Le prix de l’or et l’art de la guerre – Partie 3

Gold ingot on weight scaleDans la première et la seconde partie de ce dossier consacré au prix de l’or et l’art de la guerre, on a vu comment les banques centrales et les pays occidentaux ont manipulé l’or pendant des décennies.

Mais on peut se demander pourquoi une telle manipulation. Pourquoi éviter que l’or soit considéré comme une monnaie ? La réponse évidente est qu’il y a une autre monnaie qui la concurrence, mais qui n’a pas les mêmes qualités que l’or.

Comprendre la manipulation de la Fed sur l’or

Quand la croissance diminue sur les marchés, le système de crédit et de dette des banques ne fonctionne plus. Cela crée une réaction en chaine qui conduit un pays en récession et dans des cas les plus graves, cela peut devenir une dépression déflationnaire.

Une dépression déflationnaire se produit lorsque la monnaie en circulation et la dette atteignent un tel niveau critique que cela menace l’existence même des marchés financiers.

Par exemple, une dépression déflationnaire s’est produite pendant la crise de 1929 où l’argent en papier n’avait plus aucune valeur. Pendant ces crises extrêmes, l’argent métal et l’or ont toujours été de bons refuges.

À chaque fois, l’or est venu à la rescousse des investisseurs qui avaient perdu leurs repères, mais cette fois, c’est différent à cause de l’attaque sur l’or menée par les banques.

Au milieu de la Grande Dépression de 1930, les États-Unis ont voté la Gold Reserve Act qui interdisait aux citoyens américains de posséder de l’or.

Cela forçait les Américains à garder leur argent dans les investissements basés sur la monnaie en papier. L’objectif était que les citoyens vendent leur or au Trésor Américain.

Cela a fonctionné puisque tout le monde voulait donner son or aux États-Unis. Cette mesure a également modifié le prix nominal de l’or qui était à 20,67 dollars à 35 dollars. Le flux de l’or vers les États-Unis a provoqué la dévaluation du dollar, nécessaire pour tenter de juguler l’inflation.

Comment l’or a aidé les USA à dominer le monde avec le dollar

La dévaluation du dollar pendant les années 1930 était loin d’être un succès, mais les États-Unis se sont bien rattrapés puisqu’ils offraient un prix supérieur à tous ceux qui leur vendaient de l’or.

Cela a permis aux États-Unis d’avoir le plus grand stock sur l’or au monde et de faire en sorte qu’il soit convertible en dollar. Si vous avez une nouvelle monnaie en papier, alors sa valeur est proche de zéro.

Mais si vous détenez le monopole d’un métal précieux qui est accepté par tout le monde, alors vous pouvez faire croire que votre monnaie en papier a autant de valeur que le métal précieux.

Et cela a fonctionné pendant de nombreuses années. Les États-Unis ont imprimé des milliards de dollars qui étaient garantis par l’or… Mais n’oublions pas que l’or est disponible en quantité limitée.

Les dépenses provoquées par la Seconde Guerre mondiale et la crise économique qui a suivi ont été lourdes de conséquences pour les États-Unis.

Nombreux sont ceux qui se posaient des questions sur la viabilité économique des USA. C’est pourquoi, la dernière attaque fut de rompre le lien entre l’or et le dollar.

Cela s’est produit en 1970 lorsque les États-Unis ont imposé le dollar américain comme la nouvelle monnaie mondiale. Auparavant, les banques ne pouvaient imprimer la monnaie papier que si sa quantité correspondait à l’or qui était physiquement disponible.

Mais en rompant le lien entre le dollar et l’or, les banques ont pu s’envoler sur les marchés de la spéculation, car elles pouvaient faire tourner la planche à billets en permanence sans rendre de comptes à personne.

Les bulles spéculatives, le signe d’une dépression déflationnaire

À la base, les États-Unis ont imposé le dollar américain pour éviter une dépression déflationnaire, mais le problème est que la création illimitée de l’argent en papier va créer de nombreuses dépressions financières et le principal symptôme en est l’apparition de bulles spéculatives.

La bulle technologique bat son plein et on parle également de la bulle sur le poids carbone. En fait, tout devient un prétexte pour faire des transactions en dollar américain et on peut le faire puisqu’il est possible de créer de l’argent de manière illimitée.

L’argent en papier est imposé à cause des manipulations des banques et des pays occidentaux. Les principaux critères actuels de richesse se basent sur l’Euro ou le dollar américain et personne n’a intérêt à remettre en cause cette domination parce que cela impliquerait un effondrement global du système sans oublier que tous les pays seraient ruinés.

Et cela se traduit aussi par une manipulation médiatique sans précédent pour glorifier le dollar sous toutes ses formes. On dissuade les investisseurs d’acheter de l’or parce que certains médias de masse qualifient le métal jaune de relique barbare.

Quand des personnes deviennent riches, on leur répète que les meilleurs investissements sont le marché d’actions et l’investissement dans la technologie. Personne ne promeut l’or puisque toute la minorité de la haute finance y trouve son compte.

Toutefois, le principe des bulles spéculatives est qu’elles sont amenées à exploser. Tôt ou tard, l’argent en papier va perdre toute sa valeur aux yeux des investisseurs et les gagnants seront ceux qui auront investi dans l’or et l’argent métal.

Source: http://www.bullionbullscanada.com/guest-commentary/darryl-r-schoon/26578-the-price-of-gold-and-the-art-of-war-part-iii

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.