iWatch : Apple devrait acheter un tiers de l’or mondiale

iwatchApple, la firme de Cupertino devrait très prochainement acquérir près d’un tiers de l’or mondial.

Selon certaines investigations, ceci répondrait à son souci d’assurer la production de sa toute nouvelle montre connectée : la nouvelle égérie des montres de luxe iWatch. Un chef-d’œuvre alliant design et technologie pour un résultat unique.

L’Apple Watch dévoile son boitier en or

Cette montre connectée conçue par Apple est l’une de ses dernières innovations. En effet, c’est une pièce d’horlogerie unique qui présente des caractéristiques originales.

Elle est classique dans le sens où elle exécute toutes les tâches qu’on peut espérer d’une montre ordinaire. Ses fonctionnalités vous permettront de vivre chaque instant en temps réel.

Mais ce qui surprend le plus est son design remarquable qui marie tous vos principes de vie. En effet, certains modèles sont dotés d’un boitier en or 18 carats et un bracelet qui accompagne l’ensemble pour une harmonie parfaite. En outre, l’écran est protégé par le cristal saphir poli pour servir de résistance au chronographe.

Apple vers une demande importante en or

Apple vise la fabrication d’un million de prototypes de cette montre qui contiendrait en moyenne 62,2 grammes d’or, au cours du deuxième trimestre de l’année. Sur cette base, la marque à la pomme pourrait avoir besoin de 746 tonnes de ce métal précieux par an, soit 30 % de la production annuelle mondiale.

Cette prévision anticiperait par exemple la demande asiatique et principalement le grand consommateur qu’est la Chine. Ces statistiques laissent présager que la firme de Cupertino peut devenir un des leaders, sur le marché mondial des montres de luxe.

Source : http://www.mining.com/apple-buying-a-third-of-worlds-gold-to-meet-demand-for-iwatch-14071/

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.