Or, la Russie continue à investir dans le métal précieux

Gold ingot on weight scaleL’acquisition d’ or en Russie a encore augmenté au cours d’octobre. D’après les chiffres officiels, la Banque Centrale Russe a ainsi acquit 48 tonnes du précieux métal le mois dernier.

Ça représente 1,3 million d’onces de lingots d’or en un mois. Un record.

Toujours plus d’or en Russie

48 tonnes d’or, la Russie n’avait pas acquis une telle quantité du roi des métaux depuis 1998. Il s’agit donc d’une acquisition record pour ce millénaire. Cet investissement tombe par pure coïncidence le mois où Obama quitte la maison blanche…

Plus que ce clin d’œil à l’ex-président des USA, il semblerait plutôt que Poutine continue sa politique d’investissement. Pour le leader russe, il s’agit avant tout de diversifier les investissements.

Investir sur les lingots d’ or semble en effet être avant tout un choix stratégique. Face au risque de dévaluation du dollar, de l’euro et autres monnaies principales, la Banque Centrale Russe tout comme la Banque Centrale Chinoise accumulent les précieux lingots.

La Banque Centrale Russe aurait donc profité d’un Rouble fort pour acquérir plus d’or à meilleur marché.

La Chine au contraire a pour sa part acquit une petite quantité du précieux métal le mois dernier. Seulement 4 tonnes ont en effet été acheté par le Dragon Oriental.

C’est la plus petite quantité d’ or acquise par la Chine depuis que le pays a commencé à publier ses chiffres en 2015. Là aussi l’influence de la monnaie locale a sans aucun doute joué un rôle prépondérant. Le Yuan se maintient à un faible niveau depuis le mois de septembre.

Une stratégie d’investissement sur le long terme

Ça fait maintenant plus de 10 ans que la Russie achète sans faire de vague le précieux métal. L’acquisition d’ or s’est accélérée à mesure que les relations avec les Etats-Unis se sont détériorées.

Tout comme après la crise financière des dernières années. Avec un rouble faible ou fort, dans tous les cas, la Russie a continué sa stratégie d’investissement.

En 2015 la Russie a ainsi enregistré un record : 208 tonnes ont été acquises contre « seulement » 178 en 2014.

D’après le World Gold Council, seuls les Etats-Unis, la France, l’Allemagne, l’Italie et la Chine possèdent autant d’or que la Russie.

La Russie serait ainsi le plus grand acheteur d’or depuis quelques années. Cette tendance devrait d’ailleurs se prolonger.

Au niveau global, la production annuelle d’or est estimée à 3200 tonnes. Par conséquent l’acquisition de 48 tonnes d’or le mois dernier par la Russie correspond à 1,5 % de la production totale d’ or au niveau mondial. Ça représente une quantité colossale pour un seul pays en un mois.

Une partie de l’or acheté provient de la production locale. La Russie produit approximativement 26 tonnes d’or par mois. En 2014, la Russie était d’ailleurs le troisième pays producteur d’or le plus important avec 262,6 tonnes. A seulement 6 tonnes de l’Australie et un peu plus de la Chine qui occupe toujours la première place.

La production locale n’est donc pas suffisante pour assouvir la soif d’or du géant russe. Et visiblement ça va encore continuer. La Russie est en effet une nation de plus en plus riche.

Il y a de plus en plus de millionnaires, milliardaires et oligarques fortunés dans le pays. Bien que les données manquent encore sur le sujet, il semblerait que ces particuliers extrêmement riches diversifient également leurs avoirs sur le précieux métal doré.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.