Diamant de synthèse fabriqué à la chaîne en Asie, notamment en Chine

High resolution gemstones background for a perfect cropping.

Ceux qui ont voulu acheter une bague de fiançailles ou autre bijoux sertis d’un diamant se sont rendus compte personnellement que c’est un luxe.

Les pierres sont en effet inaccessibles pour la plupart d’entre nous. Leur tarif extrêmement élevé les réservait jusqu’à présent à une partie limitée de la population.

Et si tout cela était en train de changer ? L’arrivée des diamants synthétiques serait sur le point de changer la donne ! Pas vraiment en réalité…

Le diamant de synthèse à la rescousse !

ce que propose de plus en plus de diamantaires, essentiellement sur internet : des diamant de synthèse. De tels diamants vont en effet être vendus au moins deux fois moins chères que des pierres naturelles.

Un diamant de 5 000 euros fabriqué par l’homme coûterait ainsi deux fois moins chère qu’un diamant naturel, fabriqué par Dame Nature !

Ces fameux diamants de synthèse qui cherchent à bouleverser les codes d’un marché aussi obscure que monopolisé serait produit à la chaîne en Asie, notamment en Chine.

Ainsi grâce à divers appareils, l’homme cherche encore une fois à imiter la nature. Un simple charbon est finalement transformé en diamant à de très hautes températures.

Mais pour le moment en large retrait

Cette alternative beaucoup moins onéreuse semble séduire de plus en plus de monde. Surtout dans les pays émergents.

Mais dans l’Hexagone elle est loin de faire l’unanimité. Un groupe de joailliers a même investi dans un laboratoire. L’objectif ? Pouvoir distinguer un diamant synthétique d’un diamant naturel.

Il faut en effet savoir que les deux pierres sont quasiment identiques : brillant, éclat, composition chimique, structure cristalline, propriétés optiques. C’est pareil ! Seule l’origine change et pour la déterminer avec certitude, une machine émettant des ultraviolets est nécessaire.

Pour garantir la qualité et l’origine de chaque diamant, en France, les pierres sont accompagnées d’un certificat.

Négoce encore marginal, la vente de diamant de synthèse ne représente que 2 % de ce marché. Marché qui pèserait plus de 70 milliards d’euros d’après les estimations.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.