Argent : 10 bonnes raisons pour investir dans le précieux métal

L’ argent métal connote chez tout le monde une certaine idée de richesse mais une richesse somme toute bien plus modeste que celle de l’or. Et s’il reste incontestable que la valeur du roi des métaux est largement supérieure à celle de l’argent, ce dernier à de nombreux atouts à faire valoir. Nous allons donc vous présenter les principaux avantages et autres caractéristiques de l’ argent métal.

Argent métal : brève historique

Les premières utilisations de l’argent métal

L’argent métal est utilisé par l’homme sous différentes formes depuis des milliers d’années. Les premiers vestiges de son usage remontent ainsi au Néolithique, c’est-à-dire il y a plus de 5000 ans av. J.C. Le précieux métal était alors utilisé comme ornements ou vaisselle.

Les premières extractions plus organisées d’argent métal remontent quant à elles à 3000 ans av. J.C. Elles sont réalisées en Turquie. L’argent métal en tant que monnaie d’échange est déjà très apprécié par les différentes civilisations du bassin méditerranéen dont il contribue à la prospérité.

L’apparition des premières pièces de monnaies

Cependant, la première utilisation de l’argent métal comme pièce de monnaie remonterait au VI Siècle avant J.C. D’après les écrits de Hérodote, c’est à Crésus dont la richesse est légendaire qu’on la doit. Le roi de Lydie aurait ainsi utilisé de l’Electrum (alliage or/argent) pour frapper la première monnaie. Modeste, il l’aurait nommé « créséides ». Il convient tout de même de préciser qu’en réalité d’autres pièces de monnaie datant du VII Siècle av. JC. ont été mises à jour dans la région. Mais ce qui est très intéressant dans cette « anecdote » c’est que Crésus en plus de l’alliage or/argent avait également mis en place un système d’échange. Ainsi, une pièce d’or de même type valait 10 pièces d’argent. Si la relation entre les deux métaux n’est plus la même aujourd’hui, les bases des systèmes monétaires modernes étaient posées.

Les métaux précieux étaient extraits non pas d’une mine mais d’une rivière au nom évocateur : « Pactole ». Précisons que ce principe de pièce bi-métal s’est très vite répandu. Enfin, les premières pièces de monnaies frappées en « France » l’aurait été en 500 av. J.C., à Massilia (Marseille).

L’argent métal, une pièce de monnaie historique

Regarder en arrière permet de prendre de la perspective. Et si on regarde l’argent métal, dont le terme vient d’ailleurs du latin « Argentum », on se rend compte que depuis toujours dans l’époque moderne il a servi comme monnaie d’échange, comme pièce de monnaie. Plus encore en temps de crise ou lorsque son grand frère l’or vient à manquer.

Il suffit de regarder quelques décennies en arrière pour s’apercevoir que les pièces en argent métal étaient « monnaies courantes » : la Semeuse de 5 francs, la 50 francs Hercule, la 5 Francs Napoléon III Tête laurée, etc. La pièce en argent était ainsi souvent perçue comme un leg, un héritage, une épargne aussi modeste soit-elle que l’on transmettait ou que l’on offrait pour une occasion spéciale. Les pièces en argent sont donc démonétisées en France mais dans d’autres pays ce n’est pas le cas, elles y sont d’ailleurs toujours frappées.

Cette rapide rétrospective permet donc de mettre en exergue que l’utilisation de l’argent métal comme monnaie d’échange est séculaire mais que son utilisation comme pièce de monnaie est partie intégrante des systèmes monétaires modernes. Deux arguments qui suffiraient à eux seuls pour présenter l’argent métal comme un très bon actif d’investissement. Mais il en existe bien d’autres que nous allons maintenant vous exposer.

Pourquoi investir dans l’argent ?

Une demande d’argent métal en croissance (et ça va continuer)

Il faut savoir que c’est avant tout le secteur industriel qui consomme la majorité de l’argent, 56 %, suivi par la joaillerie et autres objets (notamment religieux) avec 33 %. Enfin, l’investissement (lingots et pièces de monnaie) ne représente que 11 % de la demande totale. L’argent métal ne représente donc qu’un tout petit secteur d’activité.

Au niveau industriel on retrouve l’argent métal partout. C’est d’ailleurs certainement le métal le plus utilisé tant son utilisation est diversifiée. On le retrouve ainsi dans des secteurs très variés allant de l’automobile à l’électronique (téléphonie notamment) en passant par la médecine (propriété antibactérienne) ou encore la conception de batterie. Mais plus encore c’est « l’industrie verte » qui est actuellement un secteur très demandeur et en forte croissance. En effet du fait de sa grande sensibilité à la lumière, de sa conductibilité thermique et électrique, l’argent métal est un élément indispensable dans la conception des cellules photovoltaïques pour les panneaux solaires. Quand on sait que d’ici à 2020 toute nouvelle maison aux USA devra avoir un panneau solaire… Ainsi d’après le Silver Institute rien qu’en 2017 le secteur aurait engloutit 92 millions d’onces d’argent.

Autre exemple : les téléphones portables ! Entre 2017 et 2019 d’après les estimations environ 5,75 milliards de téléphones portables devraient être achetés. Ce qui représente un peu moins de 2 milliards de grammes d’argent ce qui représente 57,49 millions d’onces uniquement pour ce secteur d’activité.

Et les exemples pourraient ainsi se multiplier.

La population de plus en plus friande également

Et si l’industrie est donc de plus en plus gourmande en argent métal, la demande mondiale également et notamment celle de la population de la Chine et de l’Inde. Marchés gigantesques, le peuple de ces deux géants est particulièrement friand en argent métal. Ils en réclament de plus en plus afin de l’offrir notamment en offrandes. Or la population de ces deux pays se comptent en milliards d’individus. Et elle continue de croître.

À titre d’exemple, il faut savoir qu’entre 2000 et 2016, la demande chinoise est passée de moins de 50 millions d’onces à plus de 200 millions. La croissance des bijoux en argent métal en Inde est encore plus extraordinaire. En l’espace de 4 ans seulement elle a ainsi augmenté de plus de 600 % ! Celle de l’or s’est quant à elle maintenue…

Des réserves qui baissent

Face à tous ces besoins déjà considérables mais qui ne cessent d’augmenter, les réserves disponibles en argent métal s’épuisent. Elles sont à l’heure actuelle estimées pour une durée de 10 à 20 ans. S’ajoute à cette problématique une baisse des d’investissements pour la recherche et prospections de nouveaux gisements. Les entreprises minières ont en effet dû diminuer leur coût afin de dégager malgré tout des bénéfices. Car après le pic de 2011, la valeur de l’argent a chuté de 72,1 % en 5 ans. Si la stratégie semble avoir été efficace sur le court terme pour ne pas voir le cours de l’action dégringoler, les conséquences risquent de se payer par contre sur le moyen terme. Et les effets commencent déjà à se faire sentir avec une offre qui reste bien moins abondante. Encore une fois selon les chiffres du Silver Institute, l’extraction d’argent était en baisse en 2016, tendance qui s’est confirmée en 2017. Fait qui n’était pas arrivé depuis 14 ans.

Une demande en hausse et des stocks (voir plus bas), des réserves et une offre qui baisse, nous savons tous par quoi ça se traduit : une future hausse des prix. La loi de l’offre et la demande est toujours la règle ultime.

Des stocks qui dégringolent

En plus des réserves naturelles en baisse et le peu de nouveaux gisements découverts, les stocks d’argent métal sont en chute libre. Traditionnellement les gouvernements et autres institutions (bancaires notamment) stockaient le précieux métal. Ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui. En réalité seuls les États-Unis, le Mexique et l’Inde conservent encore des stocks dignes de ce nom. En moins de 20 ans, de 1996 à 2015, d’après les chiffres de CPM Group, les stocks ont ainsi dégringolés d’un peu plus de 170 millions d’onces à un peu plus de 40 millions ! Une perte de 73 % !

Un métal peu recyclé

L’argent métal est aujourd’hui un métal qui est très peu recyclé. Cela veut donc dire qu’une fois utilisé, il n’est pas ou presque pas réutilisé. Et cette situation n’est pour le moment pas en train de changer. Le recyclage est en effet trop coûteux et trop complexe. Il n’apparaît donc pas comme une alternative envisageable.

L’argent métal est un bien physique

L’argent métal est un bien physique, palpable, tangible, que l’on peut tenir entre ses mains, conserver chez soi. Que l’on ne peut pas créer à partir de rien comme les billets ou encore la monnaie virtuelle. Ce n’est pas non plus une action ou autre actif comparable. Monnaie ultime, on pourra donc toujours l’échanger : pas de déflation fulgurante, de mauvais résultats, de virus ou autres menaces virtuelles qui font disparaître les Bitcoins et autres en un clic de souris (nous exagérons bien sûr, ça n’est pas aussi facile).

L’ argent métal est une valeur plus modeste

Ce qui peut être perçu comme un inconvénient par certains gros investisseurs peut à l’inverse devenir une force pour les plus petits épargnants. En effet avec un rapport de 1/70 face à l’or, l’argent métal est donc beaucoup plus accessible. Il vous protégera cependant de manière très efficace en temps de crise, voire même mieux que l’or ! Plus facile à acquérir il est aussi plus facile à échanger, pour les mêmes raisons.

Enfin, étant plus abordable, il sera par exemple plus aisé d’offrir un lingot d’argent (ou des pièces) plutôt qu’un lingot d’or. Pourtant ce genre de cadeau représente une aide certaine pour se lancer dans la vie. L’argent métal reste dans l’inconscient collectif comme un moyen d’épargner plus populaire.

Un métal plus pratique à utiliser

Ce n’est pas sans raison que l’argent métal est présent comme monnaie d’échange depuis des siècles : il est tout simplement très pratique. Suffisamment rare pour être précieux, suffisamment abordable pour être facile à utiliser. En effet, si vous devez faire face à un petit problème financier, une dépense imprévue, vous n’aurez pas nécessairement besoin de changer une once d’or ! Partie de votre réserve en argent à plus forte raison si vous la conservez en pièce peut donc vous permettre de faire face à ce coup dur de façon plus raisonnée. Quand on est forcé de vendre pour des raisons économiques on ne peut attendre des cours favorables : le besoin de liquidité est urgent. Il est donc préférable de vendre le minimum possible pour ne pas perdre d’argent ! L’argent métal devient alors un précieux allié.

Un cours déprécié

Actuellement, le cours de l’argent est selon une grande majorité d’experts fortement dépréciés. Cela s’explique notamment par son rôle en tant que matière première dans l’industrie. Le prix a en effet tendance à fluctuer énormément en fonction de la demande de tel ou tel secteur. D’importantes différences peuvent par conséquent être observées sur le court terme.

L’argent métal est plus volatile mais aussi plus rentable sur les marchés haussiers

Comme dit précédemment, le cours de l’argent métal est sujet à des fluctuations beaucoup plus importantes du fait de son utilisation comme matière première dans l’industrie. De plus, le marché de l’argent métal est un marché particulièrement petit, par conséquent, même une petit quantité du métal précieux importée ou exportée peut avoir une incidence considérable sur ses cours.

Concrètement, cette volatilité se traduit par des fortes baisses sur des marchés baissiers. Mais l’inverse est aussi vrai ! Ainsi, sur des marchés haussiers le prix de l’argent métal augmente beaucoup plus et beaucoup plus rapidement notamment si on le compare à l’or.

Dans l’ère contemporaine, on distingue deux grands marchés haussiers : De 1970 à 1980 et de 2008 à 2011. Ainsi durant le premier marché haussier, l’or gagnait 2,328 % tandis que l’argent métal gagnait 3,105 %. Pas énormément de différence, certes (encore que), mais sur le deuxième marché haussier la différence est par contre considérable. Si l’or gagnait 166 %, l’argent pour sa part gagnait 448 % ! Qui disait que l’ argent métal n’était pas un bon investissement ?

Il est donc tout à fait probable que le prix de l’argent explose de nouveau sur le prochain marché haussier.

Le rapport or / argent favorable au métal plus modeste !

Calculer le rapport or / métal, c’est-à-dire le prix de l’or divisé par le prix de l’argent offre de précieuses informations pour savoir à quel moment acheter le métal mais aussi sur la valeur fondamentale de ce dernier. En faisant ces calculs simples on s’aperçoit donc que ce rapport est favorable à l’argent métal à plus forte raison quand ce ratio atteint des extrêmes : il est alors judicieux soit de vendre, soit d’acheter.

Ainsi, si on calcule le ratio or / argent au cours du XX° Siècle, on constate qu’il est en moyenne de 47 / 1. Au XXI° Siècle, cette valeur moyenne passe à 61 / 1. Et si on va encore plus loin, on se rend donc compte que la moyenne de ces deux moyennes est de 54 / 1.

Un ratio de 70 / 1 comme c’est plus ou moins la norme actuellement apparaît alors comme une aberration, pour ne pas dire un non-sens ! Acheter maintenant de l’argent métal semble donc être un investissement judicieux. Et quand on sait que lors du marché haussier de 2011 ce rapport était pratiquement de 30 / 1 (17 / 1 en 1980), on ne peut que constater la qualité de l’argent métal. Il sur-performe en effet son grand frère l’or. L’argent métal a même mieux résister que l’or face aux dernières crises, il s’avère donc être une solution d’épargne de choix.

Ces quelques informations permettent donc de comprendre pourquoi la majorité des experts considèrent aujourd’hui que l’argent métal est sous-estimé. Et du coup vous n’avez pas besoin d’être un expert en la matière pour vous en rendre compte aussi personnellement.

L’argent métal est-il un bon investissement ?

La réponse est évidemment OUI !

Nous venons en effet de vous présenter les multiples arguments qui nous semblent démontrer qu’un investissement sur ce métal devrait être particulièrement rentable à plus forte raison sur le moyen / long terme. Ce n’est bien évidemment pas une recommandation ou une incitation à investir, une telle responsabilité relève en effet de votre propre personne.

Pour résumer, nous avons donc vu dans un premier temps que d’un point de vue historique l’argent métal est depuis toujours une monnaie d’échange, qui plus est particulièrement pratique. Ensuite nous avons constaté que la demande ne cesse d’augmenter pour différentes raisons tandis que l’offre pour sa part baisse (là encore pour différentes raisons). Enfin, l’étude plus approfondie du comportement de l’argent métal nous démontre que sa valeur volatile peut lui être particulièrement favorable tout comme son rapport à l’or.

Dans un tel contexte, il semblerait donc que sur le moyen / long terme le cours de l’argent métal sera en moyenne croissant. Il y aura sans aucun doute des soubresauts plus ou moins brusques (opportunités pour vendre ou acheter) mais que sa croissance devrait se maintenir et son cours notamment par rapport à l’or devrait progressivement être réévalué.

Comment et sous quelle forme investir dans l’argent métal ?

Comme nous l’avons donc vu, le marché de l’argent est un marché volatile, aux fluctuations parfois rapides. Il faut donc impérativement prendre cette variable en compte à l’heure d’investir. En effet, il faut savoir attendre le bon moment pour vendre comme pour acheter, une étude des cours récents est donc indispensable pour connaître la tendance et effectuer l’opération adéquate.

Pour diminuer l’impact de ces fortes fluctuations, il est également recommandé d’effectuer son investissement en petite quantité et de manière régulière. En procédant ainsi vous diminuerez considérablement les écarts entre les hausses et les baisses de prix et obtiendrez ainsi un prix moyen plus juste.

L’investissement le plus judicieux semble être celui sous la forme de pièces. En effet, les pièces sont sécables. Autrement dit vous pourrez vendre uniquement ce dont vous avez besoin si vous nécessitez d’un coup de pouce. Car, vous ne pourrez jamais couper un lingot en deux ! Les pièces ont également l’avantage de bénéficier d’une fiscalité intéressante : pas de TVA pour les pièces ayant cours légal, taxées seulement à la revente pour les pièces n ‘ayant plus cours légal. Elles sont qui plus est peu enclines à la confiscation (contrairement à l’or, 1937 en France) et elles bénéficient même d’un effet prime à condition qu’elles soient conservées dans de bonnes conditions.

L’investissement argent métal sous forme de pièces nous semble donc le plus judicieux, encore faut-il savoir lesquelles choisir. Nous pouvons ainsi distinguer deux grandes catégories de pièces de monnaie : celles qui ont toujours un cours légal et celles qui ne l’ont pas. Voici les valeurs les plus sûres :

  • Celles ayant un cours légal :

Les nord-américaines Silver Eagle et Silver Maple Leaf. la britannique Britannia ou encore la Philharmonique de Vienne.

  • Celles, françaises, n’ayant plus cours légal :

La 50 Francs Hercule, la 10 Francs ou la 5 Francs Semeuse.

Conclusion

De Crésus à l’époque actuelle, l’ argent métal est donc une monnaie d’échange toujours très prisée. Et s’il est moins prestigieux que son grand frère l’or, l’argent a en réalité su en tirer profit. Plus accessible, plus pratique, il est donc un investissement de choix pour qui veut protéger son épargne sur le plus ou moins long terme ou en temps de crise. Ses cours devraient en effet adopter une courbe moyenne ascendante sur les années à venir tandis que son rapport à l’or devrait se compresser.

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.