Des lingots d’or disparaissent à Pau

Un fait divers qui s’est produit en octobre 2010 vient nous rappeler que les banques ne sont vraiment pas des endroits sûrs pour stocker votre or ou vos métaux précieux. À 47carat, nous vous avons dès le début mis en garde contre la location de coffres au sein d’établissements financiers. Je pense qu’à la lecture de cet article cette mise en garde prendra beaucoup plus de sens.

L’affaire s’est déroulée comme suit : en octobre 2008, un cadre décide de placer ses économies et de les transformer en or. Il se rend donc à son agence bancaire pour transformer 180 000 € en or. Ce qui lui permet d’acheter 8 lingots d’or. Jusqu’ ici, tout se déroule le plus normalement du monde. Il prend d’ailleurs le même jour la décision de louer un coffre au sein de la même agence pour y placer son capital.

Les choses se compliquent en 2009 quand la banque déménage et demande à ses clients de venir vider leurs coffres. L’homme se rend donc à Pau le 4 octobre 2010 afin de transférer ses lingots de l’agence de Pau à une banque située plus proche de son nouveau domicile. Il prend d’ailleurs la précaution de réserver une agence de convoyeur de fonds afin d’effectuer ce transfert avec le maximum de sécurité.

Mais quand il atteint la chambre des coffres afin de récupérer son précieux trésor, il a la fâcheuse surprise, en ouvrant son coffre, de constater que ses lingots ont disparu. Mais le directeur ainsi que le responsable de la salle des coffres sont incapables de lui expliquer ce qui a pu se passer. Tous les autres coffres ont en effet déjà ouverts, sous contrôle d’un huissier de justice, afin d’effectuer le transfert vers la nouvelle adresse de la banque. En fait il ne restait plus que le coffre de ce client.
lingot d' or en banquesDevant l’incrédulité et l’absence de réponse de la banque, l’homme a été obligé de saisir la justice. La banque refuse en effet obstinément de le rembourser ; selon elle, rien ne prouve que l’homme a effectivement déposé huit lingots d’or dans ce coffre. Les clients ne sont en effet pas tenus de déclarer ce qu’ils déposent en salle des coffres.

Le problème, c’est que l’enquête judiciaire n’a pas l’air d’avancer. Les enquêteurs ont bien relevé quelques anomalies dans le système de fonctionnement de la banque, mais rien qui puisse expliquer la disparition des lingots. Car plusieurs questions sont pour le client restées encore sans réponse. Il ne sait pas qui a accès aux clefs en plus des clients, et il aimerait savoir si la technologie utilisée pour la construction des coffres est encore protégée. Comment huit lingots peuvent disparaître aussi facilement d’une salle des coffres d’une agence bancaire?

En tout cas, la banque insiste pour dire que c’est la première fois qu’un tel évènement se produit dans l’une de ses agences. Mais, malheureusement pour le client, sur le fond de l’affaire, tant la direction de l’agence de Pau que la direction parisienne se refusent à tout commentaire. Il semble bien que nous devions attendre la fin de la procédure judiciaire pour espérer un début d’explication. Car il est loin d’être sûr que cette affaire soit éclaircie un jour et que l’on puisse retrouver les lingots d’or de ce pauvre client.
Cet incident est bien sûr isolé, mais je vous rappelle qu’en déposant vos métaux précieux à la banque, vous vous exposez à une saisie de l’État en cas de grosse crise financière. Vous achetez des métaux précieux pour justement vous préserver des risques du système bancaire ; donc ne faites pas l’erreur de stocker vos valeurs dans une banque.

Source

 

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.