47carat http://www.47carat.com Le portail des métaux précieux Fri, 24 Aug 2018 07:55:30 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.0.1 Pierres précieuses profondément enfouies sous la terre http://www.47carat.com/22322/pierres-precieuses-profondement-enfouies-sous-terre/ http://www.47carat.com/22322/pierres-precieuses-profondement-enfouies-sous-terre/#respond Mon, 30 Jul 2018 09:33:46 +0000 http://www.47carat.com/?p=22322 Une équipe de chercheurs interdisciplinaires vient de faire une découverte sans pareille.
Un énorme gisement de pierres précieuses...

47carat - Pierres précieuses profondément enfouies sous la terre

]]>
Heap of loose diamonds with brilliant cut and princess cut diamondsUne équipe de chercheurs interdisciplinaires vient de faire une découverte sans pareille.

Un énorme gisement de pierres précieuses vient tout juste d’être identifié profondément enfoui sous la terre.

Si de telles richesses étaient enviseables, la quantité de diamants découvert semble très très importante !

Un quadrillion de tonnes de pierres précieuses sous terre !

D’après les estimations de la MIT pour Massachusetts Institue Technology, il y aurait plus de 4 billions de pierres précieuses enfouies Ce fabuleux trésor se situerait dans une couche de pierre immobile. La couche terrestre en question serait appelée « craton » !.

Cette réserve de pierres précieuses serait estimée à 1 000 000 000 000 000 autrement dit 1000 fois plus qu’un billion de diamants. Cette réserve incroyable serait située entre 145 km et 240 km soit de 90 à 150 miles.

C’est-à-dire bien plus profond que l’équipement actuel ne le permet. A titre de comparaison, la deuxième mine de diamants au monde la plus profonde, la mine russe MIR ne plonge que d’un demi kilomètre dans les entrailles de la terre.

Le chercheur Dr Ulrich Fault a ainsi déclaré qu’il était impossible d’atteindre les pierres précieuses. Selon lui il y en aurait beaucoup plus que ce que l’on imaginait.

Le chercheur au département des sciences de la Terre, de l’atmosphère et des planètes du MIT a qui plus est déclaré :

« Cela démontre aussi que le diamant n’est pas aussi exotique qu’on pourait le penser. D’un point de vue géologique le diamant serait donc beaucoup plus commun. »

Les scientifiques ont été alertés par cette découverte suite à des tremblements de terre ou encore des tsunamis. En effet, les ondes sonores voyageaient trop vite à travers le craton.

Par des observations, des expériences et des modélisations ils ont estimé que l’anomalie relative au déplacement des ondes sonores pourait être due à la présence de diamants.

En effet le diamant est un très bon conducteur sonore.
Selon eux notre planète pourrait ainsi contenir jusqu’à 2 % de pierres précieuses en volume.

Cette étude a été publiée dans la revue Geochemistry, Geophysics, Geosystems .

Source

47carat - Pierres précieuses profondément enfouies sous la terre

]]>
http://www.47carat.com/22322/pierres-precieuses-profondement-enfouies-sous-terre/feed/ 0
Commerce de diamant, toujours synonyme de souffrance  http://www.47carat.com/22303/commerce-de-diamant-toujours-synonyme-souffrance/ Tue, 12 Jun 2018 13:09:19 +0000 http://www.47carat.com/?p=22303 Il y a peu et de manière régulière se déroule à Genève, d’impressionnantes ventes aux enchères.
Le commerce de diamant...

47carat - Commerce de diamant, toujours synonyme de souffrance 

]]>
Il y a peu et de manière régulière se déroule à Genève, d’impressionnantes ventes aux enchères.

Le commerce de diamant passent en effet bien souvent sous le marteau des commissaires priseurs des grandes maisons comme Sotheby’s ou encore Christie’s pour ne citer qu’elles !

Mais en parallèle à ces ventes, l’ONG Human Rigths Watch vient de publier un rapport plutôt préoccupant sur le commerce de ces pierres précieuses…

D’après l’Organisation Non Gouvernementale, le « Processus de Kimberly » ne suffirait pas pour empêcher l’extraction puis commercialisation des « diamants de sang ». Le Zimbabwe en est un nouvel exemple !

High resolution gemstones background for a perfect cropping.

Le processus de Kimberly insuffisant pour réguler le commerce de diamant

Voilà maintenant bientôt 20 ans que plusieurs gouvernements se sont réunis pour mettre fin au commerce de diamant tâché de sang.

Ce surnom étant donné parce que les revenus de ces pierres précieuses ont alimentés plusieurs guerres civiles en Afrique. Pour lutter contre ce phénomène, le processus de Kimberly a donc été mis en place.

Il s’agit d’un système de contrôle sur les exportations et importations de diamants bruts. Mais de toute évidence, ce système de protection ne s’avère pas suffisant. Le commerce de diamant continue en effet à générer de graves violations des droits humains.

Un nouvel exemple des drames qui se jouent se passe dans les mines d’exploitation de Marange, situées à l’Est du Zimbabwe. Des habitants de la régions ont ainsi été torturés, contraints à du travail forcé et exposés à toute sorte de violences.

Il n’y a pas plus de deux semaines, les habitants de la zone ont ainsi protesté contre le pillage des revenus liés à l’exploitation des diamants.

D’après les témoignages on apprend ainsi que les forces de sécurité ont tiré en l’air à balles réelles. Des femmes ont reçu des coups de matraques. Les forces de sécurité ont tiré des bombes lacrymogène. Trois enfants ont été hospitalisés suite à ces violences…

Marange, le village classé zone protégée

Les autorités considèrent désormais le village de Marange comme une zone protégée. Concrètement ça veut dire que toute personne ne résidant pas dans le village mais souhaitant s’y rendre doit être en mesure de présenter une autorisation spéciale.

De nombreux habitants du village se sentent harcelés en permanence, plusieurs personnes n’étant pas en mesure de justifier de leur résidence ayant été appréhendées.

Les agents de sécurité privé, qui sont employés pas l’entreprise d’exploitation Zimbabwe Consolidated Diamond Company ont également fait usage de violence brutale contre les habitants. Il s’agissait de les dissuader d’extraire des diamants.

L’une des victimes de ces exactions a ainsi déclaré : « Les gardes nos ont menottés, moi et mes amis, ils nous ont obligé à nous asseoir.

Finalement ils ont lâché des chiens féroces. Ils les ont regardés s’acharner sur nous pendant une dizaine de minutes, nous blessant grièvement. »

Heap of loose diamonds with brilliant cut and princess cut diamonds

Le commerce de diamant, toujours aussi problématique

Processus de Kimberly ou non, les diamants tâchés de sang accèdent toujours au marché mondial. Le commerce de diamant est en effet difficile à réguler et les principaux responsables de cette situation ce sont les gouvernements et les entreprises de chaînes d’approvisionnement.

En effet, le commerce de diamant régulé par le Processus de Kimberly ne concerne que les diamants dont la vente bénéficie aux groupes armés. Cette mesure de protection ne prend pas en compte les gouvernements abusifs, et il y en a.

Ce n’est donc pas surprenant de voir que l’on ait autorisé le commerce de diamant venant du Zimbabwe.

Les gouvernements en question n’ont pas non plus réussi à mettre en place un système de surveillance indépendant permettant de vérifier si les contrôles douaniers sont efficaces ou non. Et de toute évidence, ils ne le sont pas !

Autre faille du processus de Kimberly : seuls les diamants bruts sont pris en compte. Les pierres qui sont donc totalement ou même partiellement taillées ou encore polies ne sont pas concernées.

Bien évidemment les entreprises ont elles aussi leur responsabilité. Elles devraient veiller au respect des droits humains.

Elles devraient être en mesure de mettre en place des contrôles tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Mais surtout apporter une solution adaptée aux problèmes identifiés.

Les joailliers, eux aussi responsables

Et d’après Human Rigth Watch, de nombreuses sociétés ne respecteraient pas du tout les exigences minimum en la matière. L’ONG a ainsi étudié de près les pratiques d’approvisionnement de 13 compagnies de renom.

Les compagnies en question sont spécialisées dans l’horlogerie et la joaillerie. Il s’agissait d’étudier leurs pratiques pour s’approvisionner en diamant.

Le résultat de l’enquête a été sans appel. La majorité ne connaissent pas la provenance de leur or ou de leur diamant. Elles étaient également incapables d’évaluer le respect ou non des droits humains.

Les publications relatives à la gestion de ces risques dans leurs chaînes d’approvisionnement sont d’ailleurs très souvent limitées.

De toute évidence, le processus de Kimberly devrait recevoir bien des améliorations. Les « diamants de sang » devraient sans aucun doute bénéficier d’une définition plus large.

Afin par exemple de prendre en compte les abus qui se passent à Marange. Les autorités compétentes devraient mettre en place un système de surveillance rigoureux.

On devrait également mettre en place des contrôles rigoureux. Tous les acteurs de la chaîne, joaillier, marchands, tailleurs, polisseurs devraient également être plus exigeants. Ils devraient regardé de plus près leurs fournisseurs en termes de droits humains.

Les abus comme ceux de Marange, ternissent bien évidemment l’image du diamant. Pour les amateurs, ces pierres précieuses symbolisent l’amour et non pas la violence.

Il est donc plus que temps de mettre fin à la violence et à la souffrance. Que le commerce de diamant cesse de faire couler autant de sang.

Source

47carat - Commerce de diamant, toujours synonyme de souffrance 

]]>
Demande d’or en baisse ou en hausse pour l’année 2018 ? http://www.47carat.com/22275/demande-dor-baisse-hausse-lannee-2018/ Mon, 14 May 2018 13:50:50 +0000 http://www.47carat.com/?p=22275 Depuis le début de l’année, le prix de l’or a augmenté d’un demi cent ! Pas bien lourd… Mais il faut cependant...

47carat - Demande d’or en baisse ou en hausse pour l’année 2018 ?

]]>
gold bar

Depuis le début de l’année, le prix de l’or a augmenté d’un demi cent ! Pas bien lourd… Mais il faut cependant relativiser cette performance.

Nous vous expliquons aussi pourquoi la demande d’or va finalement certainement être de nouveau à la hausse en 2018.

Il faut ainsi savoir que si le prix de l’or est resté le même ou presque depuis le début de l’année, l’indice S&P 500, l’indice des 500 sociétés américaines cotées en bourse les plus importantes était quant à lui dans le rouge.

La première fois en pratiquement une décennie ! Encore une fois l’or a donc joué son rôle de valeur refuge et d’investissement attractif pour diversifier son portefeuille.

De plus l’or a également été sous pression à cause du raffermissement du dollar américain. Et le mois de mai a enregistré une baisse des prix presque historique. Mais cette tendance à la baisse devrait donc prendre fin prochainement.

La demande d’or devrait en effet augmenté sous peu, c’est donc peut-être bien le moment de profiter de ces prix attractif avant une future augmentation !

Les prévisions du World Gold Cuncil sont en effet plutôt optimistes ! En effet fête très populaire en Inde, Diwali et la saison des mariages, évènements festifs gourmands en or approchent. De même la demande d’or en Chine s’annonce prometteuse.

La demande d’or en Inde directement liée à la mousson !

D’après un rapport du World Gold Cuncil, la demande d’or indienne aurait baissé de 12 % depuis le début de l’année par rapport à l’année dernière.

La consommation du précieu métal est ainsi tombée de 99,2 tonnes à 87,7 tonnes au cours du premier trimestre. D’après le WGC, cette faible demande d’or est due à un nombre moins importants de jours fériés et donc une baisse des occasions pour offrir un bijou en or.

Mais cette baisse s’explique surtout par un quatrième semestre 2017 sans précédent. Au cours de cette période la demande d’or du deuxième plus gros consommateur au monde était ainsi de 189,6 tonnes métriques, un record ! Une baisse de la consommation était donc logiquement prévue.

Un autre facteur qui influe directement sur la consommation du précieux métal dans le pays, c’est la météo. En effet, un tiers des consommateurs d’or sont les paysans ruraux qui tirent leur profit de leur récolte.

Les éléments météorologiques sont donc essentiels. Or d’après l’institut Météorologique indien, la mousson devrait être normale cette année.

Les probabilités de précipitations déficientes étant faibles pour cette année. En 2014 et en 2015 le pays a dû faire face à une vague de sécheresse entraînant avec une baisse de la demande en or.

La demande or en Chine, un bon début d’année 2018

En Chine par contre, le premier consommateur mondial, la demande d’or a augmenté de 7 % par rapport à l’année dernière. Elle a ainsi atteint 187,7 tonnes.

Le meilleur score en trois ans ! Toujours d’après le WGC, les détaillants chinois mettent désormais l’accent sur l’amelioration de l’expérience client.

Les commerçant cherchent ainsi offrir à leurs clients une offre au détail plus complète, plus globale. L’industrie s’attend donc à une bonne année 2018 par rapport à une année 2017 plutôt modérée.

Ainsi, sauf pour le mois de février, la demande d’or en Chine a été particulièrement forte. Les retraits à la Shanghai Gold Exchange sont ainsi supérieure à la moyenne sur deux ans de 170 tonnes.

Avril a ainsi été le troisième mois consécutif de hausse de la demande. D’après Lawrie William, expert du commerce de l’or en Chine, les retraits ont été supérieurs de 28 % par rapport à ceux du même mois de l’année dernière.

William estime même que les craintes d’une guerre commerciale potentielle avec les Etats-Unis pourrait pousser les investisseurs chinois vers les valeurs refuges dont l’or sous forme de lingot et de pièces de monnaie.

Encore une fois d’après les chiffres du WGC, la demande de lingots au premier trimestre s’est établie à 78 tonnes métriques. Supérieur aux moyennes sur trois et cinq ans.

Toutes ces données semblent donc annoncer un regain des cours. L’investissement sur les lingots, pièces de monnaie mais également les entreprises minières d’extraction du précieux métal pourrait donc s’avérer opportun.

Source

47carat - Demande d’or en baisse ou en hausse pour l’année 2018 ?

]]>
Diamant exceptionnel encore une fois découvert par Lucara http://www.47carat.com/22269/diamant-exceptionnel-fois-decouvert-par-lucara/ Wed, 02 May 2018 06:27:54 +0000 http://www.47carat.com/?p=22269 L’entreprise canadienne d’extraction minière, Lucara Diamond vient d’annoncer une nouvelle découverte....

47carat - Diamant exceptionnel encore une fois découvert par Lucara

]]>

L’entreprise canadienne d’extraction minière, Lucara Diamond vient d’annoncer une nouvelle découverte.

La société Lucara Diamond (TSX : LUC) vient de récupérer encore une fois un gros diamant dans sa mine de Karowe.

La pierre de plus de 300 carats a donc de nouveau été extraite de sa mine fétiche située au Botswana, un petit pays situé en Afrique du Sud.

Un nouveau diamant exceptionnel découvert par Lucara

C’est encore une fois un diamant exceptionnel qui a été découvert par Lucara dans sa mine de Karowe. Le diamant en question est en effet une pierre de 327 carats. Il s’agit d’une gemme blanche de qualité supérieure. Autrement dit un très joli caillou !

Cette année 2018 continue donc sur sa lancée pour Lucara. En effet, d’après le mineur cette nouvelle découverte est en réalité le huitième diamant de plus de 100 carats que l’entreprise a mis au jour depuis le début de l’année.

Déjà en avril, la société avait déterré un exemplaire de 472 carats. C’est-à-dire le troisième diamant le plus gros jamais découvert sur le site.

Mais le record absolu, c’est toujours le Lesedi La Rona qui le détient. Ce diamant qui est considéré comme le deuxième plus gros diamant au monde avait été découvert en 2015.

Il pesait 1109 carats. Une taille si importante l’avait d’ailleurs rendu particulièrement difficile à revendre.

Lucara a profité de cette découverte pour annoncer qu’elle tiendrait sa prochaine vente avec appel d’offre en juin prochain. En plus de nombreuses pierres qualifiées, les acheteurs pourront également accéder aux diamant de 327 et 472 carats.

De manière générale, 2018 est une très bonne année pour les compagnies minières. Gem Diamonds et Lucapa ont elles aussi toutes les deux fait de bien jolies découvertes.

De nombreux diamants de qualité exceptionnelle ont en effet été extraits depuis le début de l’année !

Source

47carat - Diamant exceptionnel encore une fois découvert par Lucara

]]>
Diamant bleu : nouveau record enregistré par Sotheby’s http://www.47carat.com/22257/diamant-bleu-nouveau-record-enregistre-sothebys/ Wed, 25 Apr 2018 05:37:42 +0000 http://www.47carat.com/?p=22257 La célèbre maison de ventes aux enchères Sotheby’s a encore enregistré un nouveau record de vente.
Cette fois-ci c’est...

47carat - Diamant bleu : nouveau record enregistré par Sotheby’s

]]>
La célèbre maison de ventes aux enchères Sotheby’s a encore enregistré un nouveau record de vente.

Cette fois-ci c’est un diamant bleu monté en bague qui explose complètement les estimations.

Pesant un peu plus de 3 carats, le diamant bleu a ainsi été vendu plus de 6 millions de dollars.

Un diamant bleu qui explose tous les records

Décidément, on a beau croire que de nouveaux records ne vont pas être enregistrés de si tôt, la réalité nous rattrape toujours. Ainsi lors de sa traditionnelle vente Sotheby’s Magnificent Jewels Auction la célèbre maison de vente aux enchères a encore fait monter les compteurs.

Un diamant bleu de type Fantasy, de forme rectangulaire, monté sur une bague a été vendu 6,7 millions de dollars. Soit un prix au carat de 1,9 million de dollars ! Un record absolu pour un diamant de ce type ! La magnifique pierre était jusque-là conservée par une famille du Midwest qui a préféré garder l’anonymat.

Un record mondial donc mais également une grande surprise. Le prix final aurait ainsi triplé les estimations initiales. Le prix estimé de ce diamant bleu entrait en effet dans une fourchette de prix située entre 2 et 2,5 millions de dollars.

Une vente aux enchères fructueuse

Si ce diamant bleu s’est donc très bien vendu, visiblement il n’a pas été le seul. D’après Sotheby’s les clients ont en effet mis la main à la poche. Le total de cette vente traditionnelle aurait ainsi rapporté au total 26,2 millions de dollars.

Ainsi d’après Sotheby’s, un bracelet en diamants de 72, 96 carats aurait été vendu pour 1,4 million de dollars. Une autre bague en diamant de 13,70 carats aurait également trouvé preneur.

Son acheteur aura ainsi déboursé 1,2 million de dollars pour l’acquérir.
Bien d’autres objets de luxe auraient été vendus lors de cette vente aux enchères

Source

47carat - Diamant bleu : nouveau record enregistré par Sotheby’s

]]>
Lucara découvre un beau diamant dans sa mine du Botswana http://www.47carat.com/22260/lucara-decouvre-beau-diamant-mine-botswana/ Wed, 25 Apr 2018 05:25:28 +0000 http://www.47carat.com/?p=22260 Un peu comme Gem Diamonds cette année, l’entreprise diamantifère Lucara Diamonds vient d’enregistrer une nouvelle...

47carat - Lucara découvre un beau diamant dans sa mine du Botswana

]]>
Un peu comme Gem Diamonds cette année, l’entreprise diamantifère Lucara Diamonds vient d’enregistrer une nouvelle jolie découverte.

La société vient en effet de mettre à jour un diamant de 472 carats. La superbe découverte a ainsi été extraite de sa mine Karowe, située au Botswana et qu’elle détient à 100 %.

Superbe découverte pour Lucara

Un nouveau diamant exceptionnell vient tout juste d’être découvert par Lucara dans sa mine de Karowe. Le diamant en question est une pierre marron clair, top gemme, de 472 carats.

Cet exemplaire est le troisième diamant le plus gros jamais découvert par Lucara dans cette mine. Le diamant sera mis en vente lors du premier appel d’offre qui se déroulera un peu plus tard en 2018.

Le PDG de l’entreprise, Eire Thomas qui a pri ses fonctions en février a déclaré :
« L’exploitation minière de Karowe est axée sur la partie Sud en 2018. Cette partie de la mine révèle systématiquement des diamants exceptionnels, de plus de 10,8 carats, de grande valeur.

Les résultats de Lucara Diamond au cours du premier trimestre d’activité sont très prometteurs. 218 diamants de plus de 10 carats auraient ainsi été mis à jour. Mais ce n’est pas tout. 4 pierres de plus de 100 carats ont également été extraites de la mine.

L’action de l’entreprise, (TSX : LUC) a augmenté de 4, 4 % au cours de 2018 pour atteindre aujourd’hi le prix de 2,11 $. L’action durant les 52 dernières semaines, oscillait dans une fourchette de rix située entre 1,97 et 3,3 $

Source

47carat - Lucara découvre un beau diamant dans sa mine du Botswana

]]>
Diamant bleu extraordinaire mis en vente par Sotheby’s http://www.47carat.com/22247/diamant-bleu-extraordinaire-mis-vente-sothebys/ Mon, 16 Apr 2018 08:17:47 +0000 http://www.47carat.com/?p=22247 Ce diamant bleu royal sera bientôt mis en vente pour la première fois.
C’est Sotheby’s qui le propose lors de sa vente...

47carat - Diamant bleu extraordinaire mis en vente par Sotheby’s

]]>

Ce diamant bleu royal sera bientôt mis en vente pour la première fois.

C’est Sotheby’s qui le propose lors de sa vente aux enchère Magnificent Jewel and Noble Jewels .

Il s’agit de l’un des rares diamants historiques encore entre les mains de privés.

Pesant un peu plus de 6 carats, cette pierre aux caractéristiques extraordinaires est estimée à plus de 5 millions de dollars !

Un diamant bleu royal et historique

Ce diamant bleu est un diamant de 6,16 carats. Mais c’est surtout et avant tout un diamant historique et royal. Cela fait en effet plus de trois siècles qu’il transite entre les mains des 4 plus grandes familles royales européennes.

Offert par les îles Philippines à Elisabeth Farnèse, la pierre a pris son nom. Le diamant bleu est en effet prénommé « Farnese Blue ».

Il sera mis en vente le 15 mai prochain, à Genève lors de la vente Magnificent Jewel and Noble Jewels organisée tous les ans par Sotheby’s. Son prix est estimé entre 3,7 et 5,3 millions de dollars.

Son histoire est vraiment insolite. Tout d’abord, personne hormis les familiers et les bijoutiers personnels ne connaissaient son existence.

Fait déjà incroyable pour une telle pierre. Ensuite, le diamant aurait donc été transmis de génération en génération par les différents descendants des 4 plus grandes familles royales du Vieux Continent.

Le diamant est ainsi passé entre les mains des familles royales de France, d’Autriche, d’Italie et donc d’Espagne. Autre caractéristique… ce diamant bleu proviendrait des mythique mine de Golconque, en Inde.

Philipp Herzog von Wurttemberg, le président de Sotheby’s Europe aurait déclaré dans un communiqué que le diamant bleu avait été conservé tout ce temps dans une boîte à bijoux royale.

Il a encore rajouté qu’avec de telles caractéristiques, le Farnese Blue est sans aucun doute l’un des diamants historiques les plus importants au monde.

Nous verrons donc combien de millions il faudra débourser pour l’acquérir.

Source

47carat - Diamant bleu extraordinaire mis en vente par Sotheby’s

]]>
Diamant blanc superbes proposés aux enchères ! http://www.47carat.com/22245/diamant-blanc-superbes-proposes-aux-encheres/ Mon, 16 Apr 2018 08:09:01 +0000 http://www.47carat.com/?p=22245 Deux diamant blanc incroyables vont bientôt être mis aux enchères par Sotheby’s.
La maison de ventes aux enchères, l’une...

47carat - Diamant blanc superbes proposés aux enchères !

]]>
Heap of loose diamonds with brilliant cut and princess cut diamonds

Deux diamant blanc incroyables vont bientôt être mis aux enchères par Sotheby’s.

La maison de ventes aux enchères, l’une des plus réputées au monde va en effet vendre ces deux pierres hors-normes.

Il s’agit en effet de deux exemplaires extraordinaires, pratiquement les plus gros de leur catégories.

Deux diamant blanc incroyablement grands mis en vente 

Sotheby’s va mettre deux diamant blanc très grand en vente. Les deux pierres précieuses sont en effet des exemplaires extrêmement rares.

Ces diamant blanc font en effet tous les deux plus de 50 carats. Il s’agit par conséquent des diamants de ce type parmi les plus grands du monde.

Un de ces diamant blanc est de forme ronde. Il pèse 51,71 carats. L’autre est de forme ovale. Il pèse pour sa part 50,39.

Ce sont les deux pierres les plus grandes de leur catégorie vendues par Sotheby’s.

Ces deux pierres précieuses ont été achetées après un appel d’offre au Botswana. Les pierres devraient rapporter plus de 15 millions de dollars lorsqu’elles seront mises en vente en mai.

Cette vente a lieu après qu’un diamant de 102 carats a été vendu à un acheteur qui a conservé l’anonymat. Cet acquéreur aurait dépensé beaucoup plus que le prix habituel pour ce genre de pierre.

On ignore par contre combien car en plus de l’identité donc, le montant de la transaction a lui aussi été tenu secret par les commissaires priseurs en charge de la vente.

Le dernier prix record enregistré en date est détenu par un diamant de 118 carats. Vendu à Hong-kong en 2013, il aurait été vendu 260 000 $ par carat !

Lors de cette vente de mai, Sotheby’s va également proposer « The Farnes Blue ». Il s’agit d’un diamant bleu de pratiquement 6 carats.

En plus de sa valeur intrinsèque, ce diamant est exceptionnel par son histoire. Il aurait été offert à la Reine Elisabeth Farnèse lors de son mariage en 1715.

Il aurait ensuite été transmis d’héritier en héritier, passant ainsi entre les mains de 4 familles royales européennes ! Hormis les propriétaires, personne ne connaissait son existence…

Source

47carat - Diamant blanc superbes proposés aux enchères !

]]>
Diamant bleu royal bientôt en vente http://www.47carat.com/22239/diamant-bleu-royal-bientot-vente/ Tue, 03 Apr 2018 07:36:35 +0000 http://www.47carat.com/?p=22239 C’est un diamant exceptionnel que Sotheby’s va bientôt présenter à la vente.
Aussi exceptionnel qu’ inconnu...

47carat - Diamant bleu royal bientôt en vente

]]>
an isolated blue diamond

C’est un diamant exceptionnel que Sotheby’s va bientôt présenter à la vente.

Aussi exceptionnel qu’ inconnu jusqu’à présent des experts et autres amateurs de pierres précieuses.

Et pourtant ce diamant bleu ne date pas d’hier. Voilà en effet depuis 300 ans au moins qu’il est sur le vieux continent… explications !

Un diamant royal qui sort de l’ombre

Le diamant bleu en question se nomme « Farnese Blue ». c’est un diamant bleu de 6,16 carats. Il est taillé en forme de poire.

La pierre serait également originaire des mythiques mines de Golconde, en Inde.

En plus de ces caractéristiques pour le moins singulières, l’histoire qui entoure ce joyaux est elle aussi hors du commun.

Ce diamant est en effet une pierre royale qui été portée par des générations de nobles européens. Pendant trois siècles. rien à voir donc avec les diamants synthétiques qui sont aujourd’hui produits en laboratoires.

Le joyaux aurait ainsi été offert par les Philippines à la Reine d’Espagne Elisabeth Farnèse (1692-1766) comme cadeau de mariage.

Et depuis lors, il a été jalousement gardé au sein de la famille, dans le plus grand secret. Il saurait ainsi passé entre les mains de quatre grandes familles royales d’Europe. La famille royale d’Espagne, de France, d’Autriche et d’Italie.

La pierre a ainsi été témoin des nombreux chamboulements qu’a subit le vieux continent, de la guerre de succession d’Espagne à la fin de l’Empire des Habsbourg.

Plus surprenant encore, à l’exception des membres de la famille et de leurs bijoutiers respectifs, personne ne connaissait l’existence de ce diamant.

Pour  Philipp Herzog von Württemberg le président de Sotheby’s pour l’Europe et Directeur général pour l’Allemagne, c’est un honneur de vendre cette pierre.

Pour l’expert, « le Farnèse Blue est un des diamants historiques les plus importants au monde. » Il affirme ainsi avoir été comme envoûté par la pierre dès le premier regard.

La vente aux enchères où sera présentée la pierre se déroulera à Genève le 15 mai prochain. Sa valeur marchande est estimée entre 3690000 et 5 270 000

Source

47carat - Diamant bleu royal bientôt en vente

]]>
Diamant : Alrosa lance son détecteur de pierres synthétiques http://www.47carat.com/22216/diamant-alrosa-lance-detecteur-pierres-synthetiques/ Mon, 26 Mar 2018 11:25:26 +0000 http://www.47carat.com/?p=22216 Ceux que beaucoup attendaient certainement avec impatience dans le secteur du diamant,
Alrosa l’a fait ! Le géant russe...

47carat - Diamant : Alrosa lance son détecteur de pierres synthétiques

]]>
"Diamonds scattered across a sorting tray and a stainless steel background. A caliper for precision measuringTo see more of my diamond and jewellery images, click the link below."

Ceux que beaucoup attendaient certainement avec impatience dans le secteur du diamant,

Alrosa l’a fait ! Le géant russe vient en effet de commercialiser un détecteur de diamant .

Une fierté pour l’entreprise qui souhaite le vendre bon marché pour qu’un maximum de professionnels puisse en profiter.

Alrosa vend son détecteur de diamant deux fois moins chère

Alrosa (MCX : ALRS) le premier producteur de diamant au monde vient tout juste de présenter son détecteur de diamant portable. La petite machine a pour vocation de détecter les diamants construits en laboratoire.

Il s’agit ainsi de confondre facilement les fournisseurs peu scrupuleux qui mélangent pierres naturelles et pierres synthétiques.

La machine a été baptisée Alrosa Diamond Inspector. L’appareil tamise les diamants polis mais aussi les bijoux. Le détecteur va alors identifier les diamants synthétiques, les pierres traitées et celle qui les simulent.

Grâce à son prix abordable, Alrosa espère que la demande sera forte tant en Russie qu’à l’international. Le dispositif a ainsi été mis au point suite à une collaboration entre le diamantaire et the Federal State Budgetary Institution Technological Institute for Superhard and Novel Carbon Materials (TISNCM).

C’est Diamond Scientific and Technological Center LLC qui sera chargé de fabriquer et commercialiser le détecteur de diamant.

Et d’après les déclarations de Alrosa, le prix de vente de l’appareil devrait être deux fois moins important que ceux actuellement disponibles.

Vladimir Skyaruk, le directeur général de Diamond Scientific and Technological Center LLC a ainsi déclaré que le détecteur était très fiable grâce à son triple système de détection optique.

De toute évidence les grands acteurs du secteur se préoccupent de la montée en puissance des pierres synthétiques produites un peu partout dans le monde.

De Beers pour sa part veut ainsi créer le premier block chain de l’industrie.

Le groupe anglo américain veut offrir une meilleure traçabilité de chaque pierre dans le monde. Le diamant pourrait ainsi être suivi de la mine à l’acheteur.

Source

47carat - Diamant : Alrosa lance son détecteur de pierres synthétiques

]]>