En fait, 4 critères font la particularité d’un diamant et c’est sur ces critères que l’on se penche pour parfaire et spécifier le diamant.

Ce sont la couleur, la pureté, le poids ainsi que la taille du diamant. Ces critères définissent le traitement du diamant brut.

La couleur reste déterminante pour un diamant. Plus il est moins coloré, mieux ça vaut.

Il est toutefois assez difficile de distinguer à l’œil nu la couleur d’un diamant à moins que ça soit un œil bien exercé.

Mais d’un autre côté, il existe ce qu’on appelle les diamants de couleur qui constituent une toute autre catégorie de diamants : de couleur très vive comme la couleur bleue, verte et rose, ces diamants sont très rares et classés parmi les plus célèbres.

On traite ainsi un diamant pour en changer la couleur. Ensuite, traiter un diamant veut également dire le rendre plus pure.

La pureté d’un diamant brut s’observe à l’aide d’une loupe. Celle-ci est qualifiée selon qu’au passage à la lumière, le diamant a tendance à présenter ou non des inclusions, donc des imperfections.

Pour cette raison, on doit le traiter pour le purifier. A part cela, la taille du diamant contribue également à sa spécificité.

Ce qui dit taille dit tailleur. Le diamant doit être taillé de manière précise pour dévoiler une plus belle forme.


Le traitement proprement dit du diamant brut

L’objectif suprême du traitement du diamant brut est naturellement de modifier son apparence, notamment, sa forme, sa couleur et sa pureté.

Pour pouvoir améliorer cette dernière, deux traitements peuvent être entreprises :

Soit on élimine les inclusions à l’aide d’un laser

Soit on procède par une technique appelée « traitement Yehuda ». Cette technique consiste à introduire dans un diamant comportant un clivage un matériau qui va cacher l’imperfection.

En ce qui concerne le changement de couleur, on peut opter pour une irradiation. Quant à la taille, le traitement constitue 5 opérations bien distinctes à savoir le clivage, le sciage, le débrutage, la taille et enfin le brillantage.

Le clivage consiste à diviser un bloc de diamant brut en deux. Le sciage permet par contre de couper le bloc en deux afin d’avoir 2 morceaux prêts à être taillés.

Le sciage peut être effectué à l’aide d’un laser. Le débrutage, comme son nom l’indique consiste à enlever le caractère brut du diamant, il permet ainsi d’arrondir sa ceinture.

Cette opération est préalablement mise en œuvre avant de tailler définitivement le diamant. Il existe une machine qui est spécialement conçue pour débruter un diamant.

Après cela, le diamant est prêt à être taillé. Tailler veut dire créer des facettes sur sa surface. La taille se fait par une machine dénommée « facetteuse ».

Enfin, la dernière étape consiste à frotter énergiquement le diamant sur un disque pour le polir de manière parfaite.

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.