Diamant : trop gros pour être vendu, ça existe vraiment !

A diamond in a pile of coal shows the evolution of a precious gem.

Découvert en 2016 par la célèbre compagnie minière Lucara Diamond, le « Lesedi la Rona » n’a pas trouvé preneur.

En effet l’énorme diamant semblerait être trop imposant pour intéresser un acheteur potentiel.

 Lucara ne semble donc pas avoir autant de chance que Gem Diamond, l’un de ses concurrents ou que Alrosa qui présente un bilan très favorable.

Le deuxième plus gros diamant du monde ne se vend pas !

Découvert en 2016 au Botswana par Lucara Diamond, le « Lesedi La Rona » est un diamant vraiment hors norme.

La pierre pèse en effet plus de 1000 carats ! Mais aussi extraordinaire qu’il puisse paraître, « Notre Lumière » en Tswana, la langue locale, n’a pas trouvé preneur.

En effet, le diamant a été mis en vente au cours de l’été 2016 par la célèbre maison aux enchères Sotheby’s. Mais personne n’a voulu acquérir l’incroyable pierre. Depuis cette mise en vente aucune offre n’a été prononcée.

Le PDG de Lucara, William Lamb a bien du mal à le croire : « Il s’agit du deuxième diamant de plus de 1000 carats jamais découvert. Pourquoi voudrait-on le tailler ? » avait-il déclaré à l’époque. Mais visiblement il devra se faire une raison.

En effet, un premier fragment de 373 carats, un peu près gros comme une balle de tennis tout de même, a déjà été vendu pour 15 millions. Il a été obtenu après la première tentative de taille.

Un sort identique que celui réservé au Cullinan

Le record absolu du plus gros diamant au monde jamais découvert est détenu par le Cullinan. Découvert en 1905 dans une mine d’Afrique du Sud, le plus gros diamant du monde pesait à l’origine 3 000 carats !

Il a été fragmenté après une première tentative de taille. Au final : 9 diamants principaux et plus de 100 brillants ont été récupérés. Ils sont tous incrustés dans les joyaux de la couronne britannique.

C’est donc certainement le même sort qui attend le « Lesedi ». C’est du moins ce qu’en pense Kieron Hodgson. Cet expert d’une banque britannique d’investissement (Panure Gordon) a ainsi déclaré à Reuters . «  Une pierre de 1000 carats ou plus est trop grosse pour être vendue ».

Avant qu’il ne soit mis aux enchères en 2016, Le Lesedi la Rona était estimé à 60 millions de dollars. Prix déjà dépassé en 2015 par « La constellation ». Ce diamant, lui aussi vendu par Lucara Diamond pesait 813 carats. Il a été vendu 63 millions dollars. Le record mondial pour un diamant brut.

Compte tenu des risques liés à la taille, Lucara conserve 10 % des parts du diamant. Pourcentage que la société empochera donc après taillage et polissage.

Le Botswana s’est converti en deuxième producteur mondial. Avec une production de 20 501 carats, le pays se place donc derrière la Russie qui produit pour sa part plus de 40 000 carats annuels !

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.