La Russie devient le plus gros acheteur d’ or

Gold ingot on weight scaleLes derniers achats de la banque Russe ne sont pas passés inaperçus… D’après les observations du FMI, la Russie de Poutine serait devenue le plus gros acheteur d’ or en ce début d’année.

D’après les chiffres du Fond Monétaire International, la Russie aurait ainsi acquis 688 000 onces d’or au cours du mois de janvier 2016.

C’est une quantité encore plus importante que la Chine qui a pour sa part acheté 520 000 onces d’or en janvier 2016. Mais pourquoi une si grande soif du métal or ? Nous vous expliquons.

Des réserves d’ or colossales

D’après un porte-parole de la Banque de Russie, les réserves d’ or et de devises sont passées de $ 3,2 milliards à  $ 368,3 milliards. Les réserves d’ or représenteraient ainsi plus de 52 milliards de dollars.

De nombreux économistes s’accordent pour dire qu’il s’agit là d’une stratégie géopolitique du Kremlin pour contrecarrer la suprématie du dollars américain.

On peut ainsi lire dans le journal allemand Die Welt que cet achat colossal d’ or est une attaque discrète et tranquille du tout puissant dollar. Le Président Russe achète de grandes quantités d’or en toute discrétion et l’accumule dans les coffres.

Si au niveau politique on craint une nouvelle guerre froide entre l’Occident et la Russie, il semblerait que cet affrontement ait déjà commencé au niveau économique et financier.

D’après certains économistes allemands, Poutine essaye d’étouffer le pouvoir des USA et de l’Europe. L’achat massif d’ or représente en effet un obstacle à la suprématie des monnaies occidentales. D’après eux, il s’agit d’une partie du plan de Poutine pour dominer le monde.

Chine et Russie, les deux plus gros acheteurs d’or, une coïncidence ?

La Russie et son allié chinois seraient actuellement les deux plus gros acheteurs d’or, et ce n’est certainement pas par hasard… D’après le Duowei News, les réserves d’or de la Chine serait colossales, elles seraient même en mesure d’écraser le dollar américain d’après le Want china Times. On peut encore lire que la Russie a dupliqué ses réserves d’or depuis 2005.

En résumé dans pratiquement toutes les éditions spécialisées autour de la planète, on peut lire des suppositions sur la stratégie anti-dollar mise en place par Russie et Chine.

L’analyste économique Holger Zschäpitz écrit ainsi dans Die Welt : « Il semblerait que Russie et Chine se soient associées pour faire contrepoids au dollar américain ».

Il rajoute que le Kremlin achète de l’ or en toute discrétion depuis plus de 8 mois. Il considère ainsi que cet achat massif du précieux métal est en réalité une mesure de précaution contre les futures sanctions économiques que l’Occident pourrait très bien mettre en place : l’objectif d’une telle manœuvre serait de diminuer la dépendance au dollar.

Si l’on regarde un peu en arrière on peut également se rendre compte que la Russie avait profité des cours de l’or particulièrement bas en 2014 pour en acheter 55 tonnes, une quantité beaucoup plus importante que n’importe quel autre pays.

En parallèle et cela vaut également la peine de le souligner, l’Allemagne a essayé de faire revenir son or entreposé au Etats-Unis, en vain. Washington tient Berlin avec une laisse dorée et l’Allemagne semble pour le moment contrainte de suivre docilement son maître.

Bien évidemment, les Etats-Unis se sont engagés à rendre l’or allemand à qui de droit mais la date n’est pas encore été fixée. Pire, aucune inspection des stocks n’est pour le moment permise aux autorités allemandes compétentes, ce qui semble plutôt intriguant lorsque l’on sait que la réserve d’or allemande est la deuxième plus importante après celle des Etats-Unis.

Le problème, c’est que presque deux tiers de cette réserve sont entreposés à l’étranger.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.