100 grammes d’or pour chaque citoyen du Kirghizistan

gold bar

Après la chute de l’URSS, le Kirghizistan fait parties des premières nations qui ont crée leurs propres monnaies et désormais, ce pays veut que chacun de ces citoyens investissent sur l’or.

Tolkunbek Abdygulov à la tête de la Banque Centrale rêve du jour où les 6 millions de citoyens de ce pays possèderont 100 grammes d’or.

Selon Abdygulov, on peut stocker l’or pendant très longtemps et en dépit des variations de son prix sur les places boursières, la population a toujours confiance en l’or pour protéger ses économies.

Depuis 2 ans que la banque vend directement des barres d’or à sa population, l’établissement a vendu 140 kilogrammes en équivalent de lingots.

Selon le gouverneur, on espère que notre population va apprendre à diversifier ses économies, notamment dans les régions rurales où le bétail reste l’une des seules alternatives pour les épargnants et les investisseurs.

Le Kirghizistan va à l’encontre de la tendance des autres banques centrales. La banque centrale de ce pays continue d’acheter de l’or alors que toutes les autres réduisent leurs achats depuis plusieurs années.

On assiste à une baisse de la demande des pièces et des lingots selon le World Gold Council. Mais dans les pays en développement, l’or est considéré comme le paradis dans les périodes de crise.

L’Inde, la plus grande consommatrice d’or au monde, fait de tout ce qu’elle peut pour réduire les importations d’or en incitant la population à déposer le métal jaune dans des établissements financiers.

En Turquie, les établissements bancaires peuvent utiliser les lingots comme leurs avoirs de réserve, le président Erdogan a demandé à la population de convertir leurs devises étrangères en liras et en or.

Mais le cas du Kirghizistan est unique puisque sa banque centrale fournit l’infrastructure pour l’investissement et la sécurité des dépots de métal jaune. La banque produit des barres de différentes tailles allant de 1 à 100 grammes.

Si chaque citoyen du Kirghizistan possède 100 grammes, alors la population posséderait 600 tonnes d’or, soit 30 fois la production annuelle d’or du pays.

Mais Abdygulov estime que c’est réaliste même s’il refuse de dire quand est-ce que ce projet ambitieux pourra se réaliser. Si une personne veut de l’or, alors elle peut avoir un coffre de dépot chez un prêteur ou à la banque centrale.

Mais il y a encore des personnes qui cachent l’or chez eux. Selon Abdygulov, le Kirghizistan est passé par de nombreuses crises économiques au début des années 1990 sans oublier les faillites des banques et la seule leçon qu’il faut en retenir est que l’or permet de s’en sortir alors que tout le monde est en train de s’enfoncer.

Pour le Kirghizistan, l’or est un investissement alternatif. La Banque Nationale garantit la liquidité pour l’or et le pays vend, mais il rachète aussi les lingots d’or produits et vendus.

Quand Abdygulov a pris les rennes de la banque en 2014, les législateurs ont décidé de développer la part du métal précieux dans ses propres réserves.

Désormais, 10 % des avoirs, qui atteignent près de 2 milliards $, sont en lingots d’or. Après un plafond de 2,6 tonnes depuis plusieurs années, la réserve a fait un bond de 70 % pour atteindre les 4,5 tonnes au 3e trimestre 2016 selon le World Gold Council.

Le Kirghizistan produit 20 tonnes d’or par an et la banque centrale, utilise la monnaie locale pour acheter cet or local pour le vendre à l’étranger si c’est nécessaire.

Abdygulov est un partisan de l’or, mais il ne veut pas jeter totalement le dollar. Il estime que la meilleure tactique est d’utiliser la règle de trois.

On divise ses économies entre le Som (la monnaie du pays), l’or et les devises étrangères. Le prix de l’or restera stable en 2017 même si les décisions sur l’immigration par l’administration Trump ont provoqué une hausse de 7 % sur le métal jaune.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.