Les manipulations des prix de l’or sont parfaitement logiques

Pour beaucoup de gens, ça ne fait aucun doute, le prix de l’or est manipulé par les planificateurs centraux et par leurs mandataires. Et les principaux coupables semblent être les autorités américaines, puisque c’est sur marché que les manipulations sont les plus visibles. Et quelque part il est parfaitement logique que les prix de l’or soient étroitement surveillés par les gouvernements et par les banques centrales. Puisque les prix de l’or sont le reflet de la façon dont ces mêmes organismes gèrent la monnaie fiduciaire.

Alors peut-être que vous faites partie des personnes qui pensent encore que les prix de l’or ne sont pas manipulés et que vous vous dites que ces quelques lignes ne sont que de la spéculation. C’est une façon intéressante de voir les choses, mais qui ne reflète malheureusement pas la réalité. Et je vous invite donc à garder l’esprit ouvert et à lire cet article jusqu’au bout.

La gestion des prix de l’or

La première chose qui me fait penser que les prix de l’or sont activement contrôlés par nos gouvernements c’est le fonctionnement même du système. Tout notre système de monnaie papier ne repose que sur une seule chose, la confiance. Donc très logiquement il est du devoir des administrations de contrôler très étroitement tout ce qui pourrait créer le doute et mettre en péril la monnaie fiduciaire. Et c’est exactement ce que l’or peut faire si les investisseurs commencent à le préférer aux dollars.

manipulation de l'orPar exemple que se passerait-il si le prix de l’or montait subitement à plus de 5000 $ l’once? Tout le monde se demanderait ce qui se passe, et commencerait à avoir des doutes sur la valeur réelle des morceaux de papier qu’on leur distribue en échange de leur travail. Or c’est bien la pire des choses qui puisse arriver quand tout votre système financier est uniquement basé sur la confiance des gens en la valeur de la monnaie fiduciaire.

La gestion active des gouvernements

Si vous avez du mal à accepter que les banques centrales et les gouvernements manipulent le prix de l’or pour maintenir le système, il suffit de regarder ce qu’ils font dans d’autres domaines.

  •  La quantité d’argent papier disponible est gérée et contrôlée puisque les billets sont imprimés par les banques centrales.
  •  Le prix de l’argent papier est lui aussi contrôlé grâce au taux d’intérêt.
  •  Les prix des produits alimentaires sont contrôlés grâce à des subventions qui peuvent être directes ou cachés.
  •  Les statistiques économiques sont elles aussi contrôlées afin de présenter une situation moins pire qu’elle ne l’est réellement.

Comme vous le voyez, les gouvernements ne se privent pas d’intervenir directement sur l’économie. Et l’intervention la plus dommageable est certainement la gestion du prix de l’argent papier, puisqu’elle ouvre la porte des prises de risques inconsidérés et à des malversations financières.

Des manipulations antérieures reconnues

Si vous pensez que le prix de l’or n’est pas manipulé, vous devez donc penser que les manipulations qui ont été orchestrées dans le passé et qui sont connues comme des faits historiques ont été complètement abandonnées. Mais vous ne pensez pas que les politiques nous ont déjà prouvé dans plusieurs autres domaines qu’ils n’abandonnaient jamais un système qui fonctionne à moins qu’il perde son intérêt. Donc si l’on admet que le contrôle de l’or représente un intérêt stratégique évidant pour les gouvernements. On doit forcément difficilement croire qu’ils aient facilement abandonné l’idée de manipuler artificiellement son prix comme ils ont pu le faire dans le passé. Il suffit de se rappeler le «Pool d’or» qui a été mis en place dans les années soixante par un groupe de huit banques centrales. L’objectif était de coopérer afin de maintenir le prix de l’once d’or à 35 $ en intervenant directement sur les marchés. En clair ils ont officiellement manipulé les prix de l’or pour des raisons économiques.

Donc comme vous le voyez il y a quand même beaucoup de choses qui rendent la manipulation des prix de l’or par le gouvernement et les banques centrales tout à fait crédibles. Tout en sachant que ces arguments ne font que se rajouter aux différentes analyses des prix et des baisses inexplicables que vous avez déjà dû lire dans d’autres articles. En fait il n’y a strictement aucune raison qui pousserait le gouvernement américain de se priver d’un moyen si pratique pour éviter une chute vertigineuse du billet vert.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.