47carat http://www.47carat.com Le portail des métaux précieux Sat, 12 Oct 2019 15:46:29 +0200 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.3 Des WC en or de plusieurs millions d’euros, une œuvre d’art, volés http://www.47carat.com/wc-en-or-voles/ http://www.47carat.com/wc-en-or-voles/#respond Sat, 12 Oct 2019 15:46:28 +0000 http://www.47carat.com/?p=23810 Il s’agissait sans aucun doute des toilettes les plus chères au monde… Elles étaient fabriquées en or massif 18 carats. Mais...

47carat - Des WC en or de plusieurs millions d’euros, une œuvre d’art, volés

]]>
Il s’agissait sans aucun doute des toilettes les plus chères au monde… Elles étaient fabriquées en or massif 18 carats. Mais ce n’est pas tout, les WC en or était en réalité aussi une œuvre d’art ! Baptisées « America » par l’artiste Maurizio Cattelan, elles ont donc attirés la convoitise…

Les WC en or, une œuvre d’art atypique

L’art contemporain, l’art conceptuel est parfois un art dont le sens est parfois bien difficile à comprendre. La performance artistique. Quelle était donc la finalité d’une telle œuvre d’art créée par Maurizion Cattelan ? Pourquoi un WC en or, dont la valeur brute c’est-à-dire rien que pour le précieux métal serait estimée entre 4,5 et 5 millions d’euros ? Valeur qui aurait donc encore été supérieure lors d’une vente aux enchères. Et son nom ? America »…

L’artiste italien Maurizion Cattelan aurait voulu créer une œuvre égalitariste sans que nous comprenions vraiment son explication… Si tout juste quelques personnes auraient pu acheter une telle œuvre, c’est vrai que tous les visiteurs pouvaient utiliser les latrines dorées lors de l’exposition. Sous réserve d’avoir réservé, trois minutes par personnes étaient ainsi octroyées. Et oui, car ces WC en or, avec chasse-d’eau, cuvette et lunettes fabriquées dans le précieux métal était complètement fonctionnel et raccordées à la plomberie du palais. Lors de la première exposition qui a eu lieu à New York, 100 000 personnes approximativement les auraient utilisées.

Le nom donné à cette œuvre « América » semble quant à lui être une critique directe au mode de vie de l’Oncle Sam, où tout peut s’acheter. Et finalement l’artiste aurait peut-être voulu associer cette richesse à des nécessités les plus basiques. Où plus simplement encore faire remarquer qu’aussi haut que l’on soit assis ou aussi richement, au final, on reste assis sur ses fesses.

Enfin, ces WC en or font bien évidemment référence, sont un clin d’œil à Marcel Duchamp et à son urinoir, « Fontaine ». À la différence près que l’urioir en question était en porcelaine. Œuvre qui a complètement et irrémédiablement bouleversé la manière d’appréhender l’œuvre d’art.

Les WC en or dérobé au palais de Beinheim

Œuvre d’art contemporaine, polémique… Le fait est que l’artiste lui-même a l’espace d’un instant oublié que ces fameux toilettes étaient des WC en or ! Ce qui n’a de toute évidence pas échappé aux voleurs.
Car il nous semble en effet peu probable qu’ils aient dérobé cette œuvre pour y faire leurs besoins quotidiens. En effet, ce n’est de toute évidence pas la performance artistique qui a attiré les malfrats. Ni même l’utilité de l’objet en soi. Mais bien les lingots qui se cachent derrière.

Étant donné que le vol a été effectué mi-septembre, il est désormais peu probable que les WC en or soient retrouvés. Les latrines ont en effet certainement été fondues par les voleurs. Estimés entre 4 et 5 millions d’euros (tout dépend du cours de l’or), ils n’ont de toute évidence pas conservé les toilettes en l’état pour y faire leurs besoins…

Précisons encore que le cambriolage a provoqué de nombreux dégâts matériels au palais. Étant connectée au réseau, le vol de la cuvette dorée à plusieurs millions d’euros aurait également provoqué une importante inondation.

Conclusion

Que vous la considériez comme une œuvre d’art ou pas, les WC en or de Maurizion Cattelan ne sont certainement plus de ce monde aujourd’hui. Il nous reste à espérer qu’elles auront profité à des personnes dans le besoin…

47carat - Des WC en or de plusieurs millions d’euros, une œuvre d’art, volés

]]>
http://www.47carat.com/wc-en-or-voles/feed/ 0
L’ achat d’or en Allemagne ne sera bientôt plus aussi libre http://www.47carat.com/achat-dor-allemagne-limite/ http://www.47carat.com/achat-dor-allemagne-limite/#respond Sat, 12 Oct 2019 15:44:44 +0000 http://www.47carat.com/?p=23808 Jusqu’à présent l’Allemagne était connue comme un pays aux lois particulièrement favorables vis-à-vis du commerce...

47carat - L’ achat d’or en Allemagne ne sera bientôt plus aussi libre

]]>
Jusqu’à présent l’Allemagne était connue comme un pays aux lois particulièrement favorables vis-à-vis du commerce de l’or. L’achat d’or en Allemagne pouvait en effet être réalisé en toute discrétion. Mais cet état des faits à malheureusement tendance à évoluer. Et de nos jours, les évolutions ne vont que très rarement dans le bon sens. Les autorités veulent en effet contrôler et surveiller de plus en plus les différents mouvements financiers des particuliers. Et visiblement l’Allemagne se met elle aussi au pas…

Achat d’or en Allemagne, une législation favorable

En Allemagne, en principe, l’or ou l’argent bien que métaux précieux, peuvent s’acheter comme n’importe quels autres biens. Vous devriez donc pouvoir acheter monnaies et lingots d’or comme vous pouvez achetez des livres ou autres. C’est-à-dire notamment de manière anonyme. Après avoir acheté votre or dans un comptoir ou votre livre chez un libraire, vous les ramenez donc chez vous. Sans aucune formalité supplémentaire.

Mais dans les faits, la réalité est tout autre. Et la grande différence c’est la quantité possible que vous pouvez acheter ! Vous pouvez donc acheter autant de livres que vous le souhaitez pour votre bibliothèque. Mais vous ne pouvez pas acheter tout l’or voulu pour constituer votre épargne .

En effet, jusqu’à présent l’achat d’or en Allemagne sans transmettre aucune information personnelle, pouvait atteindre jusqu’à 9,999 €. Vous ne pouviez donc pas passer la barre symbolique des 10 000 €. Mais une telle somme, c’était déjà beaucoup

En effet, avoir la possibilité d’acheter autant d’or anonymement c’était beaucoup vis-à-vis des voisins européens. Mais surtout, c’était beaucoup trop beau pour durer…

Achat d’or en Allemagne, une législation qui se durcit

Suite à une décision du Ministère des Finances allemand, l’achat anonyme d’or ou d’argent est désormais limité à 2000 €. Pour vous donner un ordre d’idée, même un lingot de 50 gr d’or, coûte plus que 2000 €… ça change donc

Il s’agit par conséquent d’une réduction drastique de l’achat d’or en Allemagne de manière anonyme. Nouvelle restriction qui devrait entrer en vigueur dès 2020.

Bien évidemment, comme tous les gouvernements, le gouvernement fédéral allemand invoque une noble cause. Il prétend que cette mesure vise à lutter contre le blanchiment d’argent. On peut cependant imaginer beaucoup plus aisément qu’il s’agit en réalité de diminuer encore un peu plus les libertés des citoyens. De contrôler plus efficacement le commerce des métaux précieux à petite échelle afin de le taxer. Et peut-être dissuader ainsi les petits épargnants à se tourner vers des valeurs pourtant beaucoup plus sûre que la monnaie papier.

Ce qui est d’autant plus inquiétant, c’est que si la limite est dépassée, les informations du clients/ Particuliers sont enregistrées sur un formulaire MLA. Alors surtout pas d’inquiétude, cela ne veut pas systématiquement dire que vous serez soupçonné de blanchiment d’argent. Par contre vos informations seront conservée durant la durée légale qui s’élève à 5 ans. Sympa.

Mais ce que le législateur n’a pas encore précisé et ce qui est pour le coup problématique, c’est la durée nécessaire à attendre entre deux transactions. Combien de temps faut-il laisser passer pour ne que les autorités ne vous soupçonnent pas de blanchiment d’argent.

Conclusion

L’achat d’or en Allemagne de manière anonyme était jusqu’à présent très libre, beaucoup de petits investisseurs notamment les frontaliers comme les Français n’hésitaient donc pas à traverser le Rhin pour un achat d’or en Allemagne de manière anonyme. Mais visiblement ça ne va donc pas durer. Et comme c’est désormais la norme lorsque les autorités mettent en place une loi liberticide, ils invoquent des excuses plus que discutables. Car de toute évidence le blanchiment d’argent à grande échelle, celui qui représente une réelle menace, ne se fait pas à coups de 10 000 € et encore moins à 2500 €.

47carat - L’ achat d’or en Allemagne ne sera bientôt plus aussi libre

]]>
http://www.47carat.com/achat-dor-allemagne-limite/feed/ 0
Diamant : Top 99 des exemplaires les plus célèbres au monde http://www.47carat.com/diamant-top-99-exemplaires-plus-celebres-monde/ http://www.47carat.com/diamant-top-99-exemplaires-plus-celebres-monde/#respond Sat, 12 Oct 2019 13:00:08 +0000 http://www.47carat.com/?p=21877 Comme le dit le célèbre slogan De De Beers des années 40, « Un diamant est éternel ». Et depuis toujours et certainement...

47carat - Diamant : Top 99 des exemplaires les plus célèbres au monde

]]>
Comme le dit le célèbre slogan De De Beers des années 40, « Un diamant est éternel ». Et depuis toujours et certainement pour un moment encore, ces magnifiques pierres précieuses vont attirer notre attention. La mystique qui les entoure. Leur rareté, leur brillance, leur caractère unique, leur prix… fascinent !

Et certains diamants sont encore plus célèbres que d’autres ! Pour leur taille, leur couleur, leur forme, leur histoire, leur lieu d’extraction, leur prix de vente…

Vous avez envie d’en savoir un peu plus sur le sujet ? Nous vous proposons un récapitulatif des 99 diamants les plus célèbres au monde !

Nous vous proposons en effet un panorama « énorme » des diamants les plus célèbres jamais découverts. On vous les présente par nombre et pays d’extraction. Nous vous embarquons donc pour un tour du monde du diamant !

Prêt pour un peu de géographie ?

Les pays qui ont offert 1 diamant au Top 99

Dans cette liste des pays contributeurs avec seulement un diamant au compteur nous retrouvons :

 

Quelques précisions…

Parmi tous ces diamants, certains sont encore plus spectaculaires que d’autres. Il méritent une petite note supplémentaire…

Le « Lesedi La Rona » avec ses 1111 carats est le plus gros diamant actuel jamais découvert. Son imposante taille l’a d’ailleurs rendu difficile à vendre. Le couper avait même été envisagé.

« The Pastor Emmanuel Momoh’s Diamond « aussi connu sous le nom de « Diamant de la paix » a été découvert récemment, en Mars 2017.

Il se veut être un symbole de la fin d’une époque. Il veut marquer la fin des « diamants de sang » tristement célèbres… Les pierres précieuses étaient en effet échangées frauduleusement contre des armes afin de financer la guerre civile qui a ravagé le pays pendant plus d’une décennie (de 1991 à 2002).

Le diamant « The Moussaieff Red Diamond » est le diamant rouge le plus gros jamais découvert. Le diamant « Sergio » avec ses 3167 carats est le diamant plus gros jamais découvert. « Carbonnado », il proviendrait certainement d’un météorite…

Le Cullinan, découvert en 1905 est le diamant incolore le plus gros jamais découvert. Il fut mis à jour en 1905. Brisé à la taille, différentes parties du diamant brut original orne désormais les joyaux de la couronne britannique.

Le Kho-I-Noor, est lui aussi l’un des diamants les plus célèbres. Une pierre dont l’histoire est tâchée de sang et qui est encore aujourd’hui à l’origine de bien des tensions… Lui aussi est exposé à la Tour de Londres et fait partie des joyaux de la couronne britannique.

 

Source

47carat - Diamant : Top 99 des exemplaires les plus célèbres au monde

]]>
http://www.47carat.com/diamant-top-99-exemplaires-plus-celebres-monde/feed/ 0
Un trésor en lingots d’or découvert dans une maison squattée ! http://www.47carat.com/tresor-lingots-dor-decouvert-maison-squattee/ http://www.47carat.com/tresor-lingots-dor-decouvert-maison-squattee/#respond Sat, 12 Oct 2019 08:12:19 +0000 http://www.47carat.com/?p=21162 Aussi insolite qu’incroyable, un trésor en lingot d’or et autres pièces de monnaie a été découvert dans une maison squattée...

47carat - Un trésor en lingots d’or découvert dans une maison squattée !

]]>
gold bar

Aussi insolite qu’incroyable, un trésor en lingot d’or et autres pièces de monnaie a été découvert dans une maison squattée.

Tous ces objets de valeur étaient soigneusement conservés dans des boîtes de bonbons en fer.

Le tout stratégiquement conservé dans les conduits d’aération de la maison.

La demeure située à Champigny-sur-Marne dans le Val-de-Marne avait été occupée pendant plus de 4 longues années.

Mais les résidents illégaux n’avaient rien remarqué… Ce n’est qu’une fois que les lieux ont finalement été évacué que le trésor a pu être mis à jour ! Et quel trésor..

Lingot d’or, pièce de monnaie, dollar or… un trésor à se partager

Pour comprendre cette histoire rocambolesque, il faut remonter quelques années en arrière… en 2013. A cette époque, le propriétaire originel des lieux décède.

L’homme ne laisse à sa mort aucun descendant ni conjoint. C ‘est alors un cousin qui se présente aux autorités et demande au notaire en charge de la succession d’effectuer une étude généalogique afin d’identifier d’autres héritiers éventuels. 8 personnes sont ainsi reconnues comme ayant droit. Mais l’étude met 4 longues années à aboutir !

Durant ce laps de temps, la maison reste officiellement inoccupée. Elle est par contre squattée par des individus. Ces derniers ne seront délogés qu’il y a tout juste deux mois, en octobre.

Les 8 héritiers prennent alors possession des lieux et commencent à fouiller l’habitation. L’un d’entre eux se souvient effectivement que le vieil homme investissait dans les métaux précieux.

Tous les endroits de la maison sont passés au peigne fin, en vain. Mais finalement leur obstination va payer. Le butin du collectionneur est finalement découvert dans un conduit d’aération.

Quelle agréable découverte : 15 lingots d’or, un peu moins de 400 pièces de 20 dollars or, 86 autres francs or sont ainsi mis à jour !

Au total, le joli butin du cousin défunt est estimé à 900 000 euros au cours actuel du précieux métal ! Les économies de toute une vie que les héritiers se partageront donc après la vente aux enchères…

Source

47carat - Un trésor en lingots d’or découvert dans une maison squattée !

]]>
http://www.47carat.com/tresor-lingots-dor-decouvert-maison-squattee/feed/ 0
Or et suppression de de l’ISF… quelle taxation pour le précieux métal ? http://www.47carat.com/or-suppression-lisf-quelle-taxation-precieux-metal/ http://www.47carat.com/or-suppression-lisf-quelle-taxation-precieux-metal/#respond Sat, 05 Oct 2019 08:13:43 +0000 http://www.47carat.com/?p=20934 L’ or, le roi des métaux est toujours l’objet de la convoitise et de la fascination.
Étroitement liée à l’histoire...

47carat - Or et suppression de de l’ISF… quelle taxation pour le précieux métal ?

]]>
gold bar

L’ or, le roi des métaux est toujours l’objet de la convoitise et de la fascination.

Étroitement liée à l’histoire de l’humanité cette monnaie d’échange considérée aujourd’hui comme une valeur refuge est au cœur de la polémique.

En effet, le gouvernement Macron a souhaité une réforme de l’ISF… L’ancien Impôt de Solidarité sur la Fortune serait désormais remplacé par l’ Impôt sur la Fortune Immobilière. Mais concrètement, qu’est-ce que ça veut dire pour le métal doré ?

La réforme de L’ ISF, un chantier sensible

Touché à cet impôt emblématique n’était pas une mince affaire. Le gouvernement s’en rend compte aujourd’hui.

Si pour le premier Ministre Edouard Philippe, cette réforme consiste principalement à « maintenir les capitaux en France et même à attirer les gens riches en France » cette position crée rapidement une dissonance au sein même de la majorité.

En effet qu’en est-il des signes extérieurs de richesse ? Les yachts, les voitures de sport ou à grosses cylindrées, les métaux précieux et donc l’or ?

Tout ces « signes ostentatoires » de richesse, qui ne participent en rien à l’économie et sont au contraire une démonstration d’un luxe non productif seraient donc exonérés de taxe ? La pilule semblait bien difficile à avaler pour nombre de français.

Les « représentants du peuple » autrement dit les députés semblent l’avoir compris…Des adaptations sous forme d’amendements ont donc été rajoutés pour tranquilliser l’opinion publique. Mais en réalité ces ajouts ne sont pas forcément judicieux, du moins en ce qui concerne l’ or.

Augmentation de la taxe sur les métaux précieux et donc l’ or

Face à la grogne, les parlementaires ont donc finalement décidé de sur-taxer trois biens considérés comme « ostentatoires ». Des amendements au Projet de Loi de Finances 2018 ont donc été ajoutés pour taxer voitures de sport, yachts et… métaux précieux dont l’ or fait bien évidemment partie.

Si voitures de sport et yachts sont propriétés d’une tranche infime de la population, ce n’est pas aussi évident pour l’ or. En effet contrairement à ce que l’on pense peut-être de prime abord, l’ or n’est pas un privilège exclusif des riches ! Bien au contraire.

D’après une enquête de l’ Ipsos datant de 2014, 16 % des français posséderaient le précieux métal. Et si on étudie de plus près le profil des français qui possèdent de l’or (sous toutes ses formes) on s’aperçoit alors que pratiquement un français sur trois en détiendrait…

Le précieux métal serait donc relativement partagé dans la population. Il ne devrait sans aucun doute pas être considéré au même titre que les voitures de course et autres yachts. Pourtant la taxation sur le roi des métaux va tout de même augmenter.

La taxe forfaitaire sur les métaux précieux est en effet revue à la hausse. La taxe forfaitaire sur l’ or va ainsi passer globalement de 10,5 % à 11,5 %.

Quelque soit les chiffres (1/3 ou 1/6 français possédant de l’or), le précieux métal ne peut donc en rien s’apparenter à un signe extérieur de richesse. L’ or est qui plus est perçu comme une valeur refuge, une assurance sur l’avenir étant donné que le cours du précieux métal sur le long terme est plutôt stable ou à la hausse.

Au niveau européen l’ or est d’ailleurs considéré comme un produit d’investissement à part entière. Il n’est  pas considéré comme un signe extérieur de richesse. C’est pourquoi il n’est pas taxé par exemple en Belgique ou très peu chez nos voisins Allemands ou Luxembourgeois.

Autrement dit cet amendement plein de bonnes intentions est en réalité contre-productif. En augmentant l’impôt sur les métaux précieux ce sont donc un grand nombre de familles françaises qui se trouvent lésées.

De plus, en alourdissant encore la fiscalité, les politiques ne font que rendre nos voisins européens encore plus attractifs. Nouvelle démonstration que les politiques se préoccupent d’avantage de l’effet d’annonce que de la réalité du terrain ?

Une chose est sûre : le dossier semble bien mal maîtrisé par ceux qui prétendent nous gouverner et ne pas favoriser les plus riches… A moins que..

47carat - Or et suppression de de l’ISF… quelle taxation pour le précieux métal ?

]]>
http://www.47carat.com/or-suppression-lisf-quelle-taxation-precieux-metal/feed/ 0
Coffre fort : la loi Eckert autorise les banques à détruire leur contenu http://www.47carat.com/coffre-fort-loi-eckert/ http://www.47carat.com/coffre-fort-loi-eckert/#respond Wed, 02 Oct 2019 08:36:39 +0000 http://www.47carat.com/?p=20915 La loi concernant les comptes bancaires dit « inactifs » prend également en compte le contenu des coffre fort.
Un récen...

47carat - Coffre fort : la loi Eckert autorise les banques à détruire leur contenu

]]>
A wooden gavel rests on top of an open law book in front of a row of law books that is out of focus in the background. Photographed using a shallow depth of field.

La loi concernant les comptes bancaires dit « inactifs » prend également en compte le contenu des coffre fort.

Un récent arrêté vient en effet de déterminer le sort réservé au contenu des coffres suite à une trop longue inactivité.

Le contenu d’un coffre fort peut être détruit par votre banque

La loi est toute récente, elle date de janvier 2016. Depuis le début de l’année dernière donc, les banques sont désormais autorisées à ouvrir un coffre fort inactifs. Après en avoir fait l’inventaire, les institutions financières

ont ensuite la possibilité de vendre ou liquider le contenu répertorié. Cependant, la loi Eckert était encore incomplète. Elle renvoyait en effet à un arrêté qui devait fixer le montant à partir duquel le contenu d’un coffre fort doit obligatoirement être vendu aux enchères. Le montant ainsi récupéré devant être reversé dans les caisses de l’Etat.

L’arrêté en question a finalement été publié en août dernier dans le Journal Officiel. Le montant ainsi fixé est de 250 euros par lot constitué. L’arrêté précise que les lots peuvent se composer d’un ou plusieurs objets contenus dans le coffre fort.

Pour un montant inférieur ou si la vente aux enchère après deux reprises n’aboutit pas, la banque peut « détruire, conserver pour le titulaire ou les ayants droits ou transférer à un service public » le contenu du coffre fort dans la mesure où les objets en question représentent un intérêt culturel ou historique.

Qu’entend-on par période d’inactivité ?

Bien évidemment et fort heureusement l’ouverture d’un coffre fort puis l’éventuelle destruction de son contenu n’est pas une simple formalité. Une longue procédure est ainsi prévue par la loi.

Un coffre fort sera considéré comme inactif si et seulement si son titulaire ou ayant droit ne s’est pas manifesté pendant une période de plus de 10 ans.

Il ne faut pas non plus que le client ou ayant droit est effectué une opération sur un compte ouvert dans cette banque durant ce laps de temps. Enfin, il faut que les frais de location du coffre fort n’ait pas été payé au moins une fois.

Une fois que l’inactivité est donc constatée, la banque doit rechercher le titulaire.

La recherche doit être répétée tous les 5 ans. Ce n’est donc qu’après une période de 20 ans à compter du premier frais de location impayé que la banque sera autorisée à ouvrir le coffre fort en question.

Un sacré bout de temps donc mais les années passent vite…

47carat - Coffre fort : la loi Eckert autorise les banques à détruire leur contenu

]]>
http://www.47carat.com/coffre-fort-loi-eckert/feed/ 0
Saphir : tout ce que vous devez savoir sur la pierre précieuse http://www.47carat.com/saphir/ http://www.47carat.com/saphir/#respond Tue, 24 Sep 2019 11:06:31 +0000 http://www.47carat.com/?p=23791 Amoureux des pierres précieuses, nous vous proposons un tour d’horizon complet sur le saphir. En effet, cette pierre avec le...

47carat - Saphir : tout ce que vous devez savoir sur la pierre précieuse

]]>
Amoureux des pierres précieuses, nous vous proposons un tour d’horizon complet sur le saphir. En effet, cette pierre avec le diamant, le rubis et l’émeraude est l’une des quatre pierres précieuses existantes.
Vous ne la connaissez pas très bien ? Ça tombe bien, nous allons vous apprendre tout ce que vous avez besoin de savoir sur le sujet : historique, légendes, utilisations, saphirs les plus célèbres, gisements et d’autres informations encore, nous vous disons tout !

Le saphir : définition générale

Le saphir est une variété de ce que l’on nomme corindon, c’est-à-dire oxyde d’aluminium (composition chimique Al2 O3). La pierre à un système cristallin trigonal, un éclat vitreux, certains exemplaires sans aucune luminescence tandis que d’autres présentent une couleur abricot.

C’est aussi une pierre particulièrement dure, la plus dure après le diamant. Elle obtient ainsi la note de 9/10 sur l’échelle de Mohs (10/10 pour le diamant).

Le saphir, comme nous l’avons dit est donc l’une des quatre pierres précieuses avec le diamant, l’émeraude et le rubis. Notez qu’en réalité le rubis est lui aussi un saphir mais uniquement de couleur rouge, on lui a attribué un nom qui lui est propre. Donc le saphir se décline en plusieurs couleurs à l’exception du rouge, couleur que l’on réserve au rubis. On retrouve ainsi des variations de couleurs en fonction des métaux et autres éléments colorants qui le composent telles que le bleu (fer et titane), le jaune et vert (fer), le violet (vanadium), le rose (chrome)…

Couleur

Voici quelques précisions sur les couleurs. Comme nous l’avons dit, le saphir de couleur rouge forme une catégorie à part entière et porte donc le nom de rubis.

Le saphir bleu se décline sous toutes les nuances : claires, grises, foncées. On distingue cependant le « Bleu royal » et le « bleu cornflower » qui se distinguent pour leur teinte profonde.

Les saphirs d’un violet vif sont eux aussi très recherchés car très rares, et plus encore en grande taille.

Le padparadscha fait référence à un saphir de teinte rose/orangée. Son nom en sanskrit signifie « fleur de lotus », très rare.

Les saphirs jaunes et les saphirs de couleur verte sont quant à eux moins prisés. Les premiers étant souvent moins brillants et moins clairs que les autres. Tandis que d’autres pierres de couleurs vertes sont considérées comme étant plus belles que les seconds.

Du point de vue étymologique

Enfin, pour bien définir un terme, rien ne vaut un peu d’étymologie… Le terme saphir comme nous le connaissons aujourd’hui nous viendrait du grec « sappheiros » qui signifie « pierre de couleur bleue » voire de l’hébreu « sappir » c’est-à-dire « la plus belle chose ». Pour d’autres linguistes, le terme viendrait du terme sanskrit « Santi Priya » que l’on peut traduire par « chère à Saturne ». En effet la croyance indienne associe la gemme à la planète Saturne.

Jusqu’au XIII Siècle au moins, on utilise essentiellement le terme sappheiros ou lapis-lazuli. Terme qui est certainement la source de beaucoup de mauvaises interprétations au cours des siècles. Même si les Grecs l’identifient clairement. Ils le nommaient en effet « huakintos », nom attribué à l’iris bleu violacé.
On retrouve encore le terme de saphir sous l’appellation de gemme orientale. Précisons encore que différents noms trompeurs pouvaient être utilisés notamment en fonction de la couleur et variétés des saphirs. Il pouvait par exemple s’agir du péridot oriental faisant en réalité référence au saphir vert.

Donc au final, plus que définir et apporter des précisions le point de vue étymologique s’avère assez confus… Cependant, si nous lisons entre les lignes nous apprenons donc que la pierre précieuse est connue et clairement identifiée depuis des siècles. Que de manière générale les termes employés font donc références à une pierre d’extrême beauté, le plus souvent de couleur bleue, exception faite pour l’utilisation de termes plus spécifiques.

Ère moderne

Mais cette confusion peut se comprendre car le saphir n’est finalement identifié comme une variété de corindon qu’au début du XIX Siècle, grâce à Jacques Louis de Bournon.

Enfin, noté que l’homme est capable de reproduire des saphirs de manière artificielle depuis le début du XX Siècle grâce au chimiste français Auguste Verneuil. Ce dernier aura ainsi mis au point le premier procédé pour créer des saphirs synthétiques.

La pierre synthétique ainsi créée par l’homme est comparable physiquement et chimiquement à la pierre naturelle. Du fait de sa résistance aux rayures, on utilise désormais la pierre pour créer des verres de montres, des lasers, des lentilles de caméra. Du fait de sa grande résistance de manière générale, le saphir entre aussi dans la conception des gilets pare-balles ou encore des fenêtres blindées.

À l’heure actuelle, on le produit synthétiquement à échelle industrielle.

Gisements principaux de saphir

Les gisements de saphirs sont assez répandus sur la planète. Par exemple même les États-Unis ou le Canada en possèdent. Mais ils restent secondaires. Le saphir se trouve en effet majoritairement dans les zones tropicales humides.
Les gisements de saphirs se trouvent ainsi essentiellement à Madagascar (gisement d’Ilakaka), au Sri Lanka et en Birmanie. On en trouve également en Chine, en Inde, au Brésil, en Thaïlande.

Les saphirs du Ceylan (bleu éclatant) ainsi que ceux du Cachemire (bleu violet) sont particulièrement réputés pour leur couleur bleue.

Enfin, pour l’anecdote, sachez que l’on trouve également des saphirs alluvionnaires en France, en Auvergne. De petite tailles, dépassant rarement le centimètre, on les exploite de façon artisanale. Ils sont avant tout de couleur bleue verte.

Histoire et Légendes

À travers les siècles, c’est donc le saphir bleu qui attire les convoitises parce que c’est lui qui est avant tout le plus connu. Les principales civilisations en font en effet références.

Antiquités

Les Perses par exemple pensaient ni plus ni moins que la terre reposait en réalité sur un immense saphir. Et que c’était le reflet de ce saphir qui donnait la lumière bleue au ciel.

Les Égyptiens associaient la pierre à la justice et à la vérité. Les Grecs quant à eux importaient déjà des saphirs du Sri Lanka, dès 480 av. J.C. Ils croyaient d’ailleurs que Prométhée l’avait volé aux Dieux en même temps que le feu.

Le saphir est également mentionné dans la Bible, lors de l’Exode. Le saphir serait ainsi l’une des pierres du trône de Dieu, mais aussi l’une des pierres du pectoral d’Aaron ainsi que l’une des pierres de la Jérusalem céleste. D’après certaines interprétations les tables de la Loi données à Moïse auraient elles-mêmes été gravées dans un saphir. Et les références pourraient encore se multiplier…

Moyen Âge

Pour l’Église Catholique la pierre précieuse a également son pouvoir… La pierre représente ainsi la pureté, et du fait de sa couleur, sa lumière rapprocherait du royaume de Dieu. C’est d’ailleurs pour ces raisons, proximité, fidélité et dévotion à Dieu que les cardinaux portaient un saphir en bague à leur main droite, main qui donne la bénédiction.
Charlemagne aurait également possédé un saphir en pendentif, nommé le « Talisman de Charlemagne ». Le calife Haroun ar-Rachid le lui aurait offert. Saphir bleu contenant de Saintes Reliques, Charlemagne l’aurait porté comme amulette en démonstration de son dévouement au Puissant.

Du fait de sa couleur bleue si intense, le saphir est la pierre de prédilection de la royauté et de la noblesse en Europe et notamment en France. Le bleu associé à la royauté remonte sans aucun doute à la dynastie des capétiens où cette couleur était particulièrement difficile et onéreuse à produire.

Au cours du Moyen Âge, la pierre avait divers pouvoirs « magiques ». Le saphir préservait ainsi la chasteté, protégeait des poisons, peste, maladies de peau. La pierre révélait encore les fraudes et les trahisons tout en permettant de résister à la magie noire.

Aujourd’hui

Au fil des Siècles, le saphir a commencé à symboliser la fidélité, l’amour ou encore l’intégrité. C’est donc tout logiquement que la pierre est devenue de plus en plus populaire sur les bagues de mariage. Cet engouement pour une alliance en saphir s’accentue grâce à la bague offerte par le Prince Charles à la princesse Lady Diana. Forcément : royauté, princesse et prince charmant, mariage, ça a logiquement stimulé l’imagination de ces demoiselles qui voulaient elles aussi avoir une alliance sertie de la précieuse pierre.

Enfin, le saphir est également la pierre de naissance du mois de septembre.

Vertus supposées du saphir

Toujours aujourd’hui pour certains, le saphir aurait également des vertus tant sur le plan physique que sur le plan spirituel.

La pierre précieuse renforcerait ainsi la vue ou aurait la propriété de stopper les saignements de nez. Le saphir aurait aussi une action bénéfique sur les cheveux, permettant notamment de lutter contre la calvitie. La pierre aurait encore un effet sur la peau et les ongles en renforçant ces derniers.

Le saphir permettrait enfin de soulager certaines douleurs articulaires comma la goutte ou les rhumatismes.

D’un point de vue psychologique, comme déjà mentionné, le saphir symbolise la fidélité et l’honnêteté ou encore la vérité. Il permet à son porteur de s’élever et de mener à bien ses méditations.

Les saphirs les plus célèbres

Comme toute pierre précieuse, les saphirs ont eux aussi certains exemplaires particulièrement célèbres : pour leur beauté, pour leur grandeur, pour leur histoire ou encore leurs propriétaires. Voici les exemples les plus illustres.

  • The Millenium Saphir

Il s’agit du saphir le plus énorme jamais découvert. Mis au jour en 1995 à Madagascar, la pierre brute pesait 61 500 carats soit près de 13 kilos ! C’est l’artiste international Alessio Boschi qui taille la pierre : un hommage au génie de l’humanité depuis ses débuts jusqu’à aujourd’hui. L’artiste représente ainsi des éminences comme Einstein, Mozart, Rousseau, Lao Tzu ou encore des monuments illustres comme les pyramides de Gizeh, la grande muraille de Chine… Au total, il sculptera 134 représentations sur la pierre précieuse.

  • The Black Star of Queensland

C’est le saphir étoilé le plus grand jamais connu. Pierre précieuse de 733 carats, extraite d’un saphir brut de 1156 carats, The Black Star of Queensland a été découverte en Australie en 1938. Le saphir de couleur brun foncé est monté sur un socle en or blanc, serti de 35 diamants. Après quelques apparitions dans divers musées, son propriétaire conserve jalousement le bijou depuis 2007, date de sa dernière apparition publique.

  • The Star of India

Saphir de 563,35 carats, deuxième exemplaire le plus gros, ayant la particularité de présenter une étoile sur chaque face, il affiche une couleur bleue grise laiteuse. JP Morgan offre la gemme venant du Sri Lanka au Musée Américain d’Histoire Naturelle.

  • Le saphir « Logan »

Avec ses 423 carats, il s’agit du plus gros saphir facetté bleu connu. Monté sur une broche, taillé en coussin, 20 diamants de 16 carats le mettent en valeur. Lui aussi découvert au Sri Lanka, sa propriétaire Mme. John A. Logan l’offre en 1960 au musée Smithsonian d’histoire naturelle.

  • Le saphir Nertamphia ou saphir d’Édouard le Confesseur 

À l’origine d’un poids de 243 carats, ce saphir qui serait probablement celui présent à l’origine sur l’anneau de couronnement d’Édouard le Confesseur constitueraient les premiers joyaux de la couronne britannique. Il sera finalement retaillé pour le couronnement de Charles II en 1838. Enfin, c’est la reine Victoria qui le fera sertir sur la couronne impériale d’apparat. La pierre loge ainsi au sommet, au centre de la croix pattée.

  • The Star of Bombay

Autre saphir extrait au Sri Lanka, The Star of Bombay (saphir violet-bleu étoilé), d’un poids de 182 carats, est actuellement conservé au Smithsonian Institution de Washington. Après l’avoir reçu de son acteur de mari Douglas Fairbanks, son épouse et elle aussi actrice , Mary Pickford le légua à l’institution.

  • The Midnight Star 

C’est un saphir étoile de 116 carats encore une fois mis à jour au Sri Lanka. Remarquable sa couleur varie du violet au noir. La gemme est actuellement conservée au Smithsonian Institution à Washington.

  • Le grand Saphir de Louis XIV

Acheté par Louis XIV, célèbre pour ses six faces uniquement et sa forme en losange, taillé en rhomboïdes en 1669, ce saphir pèse 135,8 carats. Il deviendra la troisième gemme des joyaux de la couronne de France.

Comment choisir un saphir ?

Vous envisagez d’acheter un saphir ? D’offrir cette magnifique pierre sertie sur une bague de fiançailles, une alliance ? Voici quelques conseils avisés…

Premièrement vous devez être attentif à la couleur de la pierre. Le bleu devra ainsi être intense et profond sans pour autant être trop foncé ce qui enlèverait effectivement de sa transparence. Pour contrôler l’éclat de la couleur, il n’y a rien de mieux que la lumière solaire. Les lampes à incandescence ont en effet tendance à faire perdre de l’éclat.

Deuxièmement vous devrez être attentif à la transparence. Il faut toujours privilégier une pierre présentant une grande clarté. Notez que les saphirs présentent généralement moins d’inclusions que les rubis.

Enfin, la taille. Bien sûr à ce niveau c’est au goût de chacun. Cependant c’est la taille ovale ou coussin qui révèle l’éclat du saphir. Mais étant donné que la pierre à l’état brut est rarement homogène, c’est au lapidaire de s’adapter à la forme initiale pour en tirer le meilleur parti.

Remarque : il faut savoir que l’on chauffe souvent les saphirs à 1300 degrés afin d’intensifier leur couleur et diminuer les inclusions.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, l’histoire du saphir est bien longue. Elle accompagne aussi bien les légendes anciennes que certaines célébrités plus modernes. Toujours présent au doigt des puissants, il s’agit d’une pierre riche en symboles et vertus.

47carat - Saphir : tout ce que vous devez savoir sur la pierre précieuse

]]>
http://www.47carat.com/saphir/feed/ 0
Découverte d’un trésor à Dijon : une trentaine de pièces datant du XV http://www.47carat.com/tresor-a-dijon/ http://www.47carat.com/tresor-a-dijon/#respond Tue, 24 Sep 2019 11:05:05 +0000 http://www.47carat.com/?p=23794 On pourrait croire que tous les trésors ont aujourd’hui été mis à jour. C’est pourtant loin d’être le cas :...

47carat - Découverte d’un trésor à Dijon : une trentaine de pièces datant du XV

]]>
On pourrait croire que tous les trésors ont aujourd’hui été mis à jour. C’est pourtant loin d’être le cas : preuve en est avec cette nouvelle découverte de l’Inrap. L’ Institut national de recherches archéologiques préventives vient en effet de mettre à jour un trésor à Dijon d’une valeur inestimable. Plusieurs pièces de monnaie datant de la fin du XV Siècle !

Un trésor à Dijon qui en dit long

Le trésor aurait été mis à jour dans ce qui aurait été une habitation en pierres datant de la fin du XV Siècle / début du XVI Siècle. Les chercheurs estiment que le trésor de Dijon devait être enfouit sous le sol de la maison, près d’un mur. Difficile de l’affirmer avec certitude toutefois, car différents travaux d’aménagement du XX ° Siècle auraient endommagé le site.

Difficile de savoir pourquoi un tel dépôt a été effectué. Il semblerait cependant que ce trésor soit en réalité les économies d’une famille de marchant. Économies accumulées petit à petit, sur une période de quinze ans environ.

Trésor à Dijon : une valeur inestimable

Ce trésor enfoui était conservé dans une petite boite de bronze, partiellement conservée aujourd’hui. Le trésor de Dijon se compose ainsi de 34 pièces de monnaies dont 10 en or. S’ajoute également un pendentif. Ce dernier serait certainement un pendentif de mariage caractéristique de la fin du Moyen Âge, et relève donc plus de la sphère privée. Il se compose de deux monogrammes, les lettres V et C. Toutes deux reliées par une cordelière en or. Si on en croit les représentations des bijoux de l’époque, il y avait certainement une perle également. Chaque lettre était recouverte d’un côté par un émail vert et de l’autre par un émail blanc.

Du point de vue des pièces de monnaies, il s’agit d’un ensemble homogène. Toutes les pièces sont en effet frappées dans la seconde moitié du XV ° Siècle. La pièce de monnaie la plus ancienne de ce trésor Dijon, serait une pièce en or du Brabant qui aurait été émise entre 1432 et 1467. La plus récente représente Innocent III qui fut pape de 1484 à 1492. Elles sont très intéressantes d’un point de vue numismatique, notamment pour leur richesse iconographique.

Le témoignage d’une époque

D’un point de vue géographique, les différentes pièces couvrent donc des territoires distincts mais tous à proximité de la Bourgogne et d’une importance certaine dans le monde du négoce de l’époque. État du Saint Empire du Sud et du Nord : Brabant, duché de Savoie, Palatinat. Diverses principautés italiennes : Milan, États pontificaux, Ferrare, Venise… Tandis qu’une seule pièce du Royaume de France serait identifiée : Louis XI.

Au final on pourrait même s’amuser à penser que ce trésor à Dijon est une sorte de collection des grands princes de la fin du Moyen Âge. On y retrouve en effet grande partie des puissants de cette époque. Hercule d’Este duc de Ferrare, Galeazzo Maria Sforza duc de Milan, Philippe Ier du Palatinat, le Pape Innocent VIII, Louis XI, le Doge Nicolo Tron, Philippe le Bon duc de Bourgogne… Ce catalogue a donc une grande valeur numismatique. Comme déjà précisé, d’un point de vue iconographique d’une part. D’autre part, de nombreuses pièces découvertes n’existent qu’en quelques exemplaires seulement.

47carat - Découverte d’un trésor à Dijon : une trentaine de pièces datant du XV

]]>
http://www.47carat.com/tresor-a-dijon/feed/ 0
L’ hyperinflation Autriche : l’héritage de la Première Guerre Mondiale http://www.47carat.com/hyperinflation-autriche/ http://www.47carat.com/hyperinflation-autriche/#respond Thu, 05 Sep 2019 16:00:08 +0000 http://www.47carat.com/?p=20642 L’ hyperinflation Autriche, ce n’est pas ça qui vient à l’esprit lorsque l’on entend le nom de ce pays.
Vous...

47carat - L’ hyperinflation Autriche : l’héritage de la Première Guerre Mondiale

]]>
L’ hyperinflation Autriche, ce n’est pas ça qui vient à l’esprit lorsque l’on entend le nom de ce pays.

Vous allez plutôt penser à Vienne et à ces fameuses valses comme dit la chanson… vous imaginez des palais aux mils ornements, son luxe d’apparat… Vous voyez déjà ses montagnes et ses champs verdoyants, etc.

Mais cette image de carte postale ne reflète pas la réalité dans son ensemble. L’histoire de l’Autriche est en fait bien plus complexe et pleine de zone d’ombre.

Elle est parsemée d’instabilités tant sur le point politique qu’économique qui se traduisent notamment par des frontières actuelles récentes.

L’Autriche a également dû affronter des périodes économiques très difficiles et notamment l’ hyperinflation Autriche.

C’est de cette période économique extrême que nous allons parler aujourd’hui. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut poser le décor, indispensable pour bien comprendre comment ce pays en est arrivé là…

Horizontal view of the flag of Austria against cloudless sky.

Des frontières instables pour un pays ancien

Naissance d’un Empire

Si les frontières actuelles de l’Autriche date de la seconde guerre mondiale, la naissance de l’Autriche remonte quant à elle au début du Moyen-Age… Le pays s’est ainsi construit au fil des siècles alternant conquêtes et pertes de territoire.

L’Empire d’Autriche naît ainsi en 1807 pour prendre fin en 1867. Il est alors remplacé par la double monarchie (impériale et royale) et donne naissance à l’état d’Autriche-Hongrie.

L’empire austro-hongrois se compose ainsi de l’empire d’Autriche et du royaume de Hongrie. C’est sous cette appellation que le pays rentre en guerre en 1914.

La Première Guerre Mondiale

Le 28 juin 1914, l’héritier du trône austro-hongrois est assassiné à Sarajevo. L’Empereur François-Joseph 1°, alors âgé de 83 ans, déclare la guerre à la Serbie.

En moins d’une semaine les principales puissances d’Europe sont embarquées dans le conflit. La Première Guerre Mondiale débute.

L’armée austro-hongroise était alors considérée comme l’une des plus importantes d’Europe. Mais en réalité elle dispose d’un effectif réduit, d’un équipement obsolète et ses troupes sont qui plus est peu motivées.

Son budget est beaucoup moins important que celui de ses voisins européens et les finances de l’Empire ne sont pas suffisantes pour être en mesure de supporter l’effort de guerre.

Autant de facteurs qui expliquent un début catastrophique dans le conflit armé se traduisant par des défaites à répétition.

Tendance qui se confirmera tout au long de la guerre et s’achèvera par la défaite finale et l’explosion du territoire en de multiples nations indépendantes.

Ce bilan politique désastreux s’accompagne d’un bilan économique tout aussi catastrophique annonçant déjà l’ hyperinflation Autriche qui surviendra quelques années plus tard.

La WWI d’un point de vue économique

Pour financer la guerre, en plus de l’aide importante reçue par son allié allemand, l’Autriche-Hongrie n’a d’autre choix que l’emprunt massif. Le pays fait donc tourner la planche à billet à plein régime.

Les emprunts se suivent les uns après les autres et représentent 35 milliards de couronnes or pour l’Autriche et 18,8 milliards en Hongrie.

La Banque centrale du pays va encore avancer des fonds en 1915. 20 milliards à l’Autriche et 7 à la Hongrie.

Avec la défaite, le système financier s’écroule. La dette cumulée est énorme, la crise s’installe.

Trenches of death world war one sandbags in Belgium

L’hyperinflation Autriche, une catastrophe économique incontournable

l’après-guerre : une situation économique qui se détériore encore

La catastrophe économique de l’Autriche ne se termine pas avec la fin de la guerre et la signature du Traité de Versailles, bien au contraire. La situation ne va faire que s’empirer dans les années qui suivent.

Comme on l’a vu, les quatre années de conflits ont complètement anéanti l’économie autrichienne. Après la défaite, le pays croule sous les remboursements.

Le traité de Saint-Germain-en-Laye signe ainsi la dislocation de l’empire austro-hongrois qui est alors remplacé par une demi-douzaine d’Etats. Traité qui affaiblit encore le pays. Jusqu’en 1921, les Alliés conservent le contrôle d’une partie importante du potentiel productif.

De plus, le pays est complètement ravagé. L’agriculture n’est plus en mesure de nourrir la population et encore moins la capitale Vienne.

La ville compte en effet 2 millions d’habitants alors que le pays dans son ensemble (suite à ses nouvelles frontières) ne compte plus que 6 millions d’âmes.

L’ hyperinflation Autriche de 1922

Dans un tel contexte aussi bien politique (l’existence même de l’Autriche est remise en question par beaucoup, manifestations et grèves à répétition) qu’économique, petit à petit les devises étrangères quittent le pays.

Parallèlement le papier-monnaie prend une place toujours plus importante dans l’économie. Les biens de consommation de bases disparaissent au fur et à mesure, à l’inflation suit l’hyperinflation.

Bref un cercle vicieux comparable à celui de la Pologne s’installe.

Si au sortir de la guerre en 1919 une couronne d’or valait encore 5,2 couronnes autrichiennes, ce qui représente déjà une perte de 80,8 % par rapport à sa valeur en 1914, la situation va encore plus se dégrader.

En 1922, c’est-à-dire à peine 3 années plus tard, il en faudra 1 527, ce qui représente donc une dépréciation supplémentaire de 99,66 %.

Autrement dit, par rapport à sa valeur d’avant guerre, la couronne autrichienne a perdu un quinze millième de sa valeur.

Au milieu de l’année 1922, il faut 15 000 couronnes autrichiennes pour une couronne d’or !

Forcément, la machine s’emballe… il n’y a plus de devises, les importations sont donc impossibles. L’activité économique s’arrête.

Par conséquent le chômage explose littéralement entraînant avec lui une chute drastique du niveau de vie qui s’accompagne de la pénurie.

Dans un tel contexte, la pérennité même de l’Autriche est remise en question.

Il faut avant tout réussir à stabiliser la monnaie et pour cela, il faut une banque centrale. Mais cette dernière n’a plus de réserve et aucun pays ne souhaite encore prêter de l’argent à un état à l’agonie.

L’Autriche est donc dans une impasse. Et malgré quelques aides des Alliés, le gouvernement annonce publiquement son incapacité à gérer la crise.

Le pays est au bord de l’explosion et Ignaz Seipel, chancelier d’Autriche lance un appel à l’aide international.

Le plan de sauvetage de la Société des Nations

Très actif au niveau diplomatique, Seipel n’a d’autre choix que de s’adresser directement au premier ministre britannique.

Dans l’impasse aussi bien politique qu’économique, il menace de démissionner laissant le pays sans personne à sa tête et une situation explosive en plein cœur de l’Europe, qu’il faudra de tout manière résoudre.

Fin 1922, la situation se débloque enfin. Le 22 septembre un « Comité du Conseil » est mis en place : Royaume-Unis, France, Italie, Tchécoslovaquie, Autriche y participent. Un projet de sauvetage est rédigé et présenté à la Société des Nations qui l’accepte.

Le 4 octobre, le protocole de Genève est signé afin de mettre en pratique ce plan, subjuguer l’ hyperinflation Autriche et garantir l’indépendance et souveraineté du pays. Les états prêteurs s’engagent ainsi à ne tirer aucun profit ni économique ni financier de la situation.

L’objectif est la reconstruction de l’Autriche. Il s’agit ainsi de rétablir la couronne austro-hongroise et de retrouver l’équilibre budgétaire.

Pour ce faire, une banque d’émission complètement indépendante du gouvernement autrichien est mise en place.

De plus, l’Etat s’engage à diminuer ses dépenses. Ce qui se traduit par le licenciement de fonctionnaires et la réorganisation du système ferroviaire et des monopoles d’état.

En contre-partie, la Société des Nations propose un prêt de 650 millions de couronnes. 130 millions devant être utilisés au remboursement de différents emprunts.

Il est financé par les différents membres du Comité du Conseil à hauteur de 20 % chacun. Suisse, Pays-Bas, Espagne et Belgique finançant les 20 % manquants.

Sortie de crise in-extremis

La stabilisation de la monnaie va être prise en charge par l’Oesterreichische Nationalbank, il s’agit de la nouvelle banque centrale autrichienne.

Elle remplace l’ancienne banque austro-hongroise en liquidation. Elle est fondée le 2 janvier 1923 et représente la première phase de la reconstruction monétaire.

Dès janvier 1923 plusieurs ministères sont supprimés et 25 000 fonctionnaires sont licenciés.

Petit à petit la situation s’améliore, le chômage baisse et la monnaie commence à être progressivement stabilisée.

La confiance revient, investisseurs étrangers et dépôts à la banque sont de retour.

Enfin, en décembre 1923 une nouvelle unité monétaire est créée : le shilling. Cette nouvelle monnaie a un taux de change de 1 shilling pour 10 000 couronnes austro-hongroise.

Le premier billet de banque de 100 shilling voit finalement le jour en 1925. Et finalement la monnaie autrichienne s’impose comme l’une des plus fortes de l’Europe.

C’est notamment elle qui résistera le mieux au crack de 1929 avec une perte de sa valeur qui se limitera à 28 %.

CONCLUSION

Si au sortir de la Première Guerre Mondiale peu de monde avait parié sur le jeune état, l’ hyperinflation Autriche a finalement pu être surmontée, l’économie assainie et l’état pérennisé.

Le pays n’est pas pour autant libre de toute menace, au contraire. Il devra faire face à de nombreuses crises, à la fois politiques et économiques et s’annexera finalement à l’Allemagne nazie avant la Seconde Guerre Mondiale.

Cette réconciliation approuvée par la population est notamment vue comme un moyen d’améliorer la situation économique… La suite lui donnera tord.

Beaucoup de pays vont d’ailleurs rencontrer une hyperinflation après le second conflit mondial : nous vous avons concocter un récapitulatif sur le sujet.

Aujourd’hui, l’Autriche fait partie intégrante de l’Union Européenne. L’euro a d’ailleurs remplacé le shilling en 2002.

47carat - L’ hyperinflation Autriche : l’héritage de la Première Guerre Mondiale

]]>
http://www.47carat.com/hyperinflation-autriche/feed/ 0
L’ hyperinflation Venezuela : un pays dans le rouge, au bord du gouffre http://www.47carat.com/hyperinflation-venezuela/ http://www.47carat.com/hyperinflation-venezuela/#respond Fri, 02 Aug 2019 12:32:14 +0000 http://www.47carat.com/?p=20653 L’ hyperinflation Venezuela contrairement à la série d’hyperinflations du XX° Siècle qui a bousculé nombre de pays...

47carat - L’ hyperinflation Venezuela : un pays dans le rouge, au bord du gouffre

]]>
L’ hyperinflation Venezuela contrairement à la série d’hyperinflations du XX° Siècle qui a bousculé nombre de pays est quant à elle toujours d’actualité.

Ce pays d’Amérique du Sud est en effet en pleine crise économique aujourd’hui. A cette crise économique s’ajoute une crise politique sans précédent.

Le pays est tout simplement au bord de l’implosion. Manifestation, affrontements, grèves se multiplient et pour le moment aucune solution ne semble pointer à l’horizon. Comment en est-on arrivé là ? Nous vous expliquons tout sur l’ hyperinflation Venezuela.

Venezuela, un pays à part entière

informations générales

Le Venezuela est un pays situé en Amérique Centrale. Le pays partage ses frontières avec la Guyane, le Brésil, la Colombie. Il aurait été « découvert » par Colomb en 1498 puis Vespucci en 1499.

Colonisé par la Couronne Espagnole, le Venezuela gagne finalement son indépendance en 1811. Cette lutte pour l’indépendance est notamment menée par Simon Bolivar, héros de la patrie. Il a donné le nom à la monnaie locale, le bolivar vénézuélien, qui est entrée en vigueur le 1° janvier 2008.

le XX° Siècle

Au XX ° Siècle vont alterner régimes militaires et dictatoriaux. Mais ce qui va véritablement mener la politique du pays, et encore aujourd’hui, c’est le pétrole.

L’exploitation de l’or noir débute en effet dès 1917 puis s’accentue avec l’entrée des multinationales en 1922. L’économie du pays va s’en trouver complètement bouleversée et entre dans une relation de dépendance tragique.

Les stocks en pétrole sont estimées à 297 milliards de barils. Le Venezuela est ainsi le premier pays au monde en réserves de pétrole prouvées, avec une quantité plus importante encore que celle de l’Arabie Saoudite.

Malgré cette manne, le pays est mal géré et doit faire face à une crise économique de grande ampleur dans les années 1990. Deux coups d’état échouent en 1992 et le pouvoir en place à l’époque réprime opposants et population.

Hugo Chavez

Hugo Chavez va gouverner le Venezuela pendant 14 ans, de 1999 à 2013, date de sa mort. Militaire de formation, « El Commandante » va impulser une politique sociale qu’il nomme « Révolution Bolivarienne ».

Cette politique s’appuie notamment sur la nationalisation des industries clés, la mise en place d’une démocratie participative et la promulgation d ‘une nouvelle Constitution.

Les résultats de cette politique sont contestés mais il semblerait que « sous son règne » la pauvreté dans le pays ait fortement reculé.

Elle serait ainsi passée de 54 % des ménages en 2003 à 26 % en 2008. L’extrême pauvreté aurait pour sa part reculée de 72 %. La dette publique aurait également chuté de 30,7 % en 1998 à 14,3 % en 2007.

Mais si bon gré mal gré l’homme fort du Venezuela a réussi à maintenir son pays à flots grâce notamment à une légitimité populaire, sa disparition a laissé le pays orphelin.

Son successeur, Nicolas Maduro, qui a remporté les élections de justesse a aujourd’hui bien du mal à sortir le pays de la crise profonde où il s’est enlisé.

Venezuelan flag illustrated with gradient mesh tool.

L’ hyperinflation Venezuela, une situation explosive

une crise politique en partie à l’origine de l’ hyperinflation Venezuela

Si ce chaviste historique a donc gagné les élections présidentielles de justesse, sa légitimité est rapidement remise en question. L’opposition remporte en effet les élections en décembre 2015. Cela fait plus de 17 ans que les anti-chavistes n’avaient pas obtenu la majorité au Parlement.

Malgré un soutien populaire et de nombreuses signatures, le référendum visant à destituer Maduro est repoussé à plusieurs reprises et finalement annulé. Ce qui exacerbe également le mécontentement populaire.

En septembre, plus d’un million de personnes descendent dans les rues pour exprimer leur désaccord. D’après une étude, 80 % des vénézuéliens souhaiteraient changer de président.

De nouvelles manifestations contre le pouvoir sont régulièrement organisées actuellement, et la violence ne cesse d’augmenter. Plusieurs morts sont en effet à déplorer au cours des affrontements entre manifestants et force de l’ordre. Cette crise politique s’inscrit dans un contexte économique où l’hyperinflation s’est installée.

L’ hyperinflation Venezuela, résultat d’une crise économique durable

En fait, l’ hyperinflation qui sévit au Venezuela n’a rien de surprenant et s’inscrit en réalité dans un processus assez logique. L’économie du pays dépend à 90 % voire 95 % des revenus du pétrole.

Avec la baisse des cours enregistrées depuis 2014 et qui s’est prolongée en 2015 et 2016, le pays doit faire face à une baisse drastique de ses recettes.

Selon différentes sources, l’activité du secteur pétrolier a reculé de plus de 12,7 % en 2016. Elle monte à 19,5 % dans les secteurs non-pétroliers.

Le PIB s’est ainsi effondré et à reculé de 19 %. L’ hyperinflation Venezuela aurait atteint 800 % en 2016 d’après la Banque Centrale d’Etat !

Mais dès 2015, la tendance à la baisse se faisait déjà sentir. Le PIB reculait ainsi de 5,7 % tandis que l’inflation était calculée à 180 %.

Dans un tel contexte, la monnaie, le fameux bolivar vénézuélien a perdu toute sa valeur. Alors que le billet le plus gros était de 100 bolivars, Maduros décide de le retirer de circulation pour faire face à cette énorme dévaluation.

Il crée parallèlement 6 nouveaux billets pour essayer de faire face à l’ hyperinflation Venezuela. Des billets de 500, 1000, 2000, 5000, 10 000 et 20 000 bolivars sont ainsi mis en circulation en janvier 2017. Mais généralement ce genre de mesure a en réalité un résultat contre-productif.

D’après le Vice Président de la Banque Centrale d’Etat, presque 3 millions de coupures de 20 000 bolivars d’une valeur de 58 milliards et 4,5 millions de coupures de 5000 bolivars d’une valeur de 22,5 milliards ont été imprimés.

Mais il est peu probable que cette mesure résolve la situation. La monnaie va plutôt perdre encore plus de sa valeur, et la spirale infernale s’accélérer encore.

L’index « Cafe con leche » pour mesurer l’hyperinflation Venezuela

C’est Bloomberg qui a proposé cet indice pour essayer de mesure le taux d’ hyperinflation Venezuela. En l’absence de chiffres officiels et face aux différentes estimations souvent contradictoires, l’agence financière a ainsi proposé l’indice du « cafe con leche » ou « cafe au lait ».

Cette boisson chaude est en effet normalement accessible et consommée quotidiennement par la population. S’il n’a rien de scientifique, cet indice permet d’avoir une approche concrète de la montée des prix à l’image de l’indice Big Mac créé par The Economis afin de comparer les devises mondiales.

Semaines après semaines, le prix du cafe con leche vendu à Caracas est répertorié ! Résultat : entre décembre 2016 et février 2017, le taux annuel de l’inflation serait ainsi de 932 % !

Les prix auraient doublés en moins de 19 jours et le Venezuela serait le 57 pays au monde à connaître une période d’hyperinflation.

L’ hyperinflation Venezuela a des conséquences tragiques pour la population. Voyant ses recettes réduites presque à néant, voyant sa monnaie complètement dévaluée, le pays n’a plus les moyens d’importer.

Or le Venezuela doit pratiquement tout importer… Le peuple du Venezuela doit donc actuellement faire face à une pénurie sans précédent.

Nourriture mais aussi médicaments font tragiquement défaut dans le pays alors que la tension monte sans cesse. Faim, misère, absence de soin…

A la crise politique et économique va donc s’ajouter très certainement une crise sanitaire. La pauvreté toucherait aujourd’hui 82 % des foyers.

Il y a une dizaine d’années pourtant, le Venezuela se présentait comme l’un des pays les plus riches et prometteurs d’Amérique du Sud.

CONCLUSION

L’ hyperinflation Venezuela est toujours d’actualité aujourd’hui. La situation est d’autant plus tragique qu’en plus de cette crise économique sans précédent s’ajoute une crise politique et sanitaire.

Le marasme s’est installé et la sortie de crise semble difficile à trouver, le Venezuela va certainement être incapable de payer sa dette. Et d’après diverses estimations, le retour de la croissance n’est pas attendu avant 2020.

Dans un tel contexte les investisseurs ont logiquement tourné les talons et les devises étrangères nécessaires à l’importation aussi.

Le pays semble toujours plus isolé et refermé sur lui-même. Les journalistes sont ainsi rebutés. Bref, la situation est vraiment catastrophique et la solution encore inconnue. Le pays va donc certainement connaître de nouvelles journées obscures.

47carat - L’ hyperinflation Venezuela : un pays dans le rouge, au bord du gouffre

]]>
http://www.47carat.com/hyperinflation-venezuela/feed/ 0