Le Venezuela paye sa dette en or

Gold coins.A la mi-janvier, d’après l’Administration des douanes Suisse, le Venezuela a envoyé 1,3 millions de dollars en lingots d’ or.

Le Venezuela aurait en réalité envoyé à deux reprises de l’or en Europe, tout juste avant l’échéance de sa dette.

Au total, 2,3 millions de dollars sont arrivés dans les banques européennes. Vendredi prochain, le pays doit encore débourser 1, 5 millions de dollars pour payer sa dette.

L’ or comme ultime recours

D’après les experts, petit à petit le Venezuela n’a plus de liquidité et nombreux sont ceux qui pensent que le pays ne pourra pas continuer à payer sa dette.

D’après Russ Dallen, associé de Latinvest, une firme qui investit en Amérique Latine, la question est de savoir quand le Venezuela va être en défaut de paiement, il ne lui reste plus d’option.

C’est d’ailleurs pour cette raison que le pays envoie partie de ses faibles réserves en or en Suisse pour payer sa dette. Pour les experts, la totalité de ses réserves (estimées en novembre 2015 à 10,9 milliards de dollars) devraient être envoyées en Suisse pour deux raisons :

  1. La Suisse est l’un des plus importants centre pour l’ or en transit et elle possède la garantie de pureté le plus sûre. Par conséquent, une fois que la qualité de l’or est vérifiée et certifiée par les autorités suisses il pourra facilement être échangé contre des devises.
  2. Venezuela peut y déposer son or en garantie en échange d’un prêt en devise, c’est ce que l’on nomme dans le monde de la finance un « échange en or ».

Certains estiment que c’est la deuxième option qui ce cache derrière ces envois d’ or en lingot au royaume helvétique.

Reuters a d’ailleurs informé qu’au cours de février la Deutsche Bank et le Venezuela étaient en train de négocier un « échange en or ». Ni l’un ni l’autre n’ont souhaité faire de commentaire sur le sujet.

Il faut dire que cet envoi est plutôt inhabituel. Si l’ or se négocie beaucoup, de manière générale les Etats ont tendance à le conserver en lieu sûr comme le fait la Federal Reserve Bank  à New York.

On se rappelle d’ailleurs que l’ancien président défunt Hugo Chavez avait fait revenir des lingots d’ or au pays en 2011 et 2012. Devant faire face à une crise économique sans précédent et au paiement de sa dette, le Venezuela se verrait dans l’obligation de les faire revenir en Europe.

Une situation économique catastrophique

Le Venezuela a annoncé cette semaine que ses réserves sont tombées à 14,5 milliards de dollars en novembre 2015, son niveau le plus bas depuis 2003. 10,9 milliards de dollars de cette réserve seraient en or. Les autres réserves seraient au FMI et dans d’autres métaux précieux comme l’argent et le diamant.

De leur côté, les experts estiment que le pays ne possède pas plus d’un milliard de réserve en devises.

Mauro Roca, économiste chez Goldman Sachs, estime ainsi que le Venezuela ne possède pas suffisamment de dollars pour payer sa dette extérieure. « Son contexte économique est l’un des pires au monde actuellement, c’est insoutenable » affirme-t-il.

Peu importe le point de vue que l’on adopte, le Venezuela passe en effet par une sévère crise économique. L’inflation a littéralement explosée, d’après le FMI elle va augmenter de 720 % cette année ! La valeur de sa monnaie, le Bolivar, est en chute libre…

En octobre et novembre, le Venezuela doit de nouveau payer pratiquement 5 milliards de dette supplémentaire. Sans une aide financière considérable de la Chine et son Yuan -or, le pays sera certainement déclaré en faillite.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.