Le diamant – comment distinguer le vrai du faux ?

diamantaire-200x300Le diamant est une pierre précieuse, rare et désirée. En conséquence, et comme pour tous les produits de l’industrie du luxe, il est copié par des « faux » de plus ou moins bonne qualité.

Bien évidemment, en achetant un diamant, que ce soit un solitaire pour sceller des fiançailles ou un autre bijou pour une occasion particulière, on veut éviter d’acheter une copie, un faux diamant.

Puisque le diamant est si précieux, il est très risqué de l’acheter dans un magasin qui n’est pas digne de confiance. Les véritables diamants et les imitations est très difficile à distinguer.

L’idéal est de savoir faire la distinction entre le vrai et le faux ; pour cela, il y a quelques recommandations simples à respecter.

  • Soufflez sur le diamant ; s’il est vrai, la buée se dissipera rapidement car le diamant conduit merveilleusement la chaleur. Sinon, la pierre restera brumeuse pendant quelques secondes.
  • Vérifiez chaque côté du diamant. Le diamant véritable présente un éclat éblouissant de tous les côtés. Les imitations en revanche, comme le strass ou les pierres du Rhin, souvent uniquement conçues pour briller sur le dessus et bien moins sur les côtés.
  • Mettez le diamant sur un journal ou un papier de couleur. Si le diamant est authentique, vous ne pourrez pas lire les lettres du journal ni voir la couleur du papier coloré. La complexité intérieure du diamant rend impossible de voir clairement au travers, parce que la surface du diamant réfracte la lumière. Pour la même raison, vous ne pourrez pas voir à travers un vrai diamant.
  • Observez le diamant à la loupe. Si vous voyez des rayures sur sa surface, c’est un faux ; les diamants véritables ne se rayent pas. Si la pierre semble contenir un grand nombre de bulles d’air, c’est également un faux, probablement un simple morceau de verre. Passez le diamant au papier de verre : si sa surface reste intacte, il est vrai.
  • Vérifiez les reflets du diamant ; s’ils sont arc-en-ciel, c’est une imitation. Un vrai diamant a des reflets dans différents tons de gris.
  • Regardez le diamant sous un microscope X10. Si vous ne pouvez pas trouver ou voir toutes les inclusions, le diamant est un faux. Les diamants véritables ont des défauts, appelés inclusions. Si on vous a vendu un diamant sans défaut, c’est sans doute un faux.
  • Si le diamant est monté sur un métal peu cher, c’est probablement une imitation ; cela n’aurait pas de sens de monter un faux diamant sur de l’or ou du platine.
  • Si une bijouterie vous propose un diamant bon marché, c’est louche. Un magasin doit en effet avoir une marge comprise entre 50 et 150 %, afin de tenir compte de ses frais de location, des salaires du personnel, ainsi que de la sécurité. Tout ceci a un coût qui sera répercuté sur les consommateurs.

Pour un profane, il peut être difficile de distinguer le vrai du faux. En suivant ces quelques conseils toutefois, vous pourrez vous éviter bien des tracas et ennuis, en distinguant les diamants véritables de leurs imitations et évitant ainsi d’acheter une bague de fiançailles ou un autre bijou orné d’un diamant qui soit un faux.

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.