Les concepts Contango et Backwardation

Il y a une notion importante à maîtriser quand on parle de matière première, les concepts de  « contango » et « backwardation« . Deux mots qui peuvent vous sembler barbares, mais qui permettent d’analyser le marché de façon optimale. Nous allons donc essayer de les expliquer et de voir ce qu’ils peuvent vous apporter pour la compréhension du marché des métaux précieux.

Ce sont en fait deux termes qui s’opposent et, bien que leur compréhension demande une certaine gymnastique mentale, il est important de comprendre le concept.
Ces deux termes s’appliquent pour l’achat des contrats à termes sur les matières premières. Ces contrats vous permettent d’acheter des matières premières sans en prendre possession immédiatement. Ils ont une date d’échéance,
généralement d’un mois sur l’autre, et c’est seulement à cette échéance, si vous êtes toujours détenteur du contrat, que vous prendrez livraison du produit. Ces contrats sont donc très pratiques pour la spéculation, car vous pouvez acheter par exemple des contrats à terme sur du  blé et les revendre avant la date d’échéance. Vous ne serez donc jamais propriétaire de blé sous sa forme physique, et vous aurez pourtant profité de la variation du prix lors de la revente. On parle d’ailleurs de « roll » quand vous vendez avant la date d’échéance et rachetez une date plus éloignée. Ce qui vous permet de garder votre investissement sur ce produit sans ne jamais avoir à mettre en place de logistique pour prendre possession du produit physique.

C’est là que ça va se compliquer un petit peu. Le prix de ces contrats ne correspond pas au « spot price » (prix pour une date de livraison immédiate), puisque, normalement, rentrent aussi en compte les frais de stockage et les assurances pendant la période en question. Donc, indépendamment du prix de la matière première, vous pouvez être en négatif ou en positif lors de la revente et du rachat d’un nouveau contrat pour une date plus éloignée.   

C’est à ce moment-là que ces deux fameux termes vont rentrer en jeu. Le prix du contrat peut être plus élevé que le prix « spot ». On parle alors de « contango » ; dans votre opération vous affichez une perte, puisque vous vendez au prix « spot » et vous achetez plus cher. Sur le marché, c’est le signe que l’offre est plus importante que la demande ; on rémunère donc de façon plus importante les frais de stockage. Puisque la plupart des investisseurs préfèrent attendre pour vendre.

A l’inverse, une situation de « backwardation » décrit  des prix de contrats à terme moins chers que le prix « spot ».  C’est généralement le signe d’une offre inférieure à la demande, et le marché pénalise donc le stockage. Les investisseurs souhaitent acheter pour des livraisons immédiates, et souhaitent prendre possession du produit.

Maintenant, revenons sur le marché des métaux précieux. La première situation de « contango » est le « standard » sur ce type de marché. Surtout que les prix ont tendance à régulièrement s’apprécier. Par contre, quand on passe sur une situation de « backwardation », ça devient beaucoup plus alarmant. Puisque cela signifie implicitement que les investisseurs sont prêts à payer une surprime pour prendre possession de l’or ou de l’argent. Pour le marché de l’or, c’est généralement un signe annonciateur de grands bouleversements géopolitiques, et l’arrivée imminente d’une crise majeure. C’est une situation à laquelle on assiste quand les investisseurs souhaitent échanger le plus rapidement possible leurs devises en or afin de préserver le maximum de leur capital.

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.