Argent Metal : la grande manipulation du marché par les banques

SilverBarsUne récente annonce des médias spécialisés et autres « consultants » qui divulguent la majorité des données officielles sur le marché des métaux précieux, nous informe que l’ Argent Metal vient de souffrir une troisième année consécutive de déficit de l’offre.

Cependant, comme l’a signalé Steve San Angelo, un spécialiste du marché, il s’agirait d’un déficit de l’offre de 12 années consécutives. C’est-à-dire une durée trois fois plus longue que celle qui vient d’être annoncée.

Alors finalement ça fait 12 ans que ça dure ? Pas exactement. Si on revient 12 ans en arrière, on s’aperçoit de bien des choses…

Ça fait 12 ans, les inventaires d’ Argent Metal étaient en chute libre. Les inventaires tombaient en effet à 130 millions d’oz. Ces inventaires ne seraient certainement pas tombés si bas s’il y avait un déficit de l’offre.

Et en réalité si on regarde de plus près notre tableau, on se rend compte que le déficit de l’offre d’ Argent Métal remonte en réalité à plus de 25 ans. Ça fait plus d’un quart de siècle ! Et il s’agirait là encore d’une sous-estimation, sans aucun doute. Le supposé changement de tendance n’a jamais eu lieu non plus.

En réalité toutes ces estimations et supposées informations officielles sont une véritable fraude. Un tour de passe-passe des grandes banques et autres institutions financières.

Cette manipulation arithmétique a pris le nom de « lingots ETF ».  Les grandes banques et notamment JP Morgan affirment en effet conserver l’ Argent Metal acquis par les investisseurs dans des fonds. En même temps, ils les incluent dans les inventaires, c’est-à-dire disponibles à l’achat.

Pour que ce soit plus clair : dans le monde réel, lorsqu’un investisseur achète une onze d’ Argent Metal physique, les inventaires diminuent d’une once. Dans le monde de la finance et des banques, lorsqu’un investisseur achète une once d’argent via les lingots ETF, les inventaires augmentent d’une once !

Depuis 2005, officiellement l’offre de l’argent s’est maintenu en déficit alors que la demande mondiale n’a cessé d’augmenter notamment en Inde. Alors que la Chine est passé de grand producteur à grand consommateur d’ Argent Metal.

D’après le précédent schéma, en 2005, il n’y avait pratiquement plus d’argent disponible, en 2007 il n’y en avait même plus… Et pourtant le marché s’est maintenu…

Pour revenir au déficit de l’ Argent Metal de plus de 25 ans, quelle preuve avons-nous ? Il faut s’appuyer sur un graphique plus vieux. Un graphique sur le long terme qui démontre l’importante manipulation de ce marché.

Il faut revenir aux années 80 avec l’augmentation explosive du prix de l’argent (et de l’or). Ensuite le syndicat du crime bancaire à couler le marché de l’argent. Il a fait plongé le prix de l’argent à moins de 600 dollars.

Nous savons aujourd’hui que ce prix résulte d’une manipulation/crime organisé et pas simplement d’un effet « boomerang ». Nous le savons parce qu’une fois que le prix de l’argent a atteint ce niveau extrêmement bas, le syndicat du crime bancaire l’a maintenu pendant une décennie. Ce n’est qu’après ce laps de temps que l’effet d’étranglement a été un peu relâché. Les prix ont alors recommencé à augmenter.

Qu’est-ce qui se passe lorsque le prix d’un métal précieux est maintenu à moins de 600 dollars ?

La grande majorité des producteurs entrent en faillite. C’est ce qui s’est passé sur le marché de l’Argent Metal. Plus de 90 % des mines d’argent ont été déclaré en faillite.

Durant plus de 4000 ans, la grande majorité de l’argent à été produit de manière primaire. C’est-à-dire extrait des mines d’argent. Mais avec la manipulation bancaire et un prix maintenu à 600 dollars, 70 % à 80 % de la production d’argent provient désormais des dérivés et sous-produits d’autres industries : les mines de cuivre, les mines de zinc, les mines de plomb, et même les mines d’or. C’est encore une preuve supplémentaire de la manipulation des prix.

Un métal avec une forte demande peut répondre à la demande lorsqu’il est produit de manière indirecte ? Avant de répondre n’oubliez pas que l’argent est non seulement un métal précieux mais également un métal industriel très recherché…

Un marché à la forte demande avec une offre minime à cause d’une manipulation des prix donne une équation qui  ne peut que produire un seul résultat : un déficit de l’offre année après année.

Même une augmentation brève du prix à 40 $ / oz n’a pas suffit pour renverser la tendance dans un secteur paralysé où l’offre est en déficit depuis une trentaine d’années.

Comme ils disent, le marché de l’ Argent métal s’oriente de nouveau vers une troisième année consécutive de déficit de l’offre physique… Si ce déficit n’a pas de conséquence sur le prix du métal à court terme, il pourrait finalement doper les prix sur le long terme…

Le déficit de l’offre peut entrainer une augmentation des prix ?

Bonne blague ! Le déficit de l’offre sur le long terme ne peut avoir qu’un seul résultat : la disparition du métal ! C’est comme ça que se termine tout déficit à un moment ou à un autre. En même temps, le monde à besoin d’ Argent Metal.

Une grande variété de produits de consommation et industriel ne peuvent pas être fabriqués sans argent.

Alors comment s’annule un déficit de l’offre ?

Il n’y a que les chiffres qui parlent en économie : en augmentant les prix ! Augmenter les prix de l’ Argent Metal et les compagnies vont recommencer son extraction. Les mines vont se rouvrir. Augmenter suffisamment les prix et finalement la demande va diminuer !

Et qu’est-ce qui se passe lorsque l’offre augmente et la demande baisse ? Un excès de l’offre. Le seul remède pour 30 ans de dévaluation des prix de l’argent.

Le seul remède pour une offre insuffisante de l’argent ce sont des prix plus hauts. Des prix beaucoup, beaucoup plus importants que le tarif actuel de 15 $ / oz.

Quel prix ?

Aujourd’hui, un prix juste pour l’once d’ Argent Metal serait de 1000 US $. Cette estimation se base sur une mesure historique : le salaire moyen. A partir de 1000 $ l’once nous aurions beaucoup plus de mines ouvertes, beaucoup plus d’offre. Une fois encore nous devrions retourner à la normalité : lorsque le monde a la majorité de son argent qui provient des mines d’argent.

A 1000 $ l’once, la demande serait beaucoup moins importante. Malgré la baisse de la demande industrielle la diminution ne serait pas aussi importante que certains pourraient le penser.

La quantité d’argent qui est utilisée est minime pour de nombreuses applications. Avec une telle augmentation des prix, producteurs et consommateurs devraient simplement s’adapter comme c’est déjà le cas avec de nombreuses choses de notre vie quotidienne. Pour certaines applications, il y aurait un effet de substitution. Des métaux inférieurs mais moins chère remplaceraient alors l’argent.

Même au niveau de la demande, avec un prix de 1000 $ l’once, tout changerait. Pour la bijouterie par exemple, à 15 $ l’once comme aujourd’hui les bijoux en argent sont dignes des adolescentes mais pas des femmes adultes (et ni des hommes qui les offrent).

A 1000 $ l’once, tout changerait. Et d’un seul coup ces dames (comme ces messieurs) se rendraient compte du brillant incroyable de l’argent. Il serait même vu à supérieur à celui de l’or.

Et bien évidemment avec un prix de 1000 $ l’once, le prix de l’or monterait lui aussi en flèche… au moins 10 000 $ l’once !

Après autant de dérégulation criminelle du marché de l’Argent Metal et 30 années d’une offre en déficit, il y aurait une véritable inversion dans ce marché.

Cette inversion ne peut venir que d’une seule manière. En voyant le prix de l’argent atteindre un prix « raisonnable ». Un prix dans le monde réel bien supérieur à celui qui est cotisé aujourd’hui.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.