Diamant : Alrosa lance son détecteur de pierres synthétiques

"Diamonds scattered across a sorting tray and a stainless steel background. A caliper for precision measuringTo see more of my diamond and jewellery images, click the link below."

Ceux que beaucoup attendaient certainement avec impatience dans le secteur du diamant,

Alrosa l’a fait ! Le géant russe vient en effet de commercialiser un détecteur de diamant .

Une fierté pour l’entreprise qui souhaite le vendre bon marché pour qu’un maximum de professionnels puisse en profiter.

Alrosa vend son détecteur de diamant deux fois moins chère

Alrosa (MCX : ALRS) le premier producteur de diamant au monde vient tout juste de présenter son détecteur de diamant portable. La petite machine a pour vocation de détecter les diamants construits en laboratoire.

Il s’agit ainsi de confondre facilement les fournisseurs peu scrupuleux qui mélangent pierres naturelles et pierres synthétiques.

La machine a été baptisée Alrosa Diamond Inspector. L’appareil tamise les diamants polis mais aussi les bijoux. Le détecteur va alors identifier les diamants synthétiques, les pierres traitées et celle qui les simulent.

Grâce à son prix abordable, Alrosa espère que la demande sera forte tant en Russie qu’à l’international. Le dispositif a ainsi été mis au point suite à une collaboration entre le diamantaire et the Federal State Budgetary Institution Technological Institute for Superhard and Novel Carbon Materials (TISNCM).

C’est Diamond Scientific and Technological Center LLC qui sera chargé de fabriquer et commercialiser le détecteur de diamant.

Et d’après les déclarations de Alrosa, le prix de vente de l’appareil devrait être deux fois moins important que ceux actuellement disponibles.

Vladimir Skyaruk, le directeur général de Diamond Scientific and Technological Center LLC a ainsi déclaré que le détecteur était très fiable grâce à son triple système de détection optique.

De toute évidence les grands acteurs du secteur se préoccupent de la montée en puissance des pierres synthétiques produites un peu partout dans le monde.

De Beers pour sa part veut ainsi créer le premier block chain de l’industrie.

Le groupe anglo américain veut offrir une meilleure traçabilité de chaque pierre dans le monde. Le diamant pourrait ainsi être suivi de la mine à l’acheteur.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.