Diamant rose : tout ce qu’il y a à savoir sur ce type de diamant

Devenu aujourd’hui beaucoup plus recherché qu’il y a une décennie, le diamant rose est en effet devenu l’objet de toutes les convoitises. Pourquoi un tel engouement ? La réponse se résume à un nom : Ben Afleck ! Et oui, en offrant en 2002 une bague de fiançailles sertie d’un diamant pour conquérir Jennifer Lopez, la popularité de cette pierre à la couleur atypique a considérablement grimpé. Nous avons donc décidé de vous présenter tout ce que vous avez besoin de savoir sur cet gemme. Un tour d’horizon complet du diamant rose ça vous tente ? C’est par ici !

Diamant rose, mais pourquoi cette couleur ?

Il nous semblait intéressant de commencer par expliquer premièrement l’origine de cette couleur : en effet pourquoi un diamant rose est rose ? Et bien figurez-vous qu’on ne le sait pas vraiment. Et non, les scientifiques ne sont pour le moment pas en mesure d’expliquer avec certitude pourquoi les diamants roses… sont roses.

Ils savent par contre pourquoi le diamant bleu est bleu. C’est à cause des atomes de Bore présents dans sa structure atomique. Mais pour le diamant rose ce n’est donc pas aussi facile. Ils imaginent que la couleur rose résulte des contraintes imposées au niveau de sa structure lors de la formation du cristal.

Plus précisément, ça serait les températures ainsi que la pression extrêmement élevées lors de sa formation qui conduiraient à des déformations plastiques au niveau du cristal de carbone. Ces déformations engendrent alors l’absorption d’un certain type de longueur d’ondes ce qui va par conséquent influencer la couleur de la lumière transmise par le diamant. Et donc donner cette couleur rose incomparable.

De telles conditions sont donc exceptionnelles ce qui explique par conséquent l’extrême rareté de ce type de diamant. La couleur rose pure est elle aussi très rare, souvent des teintes d’autres couleurs comme pourpre, brun, gris, violet, orangé, brun orangé et brun-violet apparaissent.

Noté enfin qu’il existe aussi des diamants roses traités, c’est-à-dire que la couleur rose est intensifiée de manière artificielle. Lorsqu’il a lieu ce traitement doit être précisé sur le rapport d’expertise. L’avantage : le prix. Ce type de diamant rose est bien meilleur marché.

Le diamant rose, un diamant particulièrement rare

Si les diamants de qualité ne courent pas les rues, après le diamant rouge (dont il n’existerait que 20 exemplaires certifiés) le diamant rose est sans aucun doute celui qu’il est le plus difficile de rencontrer… Les diamants roses sont en effet les diamants les plus rares de tous les diamants, tous types confondus. Pour vous donner un ordre d’idée, on estime ainsi qu’un diamant extrait sur 100 000 peut être classé de couleur rose.

Et parmi les pierres qui obtiennent donc cette distinction, une infime proportion obtiendront la classification « Fancy Intense » ou la classification « Fancy Vivid », distinction qui correspond à une très grande pureté.

À ces deux caractéristiques déjà particulièrement rares, la couleur et la qualité de cette dernière, un diamant rose supérieur à 1 carat devient par définition extrêmement difficile à trouver. Alors ceux qui font plus de 10 carats sont carrément inexistants ou presque même dans les salles de ventes aux enchères les plus prestigieuses comme Christies’s ou Sotheby’s. On comprend aussi pourquoi le prix de ces pierres est aussi impressionnant.

Le diamant rose de grosse taille est donc un diamant d’une extrême rareté. Il n’en existe que quelques exemplaires connus aujourd’hui. Des diamants roses d’exception qui sont entrés dans l’histoire, à différents niveaux. Laissez-nous vous les présenter.

Les diamants roses les plus prestigieux

Le « Daria-i-Noor » que l’on appelle également « Darya-ye Noorqui » qui signifie « mer de lumières » en persan est l’un des plus gros diamants taillés au monde : il pèse environ 182 carats. Il fait partie avec le « Noor-ul-Ain » (« Lumière de l’œil) des joyaux de la couronne iranienne. Ce dernier plus modeste pèse tout de même 12 carats. On suppose que ces deux pierres majestueuses proviennent en réalité d’un seul et même diamant rose : le diamant de la « Grande Table » baptisé ainsi par le joaillier français Jean-Baptiste Tavernier qui l’aurait admiré sur le trône de l’empereur Moghol Le Noor-ul-Ain en 1642. L’énorme diamant rose qui aurait été extrait de la mine de Vijayanagara, en Inde aurait ensuite été pillé par le puissant dirigeant iranien Nadar Shah lors de l’invasion de ce pays. Il aurait finalement disparu, sous sa forme originale du moins.

Le diamant rose Hortensia

Ce diamant rose provient lui aussi des mythiques mines du Golconde en Inde. Il s’agit d’un diamant rose de forme pentagonale. Il pèse 21,32 carats. C’est le roi Louis XIV qui l’acheta en 1643 et qui le conserva jusqu’en 1715. Ce diamant rose orangé historique tire son nom d’ Hortense de Beauharnais, reine de Hollande qui l’aurait porté en boutonnière. Ce sera finalement l’impératrice Eugénie, la femme de Napoléon III qui le portera pour la dernière fois en 1856.

Faisant partie des joyaux de la Couronne de France, il est actuellement exposé dans la Galerie Apollon du Musée du Louvre.

Le diamant rose Williamson

Ce diamant a été découvert en 1947 en Tanzanie par le géologue canadien John Williamson qui lui donna donc son nom. La pierre brut de 54,5 carats, taillée à Londres par Briefel, Lemer et Frederick Mew de Cartier (23,6 carats) est serti en jonquille. Le diamant rose avait été offert sous sa forme brute la même année que sa découverte à la princesse Elizabeth et au prince Philip pour célébrer leur mariage en novembre.

Le Pink Star

Appelé auparavant Steinmetz Pink, le Pink Star devenu depuis Pink Dream est le plus gros diamant rose classé rose vif Fantasy au monde. Il fût extrait en 1999 par De Beers dans une de ces mines d’Arique du Sud. Ce diamant rose pesait à l’état brut 132,5 carats ! Après 20 mois de travaux, c’est un joyau de 59,60 carats qui est finalement présenté au public à Monaco en 2003. Ce diamant rose exceptionnel détient également le record de prix, toute catégorie de pierres précieuses confondues. Le Pink Dream sera en effet vendu aux enchères en 2017 à Honk-Kong pour la somme faramineuse de 70,2 millions de dollars.

Il existe d’autres diamant rose remarquable comme le Pink Legacy (18,96 carats, vendu plus de 44,3 millions € en 2018, record du prix au carat), le Graff Vivid Pink (24,78 carats, 38,7 millions €, apparu en 1950 dont on ne connaît presque rien), The Princie Diamond (34,65 carats, 33 millions €, Golconde) ou encore l’ Historique Diamant Rose ayant appartenu à la princesse Mathilde, la nièce de Napoléon Ier (8,72 carats, Golconde)

D’où viennent les diamants roses

Vous l’avez bien compris désormais, un diamant rose est un diamant rare ! Mais aussi rare soit-il, il faut bien qu’il vienne de quelque part ! Alors d’où sont extrait les diamants roses aujourd’hui, par le passé ?

Par le passé le diamant rose était avant tout extrait de Golconde en Inde. De nombreux et célèbres diamants proviennent en effet de cette région. L’Inde ayant été le principal producteur de diamant pendant des siècles. Quelques diamants roses sont ensuite extraits d’autres mines présentent notamment au Brésil, en Russie, en Tanzanie ou en Afrique du Sud.

Cependant aujourd’hui l’extrême majorité (90 %) de ces pierres d’exception provient de la mine « Argyle Mine » située en Australie et propriété de Rio Tinto.

Une autre particularité du diamant rose

Le diamant rose présente une autre particularité qui n’est pourtant que rarement mise en avant. Il est particulièrement dur. En effet, certainement à cause de son processus de formation extrême d’où en découle sa couleur atypique, le diamant rose fait aussi preuve d’une extrême dureté.

Il est ainsi beaucoup plus difficile de travailler un diamant blanc « conventionnel » qu’un diamant rose. On estime par exemple qu’il faut en moyenne entre trois et quatre fois plus de temps pour polir un diamant rose par rapports aux autres diamants.

Le diamant rose ou comment diversifier son investissement

Et oui, investir dans le diamant comme bien d’investissement, il n’y a pas si longtemps on vous aurait ri au nez. Et pourtant aujourd’hui le diamant d’investissement est bien une réalité. Bien sûr, il ne s’agit pas des arnaques dont vous avez peut-être vu les publicités sur le net dont on vous parle. Nous faisons ici essentiellement référence aux gros investisseurs mais aussi à la classe moyenne supérieure. Le diamant se « démocratise »…

Ces multi millionnaires considèrent désormais les diamants et plus encore les diamants de couleur comme un investissement alternatif et lucratif mais aussi un investissement stable. En effet, un diamant rose est un investissement tangible et qui a l’avantage de pouvoir être montré ! Et oui l’effet ostentatoire forcément, ça les intéresse aussi… Il faut en effet savoir que depuis 2002 et la fameuse déclaration de Ben à Jennifer, le prix moyen au carat du diamant rose est ainsi passé de 13 000 $ à 78 000 $, merci qui ? Cela se traduit donc par une croissance de 20 % par an et une demande qui ne cesse elle aussi de croître. La demande aurait ainsi progressé de 157,4 % de 2006 à 2014. Mais en réalité c’est la Chine et Hong-Kong qui engloutissent 40 % de la demande mondiale de diamant au monde.

Conclusion

Le diamant rose, pierre féminine par excellence, est donc de plus en plus prisé que ce soit par les star, les investisseurs ou même les particuliers. Des diamants roses de tailles bien évidemment beaucoup plus modestes sont en effet de plus en plus souvent offerts par ces Messieurs pour ces Dames. Cadeau de fiançailles qui finirait de les séduire… pour l’éternité évidemment.

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.