Comprendre la dette publique

Alors que l’économie monnaie s’enfonce de plus en plus dans la crise, ce sont les dettes publiques qui sont montrées du doigt. Nos problèmes proviendraient donc uniquement d’une mauvaise gestion des finances de l’État et ne pourraient donc être réglés que par des réductions budgétaires.

Mais cette vidéo nous démontre que le système est un peu plus complexe que ça, et que c’est le principe même de fabrication de l’argent qu’il faudrait revoir.

Depuis le traité de Lisbonne, les États n’ont en effet plus la possibilité de fabriquer de l’argent, grâce à leurs banques centrales. Ce sont donc les banques privées qui sont chargées d’alimenter l’économie avec de l’argent scriptural, l’argent des crédits.

Les banques ont en fait la possibilité de prêter six fois plus que leurs réserves et ainsi de fabriquer de toutes pièces de l’argent. Mais comme cet argent disparaît, dès que le crédit est remboursé, il faut continuer à émettre des crédits pour faire marcher l’économie.

Des crédits sur lesquels nous paierons, bien sûr, des intérêts. C’est donc un cercle vicieux: il nous faut continuellement de nouveaux crédits pour payer les intérêts de nos emprunts, ce qui enrichit toujours plus les banques et augmente le poids de la dette.

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.