Or et suppression de de l’ISF… quelle taxation pour le précieux métal ?

gold bar

L’ or, le roi des métaux est toujours l’objet de la convoitise et de la fascination.

Étroitement liée à l’histoire de l’humanité cette monnaie d’échange considérée aujourd’hui comme une valeur refuge est au cœur de la polémique.

En effet, le gouvernement Macron a souhaité une réforme de l’ISF… L’ancien Impôt de Solidarité sur la Fortune serait désormais remplacé par l’ Impôt sur la Fortune Immobilière. Mais concrètement, qu’est-ce que ça veut dire pour le métal doré ?

La réforme de L’ ISF, un chantier sensible

Touché à cet impôt emblématique n’était pas une mince affaire. Le gouvernement s’en rend compte aujourd’hui.

Si pour le premier Ministre Edouard Philippe, cette réforme consiste principalement à « maintenir les capitaux en France et même à attirer les gens riches en France » cette position crée rapidement une dissonance au sein même de la majorité.

En effet qu’en est-il des signes extérieurs de richesse ? Les yachts, les voitures de sport ou à grosses cylindrées, les métaux précieux et donc l’or ?

Tout ces « signes ostentatoires » de richesse, qui ne participent en rien à l’économie et sont au contraire une démonstration d’un luxe non productif seraient donc exonérés de taxe ? La pilule semblait bien difficile à avaler pour nombre de français.

Les « représentants du peuple » autrement dit les députés semblent l’avoir compris…Des adaptations sous forme d’amendements ont donc été rajoutés pour tranquilliser l’opinion publique. Mais en réalité ces ajouts ne sont pas forcément judicieux, du moins en ce qui concerne l’ or.

Augmentation de la taxe sur les métaux précieux et donc l’ or

Face à la grogne, les parlementaires ont donc finalement décidé de sur-taxer trois biens considérés comme « ostentatoires ». Des amendements au Projet de Loi de Finances 2018 ont donc été ajoutés pour taxer voitures de sport, yachts et… métaux précieux dont l’ or fait bien évidemment partie.

Si voitures de sport et yachts sont propriétés d’une tranche infime de la population, ce n’est pas aussi évident pour l’ or. En effet contrairement à ce que l’on pense peut-être de prime abord, l’ or n’est pas un privilège exclusif des riches ! Bien au contraire.

D’après une enquête de l’ Ipsos datant de 2014, 16 % des français posséderaient le précieux métal. Et si on étudie de plus près le profil des français qui possèdent de l’or (sous toutes ses formes) on s’aperçoit alors que pratiquement un français sur trois en détiendrait…

Le précieux métal serait donc relativement partagé dans la population. Il ne devrait sans aucun doute pas être considéré au même titre que les voitures de course et autres yachts. Pourtant la taxation sur le roi des métaux va tout de même augmenter.

La taxe forfaitaire sur les métaux précieux est en effet revue à la hausse. La taxe forfaitaire sur l’ or va ainsi passer globalement de 10,5 % à 11,5 %.

Quelque soit les chiffres (1/3 ou 1/6 français possédant de l’or), le précieux métal ne peut donc en rien s’apparenter à un signe extérieur de richesse. L’ or est qui plus est perçu comme une valeur refuge, une assurance sur l’avenir étant donné que le cours du précieux métal sur le long terme est plutôt stable ou à la hausse.

Au niveau européen l’ or est d’ailleurs considéré comme un produit d’investissement à part entière. Il n’est  pas considéré comme un signe extérieur de richesse. C’est pourquoi il n’est pas taxé par exemple en Belgique ou très peu chez nos voisins Allemands ou Luxembourgeois.

Autrement dit cet amendement plein de bonnes intentions est en réalité contre-productif. En augmentant l’impôt sur les métaux précieux ce sont donc un grand nombre de familles françaises qui se trouvent lésées.

De plus, en alourdissant encore la fiscalité, les politiques ne font que rendre nos voisins européens encore plus attractifs. Nouvelle démonstration que les politiques se préoccupent d’avantage de l’effet d’annonce que de la réalité du terrain ?

Une chose est sûre : le dossier semble bien mal maîtrisé par ceux qui prétendent nous gouverner et ne pas favoriser les plus riches… A moins que..

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.