L’argent métal: un actif de catégorie 1 pour les investisseurs

Malgré son statut bien mérité et établi, l’or est actuellement considéré comme actif de catégorie 3. Cela
place donc l’or en dessous des obligations gouvernementales qui ont actuellement un rendement faible ou
négatif basé sur l’inflation.

L’or est en outre mal compris et ignoré alors que l‘argent métal est communément accepté en tant que
produit parmi les investisseurs et les banques centrales. C’est la tradition.

Argent metalLes métaux précieux régissent la pyramide de classe d’actifs d’Exter

Cette perspective classe les actifs selon leurs risques et montants émis respectifs. De la base à la pointe de cette pyramide inversée, Exter place les petites entreprises, l’immobilier, les pierres précieuses, les actions hors cote, les produits, les obligations municipales, les obligations d’entreprise, les actions cotées, les obligations gouvernementales, les bons du trésor et la monnaie papier. L’or se situe à la pointe de la pyramide inversée, immédiatement après la monnaie papier.

Selon ce modèle, quand le crédit augmente, l’argent se dirige vers le haut de la pyramide car le capital est placé dans des véhicules de placement plus spéculatifs et moins liquides. Quand le crédit de contracte et les dettes restent impayées, ces actifs proches de la base de la pyramide sont revendus pour des actifs plus sûrs proches de la pointe, où l’or et roi.

D’une manière similaire à l’or, l’argent métal est situé au centre de la pyramide comme produit et proche de la pointe de la pyramide comme devise forte en période d’instabilité économique. L’argent métal est également plus accessible que l’or au niveau individuel. Pour le commun mortel, il s’agit d’un capital de catégorie 1 considéré pour un placement dans la valeur ne peut pas atteindre zéro et qui est donc sûr.

De plus, l’argent métal a tendance à augmenter avec la demande de l’industrie en période de croissance et il sert de devise en période de crise.

Remonétisation des métaux précieux

Concernés par l’utilisation de monnaie papier sans collatéral dans le commerce global, beaucoup se tournent vers le standard or ou argent pour garantir les stocks toujours plus grands de monnaie papier émise par les gouvernements.

Pour monétiser à nouveau ces métaux, en revanche, il faudrait un accroissement exponentiel en
comparaison avec la monnaie papier comme le dollar américain ou l’euro émis ces 40 dernières années après que Richard Nixon, alors Président des États-Unis, retirait le dollar américain du standard or en mettant fin à sa convertibilité, ce qui mena à l’ère des échanges de devise à taux variable.

Ce traumatique évènement causa l’abandon du système d’échange de devises à taux fixe proposé par Bretton Woods après la Seconde Guerre Mondiale.

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.