Pièce d’or : du nouveau dans l’affaire « Big Maple Leaf »

Gold coins.

Nous vous avions déjà parlé de ce « fait-divers » il y a quelques mois. En mars, la pièce d’or « Big Maple Leaf » avait été dérobée au musée de Bade à Berlin.

Depuis les faits on ne savait rien sur ce cambriolage extraordinaire par sa « simplicité d’exécution ».

Mais visiblement l’enquête suivait son cours… Différents suspects auraient ainsi été arrêtés la semaine dernière par une unité spéciale de la police allemande.

The Big Maple Leaf : une pièce d’or hors du commun

Le moins que l’on puisse dire c’est que la pièce d’or Big Maple Leaf est un spécimen hors norme… Il s’agit en effet d’une pièce d’or de 100 kilos. Elle est qui plus est d’une pureté extraordinaire 999,99 / 1000 d’or pur.

La pièce de 53 centimètres de diamètre et 3 cm d’épaisseur représente d’un côté le portrait de la reine Elizabeth II. De l’autre des feuilles d’érable symbolisant le Canada pays où elle a été frappée.

Sa valeur nominale était ainsi de 1 million de dollars. Mais sa valeur réelle, c’est-à-dire si le matériel est fondu, totalise au moins 4 millions de dollars au cours actuel de l’or.

De telles caractéristiques forcément attisent les convoitises. En mars, la pièce d’or avait donc été dérobée dans le musée de Bade où elle était exposée.

D’après les enquêteurs, les voleurs se seraient servi d’une brouette pour déplacer la pièce dans le musée. Ils l’auraient ensuite sortie par la fenêtre et transporter le long de la ligne de chemin de fer avant de disparaître dans la nature… Depuis, plus de nouvelle !

Les premiers suspects interpellés !

C’est une opération d’envergure qui a été organisée par les forces spéciales allemandes. Au moins 300 policiers étaient ainsi mobilisés mercredi matin. Les autorités ont investi 14 propriétés distinctes à Berlin. Mais seulement 3 suspects auraient actuellement été arrêtés.

D’après les informations données par la police, ces trois hommes sont âgés de 18, 19 et 20 ans. S’ils auraient donc été les « mains » du cambriolage », ils n’en sont pas les « cerveaux ».

Si l’outillage utilisé pour réaliser le casse était rudimentaire (brouette, échelle en aluminium, corde avec grappin, etc.), les auteurs du crime appartiennent à une organisation beaucoup plus sophistiquée.

Lors de ces perquisitions, 5 armes à feu auraient été découvertes, des vêtements, des chaussures et des véhicules. Le tout est analysé à la recherche de traces d’or.

Une « famille libanaise » serait ainsi à l’origine du méfait. Il s’agirait d’une mafia qui sévit depuis des années déjà en Allemagne. Elle est spécialisé en trafic de drogue et prostitution mais pas seulement.

Un autre cambriolage de bijoux, en 2009, leur est par exemple attribué. La somme dérobée cette fois-là a été estimée à plus de 7 millions de dollars.

Et comme dans notre histoire de pièce d’or, aucune trace des bijoux. Les autorités pensent en effet que The Big Maple Leaf a été coupée et vendue.

On ne la reverra donc certainement jamais. Il ne reste donc que 5 exemplaires de cette pièce d’or extraordinaire inscrite dans le Guiness Book.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.