Le Kookaburra

Le Kookaburra est le plus grand martin pêcheur du monde, et cet oiseau au cri particulier ressemblant à un rire humain est l’un des animaux symboles de l’Australie.

C’est ce qui a motivé la manufacture Perth Mint, qui frappe les monnaies australiennes, à le choisir en 1990 comme modèle pour la création de la première d’une longue série de fort belles pièces d’argent. Il y en aura bien d’autres parmi les animaux représentatifs de l’Australie (les « Discover Australia colorées au graphisme stylisé: koala, kangourou, émeu, dingo, wombat, diable de Tasmanie, crocodile, ornithorynque, échidné, dauphin, requin blanc, serpent brun), ainsi que les « Lunar Series » (signes du zodiaque chinois), et même une série comprenant les 15 pays formant l’union européenne en 1998, collection vendue dans un coffret noir en simili-cuir.

Pièce australienneLes Kookaburras sont en argent fin pur à 0.999, possèdent une valeur faciale de 1 $, et on en trouve de poids divers: une once en 1990, puis l’année suivante deux ou dix onces, et celle d’un kilogramme d’un diamètre de 10 cm et de valeur faciale 30 $. Chaque année voit l’apparition d’un nouveau Kookaburra, à la gravure modifiée: l’avers comporte toujours le nom et un portrait de la reine Elisabeth II (qui évolue au fil du temps pour demeurer ressemblant), sa valeur de 1 $ et l’inscription « Australia », tandis que le revers s’orne du splendide martin pêcheur, les ailes le plus souvent dépliées, et comprend les inscriptions « The australian Kookaburra », « 1 oz 999 silver » ainsi que l’année d’émission. Ces inscriptions peuvent changer de place selon les années, ce qui fait le charme de cette pièce et la joie des collectionneurs.

Leur valeur intrinsèque dépasse bien évidemment de loin la valeur nominale, et deux qualités de frappe distinctes sont émises: les 1 once dites « normal », généralement frappées à 300.000 exemplaires et destinées aux spéculateurs, et les « Proof », de plus belle qualité s’adressant aux collectionneurs. On trouve aussi des pièces « privées », commémorant un évènement ou célébrant un monument, à la valeur accrue par leur rareté.

Cette année 2011, le kookaburra s’est pacsé avec le koala pour une pièce conjointe, chacun occupant l’une des faces de la pièce: un kookaburra aux ailes déployées, et un koala avec son petit sur un eucalyptus.

Un sondage chez les amateurs numismates a élu le Kookaburra 2010 plus belle pièce d’argent de l’année, devançant de loin la 50 Francs « African Ounce » Rwandaise et la 10 Yuan « Panda » Chinoise.

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.