Diamant : le plus grand navire d’exploration marine inauguré

Falling 3D diamonds on black background

Ça fait maintenant bientôt un mois que le plus grand navire d’exploration marine de diamant a été inauguré.

Le SS Nujoma, du nom du premier président de la Namibie est une embarcation qui n’a pas son pareil.

Pesant 12 000 tonnes, mesurant 113 mètres de long, ce navire hors norme représente 157 millions de dollars d’investissement !

Le bateau qui est un prototype va donc explorer les mers namibiennes non pas à la recherche de poisson mais de pierres précieuses.

Un navire hors normes à la recherche de diamant marin

Conçu par le chantier naval suédois Kleven, le « Chasseur » comme il est surnommé a été libéré sur les eaux de Namibie. Il a été financé en partenariat avec De Beers, et deux banques locales : RMB Namibia et Standard Bank Namibia.

Le navire est le sixième de la flotte de Debmarine Namibie. Il aura pour mission d’explorer plus de 6000 mètres carrés de plancher océanique à la recherche de diamant. La tâche est loin d’être aisée car la ressource se trouve à plus de 140 mètres sous le niveau de la mer.

Le navire bénéficie d’une autonomie de 3 ans. Il pourra rester en mer durant tout ce laps de temps.

Un enjeu énorme

Pour la Namibie, l’enjeu est colossal. En effet, l’industrie minière représente environ 8 % du PIB national. Les recettes de ce secteur verse plus de 236 millions de dollars dans les caisses de l’état.

L’exploitation des diamants représente ainsi la plus grande entrée d’argent de la Namibie. Activité qui représente encore 20 % des exportations à elle seule.

Pour la Première Ministre de la Namibie, Dr Saara Kuugongelwa-Amadhila, le SS Nujoma représente la capacité d’évoluer, de s’adapter et d’innover du secteur. « Le temps où l’on recherchait des diamants avec une pelle et un pique est loin derrière nous » a-t-elle déclarée.

Quant à Otto Shikongo, le Directeur Général de Debmarine Namibie, il explique que l’exploitation minière marine représente une « installation unique ».

« Il s’agit d’une ressource que l’on ne peut voir, ni toucher. Qui n’est pas homogène et qui est petite ».

Le jeu en vaut cependant la chandelle. En effet, le prix au carat du diamant marin est bien plus élevé que celui qui est extrait dans les mines terrestres. Le premier se vend en moyenne à 528 $ par carats tandis que pour le second se vend à 187 $ en moyenne.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.