Bien choisir votre diamant

Pour le profane, un diamant en vaut un autre, alors qu’il existe des critères bien précis pour les différencier. Afin de déterminer la valeur d’un diamant, on se fonde sur des critères appelés les quatre C (couleur, coupe, clarté et carat) et sur le certificat qui l’accompagne.

La couleur

Regardez un diamant tout seul, il vous semblera le plus souvent incolore ; à travers une loupe de bijoutier en revanche, vous pourrez apercevoir des couleurs invisibles à l’œil nu.

choisir-son-diamond-300x199Comparez-le à un autre, et vous serez peut-être surpris de découvrir que l’un est plus jaune que l’autre, signe d’une moindre qualité.

Pour tenir compte de la variation dans les couleurs, les experts utilisent un système de lettrage qui commence par D, ce qui signifie incolore, jusqu’à Z, ce qui signifie jaune.

Un diamant incolore est une forme chimique pure et structurellement parfaite extrêmement rare.

La plupart des diamants ont en effet au moins une imperfection mineure.

Les diamants qui ont une teinte colorée sont atteints de défauts structurels ou d’impuretés chimiques, ou les deux.

Bien que ces diamants ne soient pas considérés comme « parfaits », ils peuvent attirer des acheteurs avertis qui nourrissent l’espoir d’acquérir un diamant inhabituel

La coupe

La coupe est de loin le critère le plus déterminant de la beauté et de la valeur d’un diamant fini.

Un diamant mal découpé, ou avec une coupe trop ou pas assez profonde, ne reflètera pas correctement la lumière.

Une fois qu’il est coupé avec précision et efficacité, le diamant fait rebondir la lumière sur chacune de ses facettes, ce qui lui donne son aspect brillant.

Un diamant expertement coupé peut paraître plus grand qu’il ne l’est réellement.

La clarté.

Les diamants se sont formés par extrême compression de carbone sur des millions d’années. Il n’est donc pas illogique que des impuretés s’y soient introduites.

On appelle ces imperfections des inclusions ; elles donnent à chaque pierre une apparence unique. Il est certes possible de trouver des pierres avec peu ou pas d’inclusions, mais elles sont extrêmement rares.

Le plus souvent, les inclusions sont constituées de dépôts de cristaux ou de minéraux situés à l’intérieur même de la pierre. Leur taille et leur nombrent vont en déterminer la clarté.

Elles se classent de P3, Piqué 3 (inclusions visibles à l’œil nu) à FL ou IF, flawless ou internally flawless (absence de défauts avec un grossissement de 10 fois), en passant par VVS, very very small (inclusions très, très légères).

Les carats

Les carats reflètent le poids total d’un diamant. Une pierre de un carat pèse 200 mg, une pierre de deux carats 400 mg, … Plus le diamant est lourd, plus son prix sera élevé, toutes choses égales par ailleurs.

Dans le certificat diamant, la qualité est précisée par 3 critères :

  • Cut grade; La qualité globale de taille de la pierre, qui reflète l’appréciation générale des gemmologues et des diamantaires;
  • Proportions ou Symetry; qui permettent d’apprécier les mesures et les angles de la pierre, et de savoir si celles-ci donnent à la pierre une brillance optimum de la pierre ;
  • Polish; la façon dont la pierre a été polie, une fois taillée. C’est la « finition » de la pierre.

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.