Cours du cuivre

  1. Histoire et production du cuivre

  2. Application, familles d’alliage

  3. L’offre et la demande

  4. L’évolution du cours du cuivre

 
 

Histoire et production du cuivre

Le cuivre est un matériau important pour l’homme depuis la pré-histoire. Le cuivre et ces divers alliages joue un rôle significatif dans de nombreuses civilisations telles qu’en Égypte, Rome et dans de nombreuses cultures contemporaines tout autour de la planète. L’histoire générale de l’extraction minière du cuivre, les progrès du travail du métal et l’utilisation du cuivre couvre une période de 6000 ans, soit 60 siècles.

Une brève description de la production de cuivre nous permet de mieux comprendre les facteurs qui déterminent le cours du cuivre. Les minerais de sulfure et d’oxyde sont extraits par minage ou explosion puis écrasés pour atteindre la taille d’une noisette. Le minerai écrasé est alors broyé dans de larges machines cylindriques rotatives. Le minerai de sulfure est placé dans une étape de concentration et  le minerai d’oxyde dans des réservoirs de lixiviation. Le cuivre métal pur peut alors être extrait par lixiviation et électrolyte ou par fonte et raffinage chimique. Le point de fonte du cuivre pur est de 1 083°C ou 1 356°K.

Application, familles d’alliage

Le cuivre est un métal industriel majeur en raison de sa haute malléabilité, de sa ductilité, de sa conductivité thermique et électrique et de sa résistance à la corrosion. C’est également un nutriment essentiel à notre alimentation pour ses propriétés contre les microbes qui permettent la prévention des infections. Le suivre est l’élément numéro 29 de la table périodique des éléments. Il a des centaines d’applications dans les domaines électronique, électrique, la construction, la plomberie, l’architecture, le transport et les produits de consommation et de santé.

Le cuivre forme aisément des alliages avec les autres métaux. Les bronzes et les laitons sont les plus populaires familles des alliages à base de cuivre. Les bronzes sont obtenus par alliage avec l’aluminium, l’étain, le silicone et le béryllium. Les laitons sont composés principalement de cuivre et de zinc. Ils sont facilement usinables à la machine et forment les standards d’usinabilité des métaux. le laiton est également l’alliage standard des instruments de précision comme les montres, les horloges et les aides de navigation. Le bronze est plus dur que le fer pur et bien plus résistant à la corrosion. De plus, le bronze est plus dur que le cuivre pur, ce qui a poussé les Égyptiens à s’en servir de boucliers, d’armures, d’armes, d’outils et pour les sculptures. Une autre application populaire du bronze est la cloche en métal qui donne un son distinctif une fois frappée. Les autres familles d’alliage à base de cuivre sont les cuivre-nickel et les cuivre-nickel-zinc, aussi appelés nickel-argent.

L’offre et la demande

L’offre mondiale de cuivre sous forme de minerai se caractérise par une grande irrégularité qui se ressent d’ailleurs régulièrement sur les prix. Du fait que la plus grosse partie de la production provient d’un seul pays, le Chili rend l’approvisionnement très sensible au problème qui peut toucher l’industrie minière du pays. De plus, la production du Chili à tendance à stagner, le pays n’arrive pas à augmenter ses rendements.

Par contre au niveau de la demande, le marché du cuivre se porte très bien et est même en constante évolution. C’est un métal qui présente l’avantage de résister à la corrosion et qui est doté d’une très bonne conductivité. Donc plus de la moitié de la production est utilisée dans les domaines de l’électronique et bien sûr dans les câbles électriques. Mais on retrouve également le cuivre dans d’autres domaines industriels sous forme d’alliage, à base de zinc, d’aluminium ou de nickel, il est aussi très utilisé dans la construction principalement dans le domaine de la plomberie.

L’évolution du cours du cuivre

Le cours du cuivre est en nette progression depuis quelques années, et la hausse n’est apparemment pas près de s’arrêter. Car après avoir connu une importante chute des prix en fin 2008 et début 2009 du fait de la crise économique et les craintes qu’elle faisait peser sur la demande industrielle. Mais la demande n’a pas chuté, au contraire elle a augmenté, et augmente encore. Le développement du marché de l’électronique dans les pays émergents fait que la demande chinoise notamment est de plus en plus importante. De plus, l’année 2011 a été marquée par une répétition d’incident dans les mines chiliennes, qui ont réduit de façon importante les quantités de cuivre sur le marché. Donc très logiquement les prix du cours du cuivre ne font qu’augmenter sur le long terme. Par contre sur le court terme les prix montrent une certaine volatilité, car c’est un marché qui attirent les spéculateurs, car en période de crise économique les métaux sont bien plus intéressants que les marchés en action.

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.