Demande d’or pour la Chine en augmentation depuis 9 mois

Gold coins.

Visiblement le dragon asiatique a de nouveau soif du précieux métal doré. La demande d’or est en effet en augmentation en Chine.

L’appétit pour l’or en bijou ou en barre est ainsi en croissance depuis 9 mois déjà comparativement à la même période l’année dernière.

La demande d’or à la hausse en Chine

D’après les informations de la China Gold Council, la demande d’or en Chine aurait augmenté de 16 % de janvier à septembre de cette année.

Les achats de la banque Centrale sont exclus de ce calcul mais au total, 815,9 tonnes du précieux métal auraient été achetées entre bijoux et lingots.

A la même période l’année dernière, la demande en or avait baissé de plus de 13 %. Il s’agit donc d’un revirement positif.

Si on regarde plus en détails les chiffres de l’association publiés mercredi dernier par l’agence de presse Xinhua, on apprend ainsi que la demande de lingots d’or a fortement augmenté : + 44,5 % soit 222 tonnes. Cette forte augmentation s’explique notamment par la hausse de la demande de valeurs refuge au niveau mondial.

La demande de bijoux a également augmenté à + 7,44 % pour un total de 503,87 tonnes.

La Chine, c’est la premier pays producteur et consommateur du précieux métal au monde. La demande d’or chinoise représente ainsi 29 % de la demande mondiale du précieux métal en bijoux. La demande de barre et de pièces représente quant à elle 26 %.

Au total, la Chine garderait dans ses coffres environ 1840 tonnes d’or. Cette réserve place le pays en cinquième position mondiale selon le World Gold Council.

Au cours des trois dernières semaines, le cours du roi des métaux a chuté. L’once atteignait ainsi son plus bas niveau vendredi dernier portant son prix à moins de 1280 $ l’once. Parallèlement, comme c’est toujours le cas dans ce genre de situation, le dollars s’est raffermi.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.