La grande FAQ des diamants

Comment savoir si j’ai un diamant brut

Le diamant est le matériau qui conduit le mieux la chaleur à température ambiante. Tout joailler possède le testeur thermique nécessaire, et pourra vous répondre. Le diamant est également le matériau naturel le plus dur connu: il raye le verre et l’acier, et n’est pas attaqué par la toile émeri. Enfin, le diamant, qui est du carbone, brûle, mais c’est un test très efficace que nous ne recommandons certes pas.

 

Comment un diamant est-il associé à son certificat ?

Le certificat décrit en détail les caractéristiques de la pierre (poids, couleur, clarté et taille), et y ajoute les éventuelles inclusions. De plus en plus, une inscription invisible à l’œil nu y est gravée au laser pour associer définitivement le diamant et le certificat. Evidemment, en cas de doute, il est préférable de faire appel à un évaluateur.

 

Qu’est-ce qui fait du diamant le matériau naturel le plus dur qui soit ?

Le diamant est constitué de carbone, comme le graphite. Mais sa structure cristalline est différente: les atomes y sont liés par des liaisons covalentes et disposés en double pyramide octaédrique à section triangulaire, ce qui est le cristal le plus solide que l’on connaisse. Toutefois, dureté n’est pas résistance aux chocs. Dans une direction privilégiée, le cristal est moins résistant et un coup peut le casser.

 

Quelle forme de diamant devrais-je acheter pour une bague de fiançailles ?

Vous avez le choix entre 7 types de tailles: rond, carré (Princesse), rectangulaire (Emeraude), ovale, poire, cœur et Marquise. Hormis le poids de la pierre, qui guidera le prix, assurez-vous que sa forme soit en harmonie avec les doigts de celle qui la portera. Avec un diamant taillé rond ou Princesse, vous ne ferez aucune faute de goût. Si vous ne tenez pas absolument à lui en faire la surprise, pourquoi ne pas emmener votre promise le choisir elle-même? Préalablement averti, le bijoutier ne lui présentera que des diamants pouvant entrer dans votre budget, et il vous conseillera utilement.

 

Dans le prix d’un diamant, est-ce la clarté ou la couleur qui a le plus d’importance ?

Si vous posez cette question, c’est que vous ne pouvez pas opter pour les deux en même temps. Ce sont pourtant deux caractéristiques importantes. La couleur se voit de loin, tandis que la clarté demande un examen de très près. Cependant, elle apporte de la lumière à la couleur. D’autre part, plus la pierre est grosse, plus la clarté se voit et devient importante. Donc, la couleur est prépondérante dans le cas de diamants de petite taille, et la clarté domine pour les pierres plus volumineuses.

 

Comment s’assurer de ne pas acheter un diamant de sang ?

Le seul document que l’on puisse avoir est le certificat accompagnant la pierre, qui est un document aisément falsifiable. Même si le certificat est authentique, le circuit du diamant rend la traçabilité illusoire: les pierres sont récoltées, puis taillées, puis commercialisées par des entreprises différentes. Les tailleurs reçoivent des pierres de diverses sources, qu’ils ne contrôlent pas. La seule chose qui est certaine, c’est que les diamants de sang proviennent d’Afrique. Si vous voulez avoir la certitude de n’acheter que des diamants « propres », choisissez-les d’une autre origine (Russie, Canada, Australie, etc.).

 

Comment sont estimés les diamants ? Comment savoir le poids d’un diamant en le regardant ?

Les caractéristiques des diamants que sont les fameux « quatre C » sont d’importance comparable, mais il en est une qui ne se mesure pas: c’est la qualité de la taille, et son influence est très grande car elle détermine le scintillement de la pierre. Ce sont les évaluateurs qui, avec l’expérience acquise, donnent une valeur marchande à un diamant.

Le nombre de carats est son poids (1 carat vaut 200 milligrammes). Si le diamant est monté sur un bijou, il est impossible de le peser: l’évaluateur en mesure les dimensions, et il détermine son poids en fonction du type de taille qui a été adopté. Une erreur de 10% selon cette technique est considérée comme acceptable.

 

Combien y a-t-il de mines de diamants dans le monde ?

Les mines de diamants se trouvent dans des cheminées volcaniques suffisamment minéralisées pour que l’on puisse les exploiter. Elles ne sont que quelques dizaines dans le monde, et on en extrait 110 millions de carats par an.

On en trouve également dans le lit de certaines rivières en aval de gisements, où ils ont été drainés par l’érosion.

 

Quelle est la différence entre un diamant synthétique et un diamant naturel ?

Il est très difficile de les distinguer. Un gros diamant est forcément naturel, car on ne sait pas en créer de grosse taille. Les diamants obtenus par synthèse HPHT présentent des secteurs de croissance cubiques décelables. Ceux obtenus par synthèse CVD sont très purs, et c’est justement cette trop grande pureté qui est un indice. Mais la technique progresse sans cesse.

 

Quel test non destructif est utilisé pour authentifier un diamant ?

Si la pierre n’est pas montée sur un bijou, tentez de l’utiliser comme une loupe: son indice de réfraction est si élevé que la lumière ne le traverse pas et vous ne verrez aucune image en transparence, juste un halo.

Vous pouvez aussi souffler dessus comme sur une vitre pour y créer de la buée, et regarder immédiatement si elle s’y est déposée. La conductivité thermique élevée du diamant fait qu’il s’échauffe très vite et il ne condense donc pas la buée, au contraire du verre ou du zircon.

 

Lors du choix d’un diamant, qu’est-ce qui est important, à part les quatre C ?

Les fameux « quatre C » décrivent fort bien un diamant. Mais s’agissant d’un bijou, c’est le goût de l’acheteur qui sera déterminant. Qui d’autre peut décider si un bleu est plus joli qu’un jaune ou un rouge, ou une forme ronde plus belle qu’un rectangle ?

 

Comment vendre du diamant brut ?

Aucun bijoutier n’achètera un diamant brut, car il ne trouve sa beauté qu’avec la taille, qui est une opération très délicate nécessitant un outillage spécial (rappelons que le diamant ne peut être usé que par lui-même, et le tailleur doit disposer de poussière de diamant pour travailler). Seules de grosses entreprises possèdent ce matériel.

C’est pourquoi un diamant brut n’a que peu de valeur, et elle dépend entre autres de sa forme, c’est-à dire de la pierre finie qui pourra en être tirée. Pour donner un ordre de grandeur, un carat de diamant brut a une valeur de l’ordre de la centaine d’euros.

 

Peut-on fabriquer un diamant indiscernable d’un diamant naturel ?

A l’heure actuelle, les experts réussissent encore à reconnaître les diamants synthétiques, avec difficulté. Mais les industriels améliorent constamment leurs techniques, et il sera sans doute un jour possible d’égaler la nature.

 

Comment reconnaître le diamant du zircone ?

Le moyen le plus sûr utilisé par les joaillers est la mesure de la conductivité thermique. Le diamant possède la plus élevée connue. On peut en avoir une idée en posant la langue sur la pierre: si elle semble froide, c’est un diamant. Le test de la buée repose sur le même principe: souffler sur la pierre, et regarder si de la buée s’y dépose. Si oui, ce n’est pas du diamant.

Un examen au microscope permet de vérifier l’absence de rayures et d’usure des arêtes de la pierre dans le cas du diamant.

 

Comment nettoyer mon diamant et les recoins inaccessibles de ma bague ?

Le mieux est d’utiliser de l’eau savonneuse tiède en frottant délicatement avec une brosse très douce. Bien rincer à l’eau tiède, et sécher avec un chiffon doux. Les diamants retrouvent un éclat maximum si on les trempe quelques secondes dans l’alcool.

 

Quelle est la différence entre diamant de joaillerie et industriel? Quelles sont leurs utilisations ?

Un diamant de joaillerie se doit de posséder une clarté et une couleur permettant de beaux effets de lumière. Un diamant industriel est créé par synthèse, et le principal objectif de l’entreprise qui le produit est la rapidité de croissance des cristaux. Le diamant ainsi obtenu contient encore du carbone non cristallisé, et il est noir.

Les diamants industriels sont utilisés dans les machines outils pour percer, scier  et poncer (trépans de puits de pétrole, forets de perceuses, scies pour la pierre, roulettes de dentistes, etc.).

 

Avec quel matériau peut-on tailler et polir un diamant ?

Actuellement, seul le diamant permet de se tailler lui-même. On utilise les éclats perdus lors de la taille  ainsi de plus en plus de la poussière de diamant synthétique.

On découpe également le diamant par laser.

 

De quelle couleur est la poussière de diamant ?

La poussière de diamant naturel est gris clair. On trouve aussi des poussières de diamant synthétique colorées par des impuretés métalliques, qui sont de couleur jaune, verte ou noire.

 

Existe-t-il un matériau plus dur que le diamant ?

Le diamant est le matériau naturel le plus dur que l’on connaisse.

Pourtant,  dans les laboratoires, les scientifiques ont réussi à en créer qui le dépassent. Les conditions de pression et de température nécessaires pour ces matériaux synthétiques sont extrêmes: 400.000 fois la pression atmosphérique pour l’a-carbonia, 200 fois et 2200 degrés pour le carbone 60, et 2 millions de fois pour le carbonitrure de bore. Certains nanotubes, des fullérènes sont aussi de bons candidats. Mais pour le moment, ces produits sont sans applications pratiques réelles, en particulier pour la taille du diamant.

 

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.