La demande d’or continue de se rééquilibrer après une année 2013 exceptionnelle

WCCLe dernier rapport du World Gold Council datant d’avril/juin 2014 montre que la demande globale sur l’or continue de montrer un retour à la normale après une année exceptionnelle 2013.

La demande d’or totale dans le second trimestre est resté à 964 tonnes, soit 16 % de moins que l’année dernière.

La demande globale sur les bijoux en or qui représente la moitié de la demande globale a baissé de 30 % par rapport à l’année précédent.

Toutefois, la demande est plus élevée que le 2 ème trimestre en 2012 et cela montre que l’impact de la tendance haussière est plus importante depuis 2009.

L’Inde et la Chine restent les principaux meneurs de la demande d’or avec une consommation de 154 et 143 tonnes respectivement. C’est un trimestre plutôt calme pour les joailliers, car les consommateurs digèrent à peine les achats massifs qu’ils ont effectué en 2013.

La baisse indienne a été provoquée par les élections, mais également par les nouvelles restrictions sur le métal précieux.

Par ailleurs, certains pays occidentaux montrent des signes positifs sur l’économie, car la demande d’or américaine a augmenté de 15 % à 26 tonnes tandis que celle de l’Angleterre a augmenté à 21 % à 4 tonnes. A mesure que l’économie retrouve des couleurs, l’or devient de nouveau à la mode.

Les banques centrales ont acheté 118 tonnes d’or en 2014, soit une augmentation de 28 % par rapport à l’année dernière.

C’est le 14 ème trimestre consécutif où les banques centrales sont de gros acheteurs d’or qui sont poussés par de nombreux facteurs. On peut citer la diversification par rapport au dollar américain et aux tensions géopolitiques en Irak et en Ukraine.

Le total des investissements (pièces, lingots et ETF) a augmenté de 4 % avec 235 tonnes. Les investissements sur les pièces et les lingots représentent 275 tonnes pour le 2 ème trimestre de 2014, soit une baisse de 56 % par rapport à l’année dernière.

Marcus Grubb, le directeur de l’investissement stratégique au World Gold Council, a déclaré : Dans un contexte d’une année 2013 exceptionnelle, le marché de l’or revient à la normale sur des tendances de long terme.

L’or retrouve sa nature unique de valeur stable et sûre. Les consommateurs de bijoux sont plus modérés et les investisseurs évitent les extrêmes qu’ils ont connus en 2013. Le marché de l’or ne perd pas de sa valeur, mais il se stabilise par rapport à 2013 qui était hors norme dans tous les niveaux.

Le rapport sur l’or peut se résumer par les points suivants :

  • La joaillerie représente toujours la plus grande composante de la demande d’or. Elle représente la moitié de la demande globale à 510 tonnes. Même si elle est en baisse de 30 % par rapport à 2013, elle montre une tendance positive par rapport à 2009.
  • Les banques centrales ont augmenté leurs achats d’or de 28 %, soit 118 tonnes comparé à la même période de l’année dernière. L’or est utilisé comme un abri contre la fluctuation du dollar américain et des tensions géopolitiques mondiales.
  • Le total des investissements sur l’or a augmenté de 4 % à 235 tonnes. Mais étant donné que l’année 2013 était exceptionnelle, le second trimestre de 2014 montre une baisse de 56 %.
  • Si on combine toutes ces données, on voit que l’or retourne à la normale après 2013.
  • La production totale de l’or a augmenté de 10 % grâce à une augmentation de la production minière.

Les principales statistiques de l’or en 2014

  • La demande d’or pour le second trimestre 2014 a baissé de 16 %.
  • Les banques centrales ont augmenté leurs achats d’or à 28 %.
  • L’ETF (Exchange Traded Fund) était de 40 tonnes, soit un dixième de ce qu’il était l’année dernière.
  • La demande de la joaillerie a baissé de 30 %.
  • La demande d’or sur le secteur technologique a baissé de 3 %, soit 101 tonnes.
  • La production mondiale a augmenté de 10 %.

Toutes les informations présentes sur www.47carat.com sont fournies à titre indicatif.

www.47carat.com ne serait être tenu pour responsable en cas de mauvaise utilisation des informations issues de www.47carat.com.