Sur quelles mines d’or investir ?

gold barL’investissement sur les métaux précieux est actuellement remis en question. En effet, le roi des métaux, à savoir l’or, accuse sa baisse la plus importante depuis cinq ans.

Le cours du billet vert, quant à lui, ne cesse de monter, n’annonçant rien de bon. Les deux valeurs sont extrêmement corrélées.

Le cours de l’or en chute libre entraîne tout logiquement une baisse des cours des mines d’or.

Les actions des mines d’or perdent de leur valeur. UBS et Crédit Suisse émettent tout de même quelques recommandations pour acquérir des titres dans votre portefeuille.

Mine d’or : des prix en chute libre

L’or a perdu 9 % de sa valeur depuis le début de l’année. Cette baisse est de 17 %  sur les 12 derniers mois, plus de 30 % en trois ans et pas moins de 40 % en 5 ans.

L’once se négocie actuellement à un peu plus de 1 000 dollars et il se pourrait que la barre symbolique des 1 000 dollars soit franchie avant la fin de l’année.

Les mines d’or côtées en bourse subissent de plein fouet cette baisse des cours de l’or et leurs actions ne cessent de chuter à leur tour. En douze mois,  Barrick Gold a perdu plus de 60 % de sa valeur pour atteindre son niveau le plus bas depuis 1989.

Le scénario pour Newmont  est comparable : 29 % en douze mois et 61 % en trois ans, niveau le plus bas depuis avril 2001. La mine d’or Goldcorp perd, quant à elle, 53 % sur un an, atteignant ainsi son niveau le plus bas depuis  2005.

Anglogold Ashanti inscrit une valeur historiquement basse, l’action ayant perdu 62 % de sa valeur en un an.

Quelques conseils d’investissement

Une telle débâcle financière s’explique, premièrement, par le prix de revient de l’extraction trop élevé. La hausse du prix des matériels d’extraction ainsi que la hausse des coûts relatifs au personnel plombe la trésorerie. Ajoutons à cela des bénéfices remis en question par un cours de l’or trop faible.

Les analystes d’USB estiment ainsi que le point mort des mines avec le coût d’investissement serait de 1 018 dollars pour Barrick Gold, pour Newmont : 1 110 dollars, 1 021 dollars en ce qui concerne Goldcorp et pour Anglogold Ashanti 1 168 dollars. Ces différentes données permettent donc de prédire des pertes dans les mois à venir pour toutes ces mines d’or.

Dans ce contexte, USB conseille l’achat de Randgold et Acacia Mining cotées à Londres. Agrico-Eagle Mines, Goldcorp et Kinross ont sa préférence pour les mines d’or d’Amérique du Nord. Regis Resources, Alacer Gold, Perseus, Beadell et Endeavour Mining sont recommandées par USB pour les mines d’or australiennes. La banque helvétique ne conseille l’achat d’aucune mine d’or Sud Africaine.

Le Crédit Suisse, quant à lui, estime que les mines d’or qui vont le mieux résister dans ce contexte économique défavorable, sont Acacia Mining et Randgold. Malgré le taux de l’or affaibli, les deux mines d’or devraient générer un flux de trésorerie positif.

Source

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.