Georges Soros délaisse l’or au profit des terres agricoles

Il y a quelques semaines nous apprenions que George Soros avait vendu une bonne partie de ses avoirs en or.  Le Soros Fund Management avait en effet liquidé  ses participations dans SPDR Gold Trust et IShares Gold Trust. Dans le contexte ou, contrairement à ce qu’il avait pu annoncer, les prix continuent à grimper, il peut être intéressant de regarder d’un peu plus près sa stratégie.Tout d’abord, qui est George Soros ?

George Soros est un multi-milliardaire américain d’origine hongroise. Il a fait fortune dans les hedge funds et avec la spéculation de devises. Notamment en pariant sur l’effondrement de la livre sterling dans les années 90. C’est cette opération qui a construit sa réputation auprès du grand public et qui lui a d’ailleurs rapporté environ 1,1 milliard de dollars. Mais sur la scène internationale, il reste un financier critiqué .En partie à cause de la domiciliation de son fonds de placement à Curaçao aux Antilles néerlandaise, un paradis fiscal considéré comme la plaque tournante de l’argent du narco-trafic. Ce système lui permet non seulement de ne pas payer d’impôts, mais surtout de cacher la nature des différents investissements qu’il réalise.
Ce financier a donc déclaré se débarrasser de ses différents avoirs en or au profit de l’agriculture et des terres agricoles. Ceci par l’investissement massif dans différents fonds de placement qui gèrent des ensembles de fermes agricoles. Même si nous pouvons avoir de sérieux doutes sur le réel désengagement de monsieur Soros sur le marché de l’or, le placement dans l’agriculture suit parfaitement le nouvel attrait des financiers pour les matières premières. Et, bien que l’or reste la valeur refuge par excellence, investir dans les terres agricoles est un pari audacieux, mais qui peut être payant.

Effectivement, alors que les différents actifs financiers sont de moins en moins intéressants, la demande alimentaire ne cesse de progresser. Cette progression est évaluée à 30 % par an par les Nations-Unies. Si l’on ajoute l’érosion de plusieurs monnaies, les prix sont forcément appelés à inexorablement se réévaluer. Toutes les prévisions vont dans le même sens ; les changements climatiques importants et la population mondiale qui ne cesse de s’élever risquent de lourdement peser sur les prix des matières alimentaires. Certaines analyses prévoient que les prix risquent de doubler dans les deux prochaines années, et d’être encore multipliés par deux dans les deux années suivantes.

En se basant sur ces faits, le pari ne peut être que payant. La possibilité de pouvoir constituer des stocks importants afin de les mettre sur le marché au bon moment peut effectivement rapporter beaucoup d’argent.
C’est dans cette optique que le fonds d’investissement Soros possède aujourd’hui 23,4% des terres agricoles de l’Amérique du Sud.
Mais le pari reste quand même extrêmement dangereux car, en pratiquant de la spéculation sur le marché alimentaire, l’on s’expose à une intervention des États si le marché devient vraiment incontrôlable. La nourriture est en effet un sujet des plus sensibles, et quand l’investissement se pratique en plus dans des pays où la stabilité politique n’est pas complètement garantie, on risque de perdre rapidement des sommes très importantes.

Si les prix deviennent vraiment trop élevés, la pression de la population sera telle que les différents gouvernements seront dans l’obligation de prendre des mesures pour garantir l’approvisionnement du pays. Ce ne serait pas la première fois que des terres agricoles seraient nationalisées, surtout dans les pays en voie de développement.

De plus, n’oublions pas que monsieur Soros nous a déjà montré à plusieurs reprises qu’il n’était pas complètement transparent dans ses choix d’investissements. Il y a donc fort à parier que son désengagement du marché de l’or ne soit pas très important. Et surtout, bien que ce pari puisse au premier abord sembler intéressant, n’oubliez pas que les risques auxquels vous vous exposerez seront très importants. L’or a une valeur intrinsèque ,ce qui fait qu’elle représentera toujours un certain prix, et surtout on ne risque pas de vous confisquer vos avoirs du jour au lendemain.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.