Cuivre : l’essentiel sur un métal aux milles vertus

cuivreA l’image du fer ou de l’or, le cuivre se trouve naturellement dans le sol et sous-sol.

Après le fer et l’aluminium c’est le troisième métal le plus utilisé et il rentre dans la confection de nombreux alliages. Petite présentation des différents avantages d’un métal qui a de multiples applications.

Cuivre, de nombreuses propriétés

Le cuivre a de nombreuses propriétés, ce qui justifie son prix élevé et ses multiples utilisations. Il s’agit d’un métal « ductile » c’est-à-dire qu’il peut être étiré sans pour autant se casser, ce qui en fait un métal très malléable. Il est également un très bon conducteur thermique et électrique. Il s’agit qui plus est d’un métal inoxydable.

Une propriété exceptionnelle qui reste cependant peu connue est sa propriété antibactérienne. L’utilisation de ce métal notamment dans les hôpitaux pourrait donc résoudre de nombreux problèmes d’infections, mais à cause de son prix élevé ce sont d’autres métaux moins nobles ou le plastique qui sont utilisés pour poignées et robinets.

Ses principales utilisations

Les utilisations les plus connues du cuivre sont logiquement liées à ses propriétés remarquables.

Ses qualités conductrices favorisent son utilisation en électricité et en électronique. Il est notamment très utilisé pour les lignes de chemin de fer et dans tous les types de câblages aussi bien électriques que téléphoniques ou destinés à l’éclairage. On le retrouve également dans les batteries ou encore pour la fabrication de pièce de monnaie.

Ses propriétés antibactériennes en font un métal de choix pour la plomberie car il empêche la prolifération des germes. S’ajoute encore sa grande résistance et sa légèreté. Sa couleur naturelle rouge orangée offre qui plus est une touche esthétique indiscutable aux ustensiles de cuisine

Petite histoire du cuivre

Il s’agit d’un des plus vieux métaux utilisés par l’Homme, si ce n’est le plus vieux. On considère en effet qu’il fût découvert il y a plus de 5000 ans avant J.C. C’est-à-dire à l’époque néolithique que l’on nomme couramment « l’âge de bronze » : le bronze étant lui-même très utilisé à cette époque (d’où son nom).

Des nombreux vestiges découverts au cours de fouilles archéologiques prouvent son utilisation ornementale : le cuivre était alors utilisé pour confectionner des bijoux.

Un métal bon pour la santé

En plus de ces vertus antibactériennes et également antifongiques, le cuivre est un composant essentiel à la vie sous sa forme colloïdale, micronisée, et  en tant qu’oligoélément.

Le cuivre joue ainsi un rôle indispensable dans l’élaboration du système nerveux, du sang, des veines, etc. La présence de cuivre est également indispensable à l’assimilation du fer.

Comme cité plus haut, ses propriétés antibactériennes ont démontré leur efficacité contre les maladies nosocomiales. Le cuivre détruit bactéries et virus et son utilisation dans le milieu hospitalier va très certainement augmenter petit à petit.

Enfin, le cuivre est couramment considéré comme un moyen efficace pour diminuer les douleurs articulaires. De nombreuses personnes utilisent des bijoux en cuivre au niveau des poignets ou chevilles dans ce but.

Les principaux producteurs

Deux sociétés s’imposent comme les principaux producteurs de cuivre à l’échelle internationale. D’une part Glencore, d’autre part Rio Tinto.

Le prix du cuivre ?

Actuellement le prix du cuivre s’établit à 4 599 dollars la tonne. Chez votre ferrailleur, le prix au kilo sera donc approximativement de 4,6 dollars c’est-à-dire 4,2 euros par rapport au cours actuel. Son prix est en baisse sur un an : 19,7 % mais il a commencé à remonter en février : + 2,8 %.

Ce prix reste cependant très variable car son cours est extrêmement sensible à différents facteurs économiques.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.